Des morts avides de viande fraîches font règner la terreur dans la ville de Tokyo, pensez vous pouvoir survivre dans ce milieu hostile à toute forme de vie ou plus aucune loi n'as effet?



 
AccueilMembresCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum change d'adresse : http://rotd-rebirth.forumactif.com/ " Venez nombreux! "

Partagez
 

 Une jolie remontée de bretelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Ray Hawkas
Survivant(e)
Ray Hawkas

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2010

Feuille de personnage
Taille: 1m65
Date RP: Jour 1 : 12h
Arme(s) :: M4A1, Baretta 92FS, Couteau tactique

Une jolie remontée de bretelle Empty
MessageSujet: Une jolie remontée de bretelle   Une jolie remontée de bretelle Icon_minitimeDim 21 Fév - 0:06

Base américaine de Tokyo Sud, 08h00 Jour-1, lundi 13 novembre 20XX .

Ray venait de poser le pied sur le sol japonais, il avait débarqué avec 10 autres soldats qui allaient être comme lui parachuté en Corée principalement . Pour remettre les soldat à niveau, le programme était spécial, les américains, étant présent en pleine capitale aidaient quelque fois les forces locales japonaises voyant l'opportunité d'entraîner ses troupes pour gérer des situations non-létale . Mais toujours prudent, ils embarquent quand même avec leur armement . Il resta groupé avec eux et un officier les accueilli et les emmena dans le bâtiment principal . Après quelques explications, il leur expliqua ou était situé leur logements, les douches, les toilettes etc etc . Enfin il leur montra la salle ou ils allaient passé deux heure à s'entraîner au corps à corps et à maîtriser leur adversaire avec ou sans arme pendant deux bonnes heures, plusieurs médiateurs était déjà sur les lieux . Les combat commencèrent, sans grand succès pour Ray qui a bien embrassé le sol dans presque tout ses combats contre certains plus costaud et plus coriace comparé à lui qui est mince et qui a plus de souplesse que de muscle . Fin des combats, venu le temps de pause, il tenait encore debout, une chance . Il alla voir à l'infirmerie pour ses blessures, le docteur le soigna en peu de temps, ses blessures n'étaient pas bien graves, il s'en remettra vite . La radio était allumée, une information circulée à propos de certaines personne qui avait des comportements anormaux . Est-ce que le Japon ferait des blagues aussi tordues le matin pour réveiller tout le monde ? Ca y ressemblait, jusqu'à ce que l'alarme retentisse . Le docteur lui conseilla d'y aller au de lieu de continuer à se reposer . Ray ne discuta pas, il bondit du lit et suivit ses camarades qui couraient à toute allure dans la salle de briefing, tous s'installèrent et vire un officier de l'état-major entré et qui se prépara à leur dire leur planning . Sur l'holorge on pouvait y voir 10h20 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
Survivant(e)


Messages : 15
Date d'inscription : 17/12/2009

Une jolie remontée de bretelle Empty
MessageSujet: Re: Une jolie remontée de bretelle   Une jolie remontée de bretelle Icon_minitimeVen 26 Fév - 2:44

- Arrivant d'un pas pressé, l'officier en charge du briefing se stoppa machinalement devant l'assemblée de bon soldats aussi américains les uns que les autres, le regard noir, comme tout supérieur devant ses troupe alors que tous se taisent à son arrivée.. Avant même de recevoir toute question, l'officier prend la parole :

- Officier : " Messieurs, on vient de recevoir des appels des autorités locales, une attaque d'origine inconnue serait apparemment lancé, on ignore les motifs de ces attaques mais quelque chose et sûre, le chaos ce répand dans les rues à une vitesse incroyable, comme si les spectateurs des attaques rejoignaient à leur tour le bordel que ces hommes foutent...
Mais ne croyez pas qu'il s'agisse de simples branleurs entrain de cuvée après un bon lendemain de fête...
" Lanca t-il avant de faire signe au projectionniste de lancer les diapositives.

- A cet instant, des "putain!" et des "dégueulasse" fusèrent de toute la salle alors que les soldats regardaient les photos défiler les unes après les autres.

- Officier : " On croirait un putain de film d'horreur pas vrai les gars? et bien votre mission du jours sa vas être de tout faire pour pas finir comme ces pauvres types au sol, on vas sortir en ville, et on vas buter toutes ces salopries qui déambulent dans les rues! On vas principalement s'occuper de la partie sud, le S.R.T de Tokyo est déjà en alerte et prêt à en découdre aussi, mais vu leur nombre, on vas envoyer quelques troupes avec un peu de matos au nord pour leur filer un coup de main."

- Quelques soldat se mirent alors à se plaindre du fait qu'ils n'avaient pas besoin de venir en aide à tout ses bouffeurs de riz, après tout, pourquoi devraient-ils se battrent pour eux? Ils n'étaient même pas chez eux. Entendant cela, l'officier opina, puis prit la parole à nouveau.

- Officier : " Vous avez pas tout à fait tort mon gars, mais réfléchissez 2 secondes avant de parler, si on s'y met pas maintenant, c'est 12 milions de cibles potentielles qu'on risque d'avoir aux miches si on calme pas la situation maintenant... Alors on vas sortir, et on va botter le cul à tout ces "zombies", je veux être rentrer à la base pour pouvoir regardé mon feuilleton du soir!! C'est compris tas de feignasses??!! "

- Soldats : " Chef oui chef!! "

- Officier : " Ouais.. la sayer j'ai la gaule!! Me faut des volontaire pour partir au nord, des volontaires?! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ray Hawkas
Survivant(e)
Ray Hawkas

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2010

Feuille de personnage
Taille: 1m65
Date RP: Jour 1 : 12h
Arme(s) :: M4A1, Baretta 92FS, Couteau tactique

Une jolie remontée de bretelle Empty
MessageSujet: Re: Une jolie remontée de bretelle   Une jolie remontée de bretelle Icon_minitimeVen 26 Fév - 16:41

Tout les soldats observèrent l'officier qui se pointait devant eux, le genre d'officier logique que l'armée américaine peut avoir : grand, autoritaire, voix grave et forte et un vocabulaire presque digne de la caricature du G.I . L'officier leur expliqua le topo, la police locale a signalé des comportements anormaux de certaines personnes et qu'une attaque serait en cour et évoluerait à grande vitesse . Il n'y eut aucune explication pour expliquer ce qui se passait encore mais une chose est sûre, il ne fallait pas rester là à rien faire . L'officier fit un signe au projectionniste et des images défilèrent sur le tableau, les premières faisaient croire à un fake, mais voyant les autres images venir on pouvait sentir que ce n'était pas de la rigolade, c'était des malades qui se jetaient sur les autres, les mordaient et sur les images qui suivirent, le nombre grandissait encore et encore .

L'officier rajouta ce qu'ils allaient faire : du nettoyage, cela veut dire on y va et on tire sur tout ce qui nous semble pas catholique . Les américains étaient chargés de la partie Sud mais qu'une garnison allait rejoindre le Nord pour porter main forte à la S.R.T, l'unité spécial du Japon . Certains soldats étaient mécontents du faites qu'on fasse appel à eux pour nettoyer le sol d'un pays qui n'est pas le leur et qu'ils n'étaient pas des boniches . En faite, c'était que pour cacher leur peur, certains se retenaient de se pisser dessus en voyant les images qui défilaient, d'autre avait les yeux écarquillés et la bouche entre-ouverte paralysé de ce qu'il voyait . Ils avaient à croire que cela est pu arriver au Japon, en Europe se serait encore valable, chez eux, ils seraient certainement sur le cul mais serait volontaire pour riposter, en Afrique, vu toute les maladies qui y traînent cela pourrait sembler logique, aux Emirats, peut-être si se serait après une attaque nucléaire, en Europe de l'Est, peut-être après la catastrophe de Tchernobyl mais là, au Japon, cette petite archipel dans l'océan pacifique victime d'une attaque de mort-vivant était difficilement acceptable . Un des soldats se marrer pensant que c'était une blague mais en jetant un oeil dehors avec le matériel prêt à être emmener, il se fit petit . Certains rétorquèrent .


Soldat 1 : Mais c'est quoi ce délire ? C'ets pas nos oignons ! Le japon a bien une armée d'auto-défense donc elle peut se bouger le cul pour venir en aide à ses citoyens !

Soldat 2 : Ouais c'est vrai ! Nous on est là pour s'entraîner et pas pour luter contre une invasion de zombie !

L'officier n'allait pas laisser resté là sans rien faire, il comprit qu'il fallait motiver ses troupes et leur donner un autre raisonnement que celui de "j'suis pas chez moi donc je m'en branle !", il rajouta donc .

- Officier : " Vous avez pas tout à fait tort mon gars, mais réfléchissez 2 secondes avant de parler, si on s'y met pas maintenant, c'est 12 milions de cibles potentielles qu'on risque d'avoir aux miches si on calme pas la situation maintenant... Alors on vas sortir, et on va botter le cul à tout ces "zombies", je veux être rentrer à la base pour pouvoir regardé mon feuilleton du soir!! C'est compris tas de feignasses??!! "

A ces mots, presque touts la salle fut convaincu, ils lui répondirent .

- Soldats : " Chef oui chef!! "

Après que l'officier fut convaincu, il lui fallait des volontaires, dans la salle personne ne voulait réellement se faire bouffer . Ray lui était toujours en train de voir la situation, mort-vivant, encore en chiffre réduit pour l'instant, largué en millieu hostile, il fallait prendre des risques et il voyait qu'il fallait vite intervenir car la remarque de son supérieur qu'il fallait intervenir maintenant était juste, restait ici était une erreur car imaginer tout Tokyo zombifié et la base US comme seul présence humaine pourrait bien leur attirer des ennuis.... Ray se leva, se mit au garde à vous et répliqua .


Ray : Sergent Ray Hawkas du corps des RANGERS prêt à rendre coudre ! Si les MARINES préfèrent la branlette, les RANGERS ouvriront la voie comme à Omaha Beach et on retournera chez l'Oncle Sam avant noël !

Certain soldats, du même corps que lui se levèrent aussi, pour eux ils ne pouvaient lâchés un des leur et le rappel de ce qu'ils ont fait dans l'ancien temps les a un peu motivé . Un du même corps se leva, vu son grade c'était un lieutenant et il était venu ici avec son équipe avec qui il en a bavait .

Lt.Alendo : Lieutenant Alendo Woonel du même corps, mon équipe et prête . A ces mots, quatre autre se levèrent et se mirent au garde à vous . demande l'autorisation d'être chef de section et de rajouter le sergent Ray Hawkas parmi nous .

6 soldats étaient prêts, dans la tête des autres, ce n'étaient qu'une bande de cow-boy qui voulait joué les héros, mais un autre soldat répliqua ne voulant pas leur laisser la vedette .

Soldat : Sergent Nikolaï du corps des SEALS, je suis venu avec mon équipe aussi et nous sommes prêts ! Mais demandons une assistance aérienne pour mieux être soutenue et la localisation des points d'extraction si tout est en train de foirer, toute les aides que nous pouvons avoir et demandons à être informer en temps réel les évaluations de la menace !

4 autre s'étaient levés, 5 SEALS prêts, on additionne le tout et sa fait 11soldats prêts à aller en enfer, ils ne leur manquaient que le feux vert et ils embarquaient .


Dernière édition par Ray Hawkas le Sam 24 Avr - 8:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
Survivant(e)


Messages : 15
Date d'inscription : 17/12/2009

Une jolie remontée de bretelle Empty
MessageSujet: Re: Une jolie remontée de bretelle   Une jolie remontée de bretelle Icon_minitimeDim 28 Fév - 14:39

- Officier : " 11 fiottes pour sauver Tokyo nord, sa promet tout ça! Ok les gars, pour cette petite excursion vous aurez à votre disposition deux hummers, vous serez déposés par hélico de transport dans la région en question, après quoi, vous devrez faire ce qu'il faut pour entrer en contact avec le S.R.T.. " Lança t-il alors qu'un autre soldat venez à sa rencontre pour lui donner quelques informations. " Quand on parle du loup, le S.R.T va nous envoyé un de leur membre pour nous filer un coup de main ici, alors vous avez intérêt à leur montrer une fois là haut que les militaires sont pas des tapettes.. "

- Déployant rapidement une carte de la ville, l'officier afficha rapidement celle-ci sur le tableau avant d'entourer en rouge le QG du S.R.T puis la zone centrale de Tokyo Nord, avant de se retourner à nouveau vers ses hommes qui semblaient déjà avoir une petite idée du pourquoi.

- Officier : " Vous allez être déposés sur ce point là. " Montrant du doigt la région centrale. " En plein dans la gueule du loup me direz vous, mais si vous êtes même pas foutus de vous en sortir, c'est qu'on aurez même jamais dû vous envoyer sur place.. Alors on vous dépose là haut, vous supportez le S.R.T, et une fois le boulot fait, vous les accompagnés jusqu'à leur QG pour me faire un rapport de la situation dans le nord. Le reste des troupes restera ici et se chargera de sécuriser le coin. Ca sera tout, rompez messieurs!! "

- Cela dit, La totalité des militaires se levèrent afin d'aller se préparer pour ce qui allait être le combat le plus terrible de leur vie, un combat non pas pour défendre leur nation, mais un combat pour défendre l'ensemble de la race humaine. Pour certains, ce poids allait sûrement être lourd à porter, mais pour certains, c'était l'occasion de laisser parler la bête qui sommeillait en eux. La base était maintenant déjà bondée de véhicules lourdes comme de transports, les américains hurlaient comme des fauves, et même si défendre un pays qui n'était pas le leur leur laissait un arrière goût amer dans la bouche, c'était également pour eux l'occasion de montrer à toutes ces faces de citron de quoi l'armée américaine était capable...

[Désolé pour le petit texte mais le manque de motivation me pèse aujourd'hui]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ray Hawkas
Survivant(e)
Ray Hawkas

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2010

Feuille de personnage
Taille: 1m65
Date RP: Jour 1 : 12h
Arme(s) :: M4A1, Baretta 92FS, Couteau tactique

Une jolie remontée de bretelle Empty
MessageSujet: Re: Une jolie remontée de bretelle   Une jolie remontée de bretelle Icon_minitimeSam 24 Avr - 6:07

Le briefing terminé, les volontaires se mirent ne route vers le hangar pour préparer leur bardat . Le petit défaut c'est qu'ils n'avaient pas totalement l'air de se soucier du problème en question, ce n'était pas tellement un zombie le problème mais l'épidémie, on ignorait bien jusqu'à qu'elle niveau d'alerte elle avait déjà atteint . Cela ne leur empêchait pas de crier leur cri de guerre pour se remonter le morale et de prouver la puissance et l'adaptation de l'armée américaine aux japonais . Toutefois, le lieutenant Alendo, plus consient sur les autres, avait demandé à un officeir si un appui aérien était disponible, la réponse fut positive mais qu'en vu des grattes ciels, les hélicos pourraient avoir du mal à atteindre la zone et que les jets de l'USAF ont été réquisitionné pour la Corée et que les restants ne peuvent pas intervenir car l'US ARMY n'a pas le droit de larguer des bombes sur des zones ( encore ) "civilisée" . Ray lui semblait comme les autres mais ne prenait pas la menace à la légère, de toute façon, il a voulu y aller et était prêt à acccepter toute les conséquences . En faisant son packtage, il se demandait quoi prendre.......Fallait-t-il voyager léger, moyen ou lourd ? En fin de compte, en repensant au contexte de la mission, il se demandait quoi prendre de plus utile contre des zombies . Il avait déjà vu des films et des jeux vidéos et essayer de s'en souvenir pour se faire des idées, c'est vrai que c'était ridicule mais se sont de bonne simulation virtuel . Déjà il y'avait voyager avec le nécessaire, munition, vivre, équipement, pensement et etc etc, c'était la base, Ray prit son Colt M4, un peu dégradé signe qui signifie l'utilisation fréquente de l'utilisateur, l'arma d'un chargeur et en prit quatre autre . Ensuite il vit les gadgets ajustable sur les rails de l'arme, il remplaça le carry handle par un viseur Eotech et y ajouta une lampe, ne voulant pas prendre les lunettes de vision nocturne qui était assez encombrante et n'était pas tellement sûre de devoir les utiliser . Ensuite, il vérifia ses gourdes, elles étaient à moitié vide, ayant bu incessament en Irak sous la chaleur, le besoin de se désaltérer est quelque peu primordial .

En repensant à l'Irak, Ray se souvenit qu'il fallait survivre primordialement et pas combattre et qu'il pouvait rester pendant des jours en territoire hostile à ma moindre surprise qui empêcherait l'extraction aérienne ou terrestre . Perturbé, il refixa le matériel présent sur les tables......Là le choix fut plus difficil, faillait-t-il prendre plus de chargeur ? Fallait-t-il mieux s'équiper ? Est-ce que prendre une lampe est une bonne idée sachant qu'elle est très voyante et risque d'attirer l'attention de ces mort-vivant qui rôde dans les parages ? Tout cela l'inquièté et il savait le prix d'une erreur, la mort . Un soldat vint à côté de lui et lui tapota l'épaule, celui-ci avait un sniper et avait le sourire,certainement pas d'aller butter du zombie mais pour le réconforter certainement .


SEAL : Et ben ? On en tire une tête avant la fête, t'arrives pas à te déçider de ce que tu vas prendre dans ton sac à dos ?

Ray se tourna vers lui et leva la tête, il était grand par rapport à lui mais sa force robutse était quelque peu réconfortante . Il vit sur ses insignes de son bras celui des SEALS, le drapeau américain et remonta vers son visage .

Ray : Les SEALS ne sont pas du genre à se préoccuper de la menace en question aussi ?

Il rigola à sa questionet lui répondit .

SEAL : Bien sûre que si ! Juste que si on s'y met trop dedans, on arrive pas à se consentrer et puis, se faire des films pour rien, c'est ridicule si sa trouve les japonais vont d'ailleur se débrouiller eux-même ils ont quand même une armée d'auto-défense il ne faut pas l'oublier .

Ce qu'il avait dit était bien réconfortant que Ray ens ouria de confiance, il soupira sentant sa crainte passer et se rendez compte qu'il en faisait trop . Il continua de faire son matos, il y ajouta quelques chargeurs pour son arme de poing, 2 grenades et quelques ratios . Il remplaca la pile de sa radio, elle n'était pas totalement usé mais préfèré la renouveler, d'ailleur il se demandait si prendre des batteries ou piles de rechange pour ses gadgets n'était pas nécessaires, bas de toute façon, autant en profiter vu qu'elles ne sont pas lourdes mais en cas de besoin, il prit son carry handle si il devait économiser . Ca y'est, il avait fini son packtage, vu qu'il avait encore de la place, il prit deux chargeurs pour sa M4 . Il observa son voisin pour voir ce qu'il avait prit et la quantité était...diffèrente . Celui avait prit lunette de vision nocturne, 2claymore, 4grenade, 5chargeur 7.62mm pour son sniper, 1radio, 2 gourdes . Il écarquilla les yeux en voyant ça, lui il serait déjà effrondré au sol portant tout ça sur le dos mais bon, celui-çi était plus costaud que lui donc bon, rien d'étonnant .Alendo appela tout ses hommes et les ressembla autour d'une tâble et reppala l'ordre de mission .

Alendo : Bon, je répéte pour ceux qui n'aurait pas écouter alors premièrement, on va aller porter main forte à une équipe du SRT, mais vu qu'on est l'une des dernières équipes à partir pour l'instant, on peut reçevoir de nouveaux ordres de missions . Selon l'état-major, la situation n'arrête pas d'empirer et sa pourrait devenir ce qu'on pourrait appeler un merdier totale si on reste ici à se tourner les pouces . Vous serez tous sous mes ordres sans exception et obéissez sans questionnement ! Bien sûre, je ne suis pas assez idiot pour ordonner à l'un de mes hommes d'aller se jeter dans la gueule du loup mais si j'en vois un qui se croit pour Rambo, sois je lui fais subir une bonne leçon avec ce que j'ai et si ça foire, il finira en pâturage si c'est comme ça qu'il veut finir !

Il mit une carte au millieu de tous et indiqua les positions clés .

Alendo : Là c'est notre zone de larguage, on sera envoyé là-bas avec deux hummers, un sera avec nous et l'autre sera pour nos compagnons les SEALS . Comparément à eux, ils ne suivront pas le même itinnéraire, nous on progressera dans la ville pour aller rejoindre l'équipe du SRT en détresse mais actuellement, le commandement a reçu certains rapport émanant de ces zones entourés en rouges et nous demande d'y faire une reconnaissance si possible, à l'heure où je vous parle encore, des unités de combat sont déjà sur le théatre des opérations et il se pourrait qu'on ait à leur donner un coup de main, si ils sont encore vivant, plusieurs pertes ont été confirmé et beaucoup de policier ou soldat américain sont actuellement portés disparus . En soutien, on a nos chinooks qui resteront dans l'espace aérien pendant un petit moment mais devront revenir ici pour envoyer une équipe, on sera livré à nous même, aucun renfort ne sera disponible jusqu'à nouvel ordre alors ne faites pas de geste irréfléchit et économiser vos munitions, on aura peu de chance de ravitaillement et que la mission s'étende en minute voir même en heure est fort possible .

Ray le questionna sur un sujet qui le perturbé, c'était l'équipe des SEALS, leur cible était un gratte ciel de haut étage quelconque à ses yeux .

Ray : Quel est l'objectif des SEALS au juste ? Ils ne viennent pas avec nous ?

Alendo : A vrai dire non, regardez ces zones ne vert, se sont les points d'extractions FOXTROT 1, 2, 3 et 4, les points 1 et 2 pourraient être très vite compromit vu l'ampleur de la situation et moi je crois pas que cela sa va vite s'arranger et pour les points 3 et 4, ils sont trop éloignés de notre objectifs et je crains d'avoir des blessés parmi mes rangs ou qu'on soit prit dans un guetapan avant qu'on est pu atteindre ces points . Donc pour en revenir à votre sujet, j'ai demandé aux SEALS et à l'accord de l'officier si ils pouvaient se barricadés ici et dégagé le passage pour notre entré et nous couvrir, cette immeuble est grand, et donne un champ de vision élargie sur une bonne distance, par chance il n'est presque pas gêné par les autres grattes ciels donc leur snipers pourront nous renseigner et peut-être nous apporter une assistance longue portée, je dis peut-être car ce ne sont pas des As non plus et l'économie de munition sera de mise . Mais le plus important est que ce bâtiment posséde un héliport, un site d'extraction rêvé et qui a peu de chance d'être compromit une fois qu'on le tient, comparément aux autres qui sont au sol . Mais bon, pour l'instant j'en attends leur avis mais avant tout, ces point d'extraction sont là si sa commence à se gâter et que le repli est forcé, notre objectif concerne le soutien des troupes de la S.R.T, en tout on pourrait très bien se retrouver sous leurs ordres .

Ray se doutait de son plan, surtout au niveau des mesures prises, tous d'ailleur commençait à mieux craindre la situation, ce plan d'évacuation était vraiment terrifiant et tendu . Un des rangers le riposta .

Rangers : Mais lieutenant, c'ets pas un peu abuser tout ça ? je veux dire, on croirait que sa dégénére déjà et que Tokyo est devenu Zombieland .

c'était vrai que Alendo avait l'air d'en faire trop mais il savait bien argumenter ses faits, il leur expliqua pour quelle raison il avait prit de telle précaution .

Alendo : Oui c'est vrai qu'on se croirait en merdier totale mais en tant que vétéran de l'armée américaine et en tant que chef d'équipe aguerri, je peux vous dire que j'ia déjà vu plus d'une fois des situations dont l'état-major en perdait le contrôle et les soldats étaient livrés à eux même et ça, c'est une situation dont l'US ARMY na jamais eu à faire face, d'ailleur on ignore encore l'étendu des dégats de ses événements et donc je préfère mieux prendre toutes les précautions que je peux tant que c'est possible pour éviter de finir sous les cros d'un zombie .

En fin de compte, son plan semblait plus logique et semblait favorisé une chance de fuite mais faisait craindre la situation . Mais quelque chose continuait de chiffonait Ray .

Ray : Mais alors pourquoi on nous y envoit avec des Hum-Vees ?

Alendo : C'est simple, les Hum-Vees nous ferons que gagner du temps, Tokyo n'est pas New-York mais cela ne l'empêche pas d'avoir un grand trafic sur les routes de la ville et vu que plusieurs citoyens sont partis en laissant leur véhicules, plusieurs routes sont coupés, sauf si vous voulez les dégager mais à vos risques et périls . En tout, nous allons faire une partie du chemin en voiture mais et continuer à pied .

Alendo énervait déjà tout le monde à toujours à avoir le dernier mot et à rendre la situation de plus en plus complexes et craintifs, c'est vrai qu'il était l'un des seuls à en être bien conscient mais cela est due à son devoir de leader qui le motive et qu'il a eu envi de le faire et qu'il a envi d'améliorer, pour lui, la responsabilité est ce qui aide le mieux à vivre, sentir qu'on vit pour quelque chose et pour d'entre n'est que la meilleur sensation au monde . Possèdant ce don rare, Il se sent bien conscient de mener ses hommes vers la "survie" et la réussite . Ray avouait qu'il était éblouit par ce caractère qu'il avait vu à travers le regard anxieux et sincère d'Alendo, il n'y croyait pas qu'un homme puisse en faire autant mais il en avait la preuve du contraire . Ray lui n'était pas aussi extraordinaire, lui il n'était qu'un pion mais qui savait agir comme un loup solitaire mais est-ce que cette attitude d'homme solitaire lui permettrait de survivre ? A justifier . Face au briefing de son leader, il voyait bien que celui-çi ne voulait pas qu'ils meurent et faisait tout pour son équipe en examinant au moindre détail la situation en un temps record . Même si il faisait flipper, Ray eut déjà confiance en lui, Alendo semblait pour lui, mieux connaître la situation et donc un guide le mieux fiable pour l'instant même si il n'a jamais été dans l'enfer japonais .

Suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Une jolie remontée de bretelle Empty
MessageSujet: Re: Une jolie remontée de bretelle   Une jolie remontée de bretelle Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Une jolie remontée de bretelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» myrtille , jolie petite caniche noire 2 ans ( thiernay 58)
» LYDIE JOLIE CANICHETTE 6 ANS SPA DU GIENNOIS (45)
» Jolie tignasse. [27.11.10 - 11H30]
» Où on drague une jolie blonde !
» Une très jolie femme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: "Bâtiment principal"-
Sauter vers: