Des morts avides de viande fraîches font règner la terreur dans la ville de Tokyo, pensez vous pouvoir survivre dans ce milieu hostile à toute forme de vie ou plus aucune loi n'as effet?



 
AccueilMembresCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum change d'adresse : http://rotd-rebirth.forumactif.com/ " Venez nombreux! "

Partagez | 
 

 Prélude à l'enfer²

Aller en bas 
AuteurMessage
Faye Tanaka
S.R.T/Graphiste
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 13/02/2010

Feuille de personnage
Taille: 1m57
Date RP: Jour 1 -{ 19h30-21h}
Arme(s) :: Couteau de Combat, Beretta 92F/FS et Benelli M4

MessageSujet: Prélude à l'enfer²   Mar 23 Fév - 17:58

    [Début de Faye] (version 1.2)
    Se situant aux environs de 11h15-11h20

Se préparer en quinze minutes. Faye avait beau se dire que c'était la préparation de son équipement qui était évoqué ici. Elle n'arrivait pas à comprendre ce qui était passé par la tête de son supérieur. Comment pouvait-il croire qu'avec un si petit laps de temps, ils seraient tous prêts à affronter le monde hors du quartier général. C'était insensé! Non ça ne l'était pas si on prenait en compte le fait que ce n'était que pour une question de matériels. Jamais l'homme avait mentionné l'état mental dans lequel devait se trouver tout bon membre. Et de toute façon, il n'aurait pas pu donner un ordre aussi absurde, car les personnes ici présentes avaient le droit d'être perturbés parce qu'ils venaient d'apprendre. Certes, il n'y avait pas assez d'informations pour savoir exactement ce qu'il se tramait hors du bâtiment et c'était ce problème qui perturbait la jeune femme. Elle n'appréciait pas de ne pas savoir! Ça laissait trop de place à son esprit pour divaguer, pour s'imaginer d'innombrables scénarios tous aussi fou les uns que les autres. Se pouvait-il que ce soit l'attaque d'une secte? Un attentat d'un genre totalement différent? Le monde était-il au bord de la folie au point de manger ses congénères de façon totalement voulue? Pourquoi cela devait-il être forcément une infection? D'ailleurs quel goût cela avait la chair humaine? Apparemment, cela devait être bon vu les photographies de cet inconnu en train de manger des tripes. N'empêche, ce n'était pas mieux de la cuire la peau pour l'adoucir? Puis tout ce sang, avait-il un goût si différent en fonction de si le sujet était mort ou pas?

Kakashi Tamao:« Arrêtes de penser! »

Faye releva la tête de son arme pour ranger celle-ci dans son étui avant de se tourner vers celui qui allait être surement son coéquipier de mission. C'était toujours lui qui l'accompagnait et pour cause, il était le seul à tolérer son caractère. Un point que son chef avait remarqué et il avait fait en sorte de toujours avoir le duo: Kakashi/Faye. D'ailleurs, elle pouvait affirmer que cet idiot était bien la seule personne qu'elle autorisait à lui donner des ordres. Par contre, elle n'avait jamais réussi à expliquer la véritable raison. Hormis le fait qu'il ne s'emmerdait pas à faire de longues phrases compliquées ni à la prendre pour la parfaite des abruties. Quoi qu'il en soit, elle lui obéit sans broncher et tenta de fermer son esprit à toutes réflexions puérils et inutiles. Elle hocha ensuite la tête vers son voisin puis lui signaler qu'elle avait gentiment fait ce qu'il lui avait demandé. Ce qui valu un grand sourire de la part de l'homme, un sourire franc plein de tendresse et d'inquiétude.

« J'aime quand t'obéis de cette manière! Tu devrais... »

Faye: « C'est pas le moment... » lui signala-t-elle froidement en lui coupant la parole. Debout dans la coure, ils attendaient tous les deux que les ordres soient donnés à chacun avant que viennent leur tour. Bien qu'elle soit inquiète par les images qu'elle avait vue au briefing. Faye ne pouvait pas se dire perturbée par la situation. Après tout, ils avaient été entraînées pour être prêt à affronter n'importe quelle condition et bien que ça semblait surréaliste. Voir des personnes manger des autres devaient très vite lui paraître quelconque....Enfin, l'espoir fait vivre...Alors que le supérieur était en train de souligner un point de la situation. La S.R.T écoutait distraitement du côté de son coéquipier pour vérifier qu'il allait se taire.

Chef: « Question très pertinente que j'entends la, mais la réponse risque malheureusement de déplaire à certains. Effectivement, à l'heure actuelle, nous n'avons aucun moyen de savoir quelles seront les victimes contaminées et celles qui ne le seront pas. C'est pour cela que j'ordonne expressément à tout le monde içi, d'abandonner toute personne qui souffriras d'une quelconque trace de morsure... »

« Je sais mais je ne vois pas quoi dire. »

« Sachez que c'est pour moi une dure responsabilité, mais je me vois contraint de l'endossée, ces sacrifices permettront à plus de pouvoir survivre, et cela pourrait tout aussi bien s'appliquer à nous..., ne l'oubliez pas. »

Interloquée, la jeune femme se tourna vers son coéquipier pour le regarder. Était-il malade? Peut être en vue de son regard terne et de son air inquiet. Sauf qu'elle sentait qu'il était mis à mal par la situation. Les évènements à venir n'allaient pas l'aider à oublier ceux passés. Poussant un soupir d'exaspération tout en pinçant les lèvres, la Tanaka roula des yeux. Ce n'était pas pour elle les mots de réconfort, elle y connaissait rien à toutes ses conneries. Et comme s'il avait lu dans ses pensées, Kakachi se tourna vers elle pour lui mettre un coup gentillet dans l'épaule.

« Je n'ai pas besoin qu'on surveille mes arrières. »

Aucun sourire, aucun signe qu'elle serait quand même là pour lui. Faye ne pouvait pas prétendre que tout allait bien et que c'était seulement une mission de routine. La photo de l'homme en train de bouffer un autre la hantait, mais pas pour des raisons humaines. Elle n'était pas du genre à se poser des questions existentielles du genre si tuer ces gens agressifs tiendraient du meurtre ou pas. C'était plus profond, le malaise venait d'au-delà de son estomac et elle n'arrivait pas à le localiser parfaitement. De façon à lui couper toute envie de discussion même si son coéquipier semblait avoir une pulsion soudaine pour parler. Lui d'ordinaire si calme en à peine deux minutes, il venait de gonfler sa partenaire! Elle espérait juste qu'en passant la grille, Kakashi allait reprendre ces anciennes habitudes.

« Tanaka!Tamao! »

C'était suffisant pour attirer son attention! La jeune femme se mit droite pour faire face à son supérieur. De nouveau, elle fut surprise de voir un air sombre, inquiet sur le faciès d'une personne. Surtout lui, elle n'aurait jamais cru que cet homme était du genre à se laisser bercer par de la crainte dans une telle situation. Ã moins que ce soit elle qui avait de sérieux problèmes d'humanité? Quoi qu'il en soit, elle tenta d'effacer les traces de surprise sur son visage pour rester stoïque. D'un côté, elle n'osait pas l'avouer, mais elle était pressée de sortir de cette enceinte pour découvrir le nouveau visage des habitants de Tokyo.

« Chef? »

Qu'allait-il lui dire? Quel serait son ordre? La jeune femme espérait ne pas être un de ceux qui avaient la mal chance de rester à sécuriser le quartier général. Pour elle, cela équivalait à être dans une prison. Le cul de sac qui la mettrait à mal tel le gouffre de Helm. Non, elle ne voulait pas rester là à fusiller quiconque serait à sa vue et qui aurait des agissements suspects pour faire penser qu'il/elle serait infecté(e). Faye n'avait pas envie de devoir attendre que ça vient, elle n'était pas du genre à guetter . Non son truc c'était de foncer, de prendre le train de l'action en marche. Rester inerte en sachant qu'entourée de ses murs, la tension serait à son comble. Pour elle s'était du suicide! Elle ne supporterait pas. Il fallait qu'elle sorte, qu'elle voie par elle-même où ce monde était en train de se diriger afin de faire tout ce qu'elle pouvait pour aider. Après tout, elle avait choisi ce métier pour ça, aider et non pas protéger ceux qui savaient déjà le faire.

« Vous ferez de nouveau équipe ensemble... »

L'énorme poids au fin fond de l'estomac de la jeune femme venait de se désintégrer. La certitude de ne pas devoir supporter de gros boulets à peine capable de boire leurs bières aussi bien qu'ils tétaient les seins de leurs mères avaient des effets aussi agréables que de la morphine en intraveineuse. Son cerveau avait beau fonctionner à merveille, il se déconnecta de la réalité dès l'instant où la nouvelle de l'équipe formée était tombée. Se rappelant les nombreuses missions effectuées avec Tamao, Faye les comparait aussitôt avec des services rendus accompagné d'autres membres du groupe d'élite. Les souvenirs n'étaient pas bon à ressasser et apportaient un goût amer dans la bouche de la femme au fin palet . Non pas que tous les membres étaient des incapables ou qu'ils possédaient des compétences moindres comparés à Kakashi ou à la jeune femme. Il suffisait de contempler la cours pour comprendre qu'ils avaient tous mérités leurs places chez les S.R.T. Le problème provenaient de l'homogénéité de ces âmes! Identiques dans leurs faits, dans leurs gestes, dans les mêmes pensées abruptes traversant leurs crânes, les mêmes fantasmes soporifiques les rendaient durs ou humides. Les regardant s'affairer comme des fourmis dans leur habitat, la Tanaka se doutaient que tous remettaient leurs rôles en question. Tous allaient se retrouver face à des innocents devenus fous sans savoir s'ils étaient conscients ou non de leurs états. Cette élite était composée d'un même gros amas de vers, des insectes aussi insipides que le sang irriguant leurs cerveaux. Pas un écart de conduite, pas un pet lors d'une réunion...Ils étaient le parfait cliché d'une élite policière! Autant avouer que Faye avait envie de vomir.

« Horrible...»

« Faye? »

Au timbre consterné de la voix de son coéquipier, elle put déduire rapidement que la pensée avait pris le contrôle de ses lèvres. Toujours face à son supérieur, celui-ci semblait attendre une explication au vu de son maintien. Avait-il fini son speech depuis longtemps? Le temps n'avait pas la même contenance dans son esprit que sur la terre ferme et elle devait avouer que ça lui portait bien trop souvent préjudice. Néanmoins, elle ne se laissa pas aller dans les excuses ou dans des mensonges invraisemblables. Comme toujours, elle préférait opter pour une vérité crue sans boniments et phrase à rallonge.

« Désolée Chef, je ne vous ai pas écouté. »

L'homme bien qu'émotionnellement perturbé par cette journée déjà éreintante et à peine débutée resta totalement calme. Il avait l'habitude de voir cette jeune femme déconnectée de la réalité. Tout le monde en avait déjà été témoin et à part quelques-uns, personnes n'arrivaient à comprendre. Cet homme semblait ne pas faire partie de la catégorie des ignorants. Pressé de voir ses membres en route, il tendit une main vers Kakashi en se déplaçant vers le côté pour laisser le libre espace à Tanaka, sans pour autant dire le moindre mot. Ne cherchant pas non plus à commencer une discussion, Faye s'empressa de rejoindre son collègue en saluant son chef d'un signe de tête. Elle avait beau être continuellement ailleurs à l'intérieur de ce quartier général. Elle n'avait jamais visité les méandres de son esprit lors d'une mission. Le son de leur pat sur le sol fut l'unique bruit auquel avait droit la jeune femme jusqu'au moment où elle passa devant un autre groupe de S.R.T. Elle put reconnaître du coin de l'oeil, l'un des hommes qu'elle avait massacré l'entre-jambe...pour la simple raison qu'il avait osé lui mettre la main aux seins. Qu'il soit véritable ou faux n'était l'affaire que de celui qui avait le droit de plonger sa tête dedans, les autres devaient se contenter de ne pas y penser. Malheureusement, cette façon de penser ne semblait pas universelle et la punition amplement mérité n'avait pas été apprécier par la victime. En train de se préparer à vivre l'enfer, le S.R.T prit tout de même la peine de donner son petit commentaire sur le comportement de Faye.

S.R.T Inconnu 1:« Hey Tanaka! Réfléchir ça va pas aider ton coéquipier à survivre à tes côtés! »

Contrairement à ses habitudes, la jeune femme ne se rebella pas face aux attaques plus que justifiée de ce pauvre con. Bizarrement, elle se sentait mal à l'aise et accablée par son propre comportement. Ce n'était pas professionnel! Comment avait-elle pu se laisser aller dans des pensées à un tel moment critique. Les yeux rouges de colère envers son subconscient, elle fixa son coéquipier et elle espérait qu'il allait lui jeter un regard vert de rage. Ã la place, elle fut accueillie par un visage décomposé. Ce n'était pas difficile de comprendre que lui aussi était ailleurs. Surement auprès de son ancienne famille. Aussitôt Faye se dit que cette journée allait être lourde et chiante en compagnie de Kakashi. Elle n'avait plus qu'à espérer qu'elle n'allait pas devoir tuer tous les gens qu'ils allaient croiser dans la rue. Non pas qu'elle était du genre à pleurer sur un cadavre de fillette ou de vieillards. Toutefois, tuer des gens autrefois innocents aggraverait l'air dépressif de son camarade. Putain que les femmes pouvaient être chiantes quand elles s'y mettaient pour de bon!

S'affairant à mettre des munitions là où ça pouvait entrer dans son équipement, la S.R.T se préparait psychologiquement à ce qu'elle risquait de voir. Elle ne doutait pas que son corps autant que son mental allait être mis à mal par ces 'choses infectées'. Cependant, c'était son boulot et elle était prête à tout pour remplir son rôle le mieux possible, elle monta dans le fourgon en se disant que de toute façon personne ne s'attendait à ce qu'elle fasse des merveilles. Après tout, elle était bien la seule qui malgré son taux de réussite ainsi que son âge était toujours prise pour une adolescente rebelle et infantile. Le sentiment acerbe d'être le vilain petit canard de l'élite, Faye observa le quartier général alors qu'elle s'apprêtait à fermer la porte.

«Tout le monde est prêts?! Il est 11 heure 37 du matin, je veux un contact radio de la part de toutes les unités avant le coucher du soleil!! »

Que ce soit Kakashi ou Faye, tout deux fermèrent les portes du fourgon au même moment que l'autre. Tel deux corps posséder par une seule entité. Le fourgon se mit en marche au même moment. Malheureusement l'un des corps était trop préoccupé par une amertume qui pourrait être fatale pour le bon déroulement de la mission et cela, le deuxième corps en était parfaitement conscient. De cette manière, il se tourna vers sa coéquipière. Lui venait de mettre sa vie de côté pour le bien de la population, il espérait que cette femme suive son exemple.

« Penses à rien! »

« Tu me fais chier avec ça! » répondit-elle en regardant le Q.G s'éloigner de son champ de vision. A elle le monde, l'horreur et la chance de voir la réalité des photographies.

« Sauf que ça ne t'a pas servi de leçon » soupira Kakashi en préparant son oreillette. Geste mécanique qui fut immédiatement copié par la jeune femme. « Si tu étais une si piètre membre ça ferait longtemps que tu ne serais plus parmi nous. »

Quel con celui-là! Faye évita de tourner la tête pour le regarder puisqu'elle n'était pas du genre à accepter de se faire dorloter de cette façon. Il avait beau avoir un super argument, elle n'avait pas envie de l'admettre ni de remercier. C'est ainsi, qu'elle se contenta de murmurer son éternel « Je t'emmerde! » qui fit sourire Tamao. Au même moment, le chauffeur du véhicule se manifesta en toussotant pour obtenir l'attention de tous. Au bout d'une dizaine de secondes alors que personne ne parlait, il cru bon de croire que c'était à son tour de s'exprimer. Le regard vissé sur la route.

S.R.T inconnu 2:« Bonjour, je suis... »

« On s'en balance! Conduit et toi, Tamao ...» cracha sèchement la jeune femme alors que le conducteur pinçait des lèvres.Mécontent de cet accueil, il comprenait pourquoi tout le monde ne supportait pas cette femme. a travers le rétroviseur, elle put constater que son mauvais caractère avait encore vexé quelqu'un! Tant mieux! Elle ne se sentait pas d'humeur à faire la causette ou à être témoin d'un bavardage à une autre personne qu'à son collègue« explique moi ce qu'on va aller faire...force moi à ne pas réflechir! ».




Correction faite, j'espère que cette fois-ci ça va aller. Désolée du désagrément...^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prélude à l'enfer²
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "La Croisade de l'Ombre en Mouvement" (Prélude) (2)
» Campagnes électorales américaines : ce qu'on élude
» La Campagne "La Boca Del Diablo" (Prélude) (2)
» Prélude à l'apocalypse !
» Le Manoir de l’Enfer…

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: "Cours principale"-
Sauter vers: