Des morts avides de viande fraîches font règner la terreur dans la ville de Tokyo, pensez vous pouvoir survivre dans ce milieu hostile à toute forme de vie ou plus aucune loi n'as effet?



 
AccueilMembresCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum change d'adresse : http://rotd-rebirth.forumactif.com/ " Venez nombreux! "

Partagez | 
 

 Descente infernal.

Aller en bas 
AuteurMessage
Alistair Hikari
Survivant(e)
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 23/03/2010

Feuille de personnage
Taille: 1m85
Date RP: Jour 1 / 10h-11h
Arme(s) :: Un . . . Briquet ?

MessageSujet: Descente infernal.   Lun 5 Avr - 18:25


Alistair arriva en bas de l’escalier à toute vitesse et faillit d’ailleurs se ramasser à la fin de sa descente, du sang frais ayant tapissé le bas de l’escalier. Il se rattrapa de justesse à une vitre alors qu’il fessait du patin à glace sur le parquet du lycée. La vitre émit un craquement et se fissura légèrement sous le poids du professeur. Il lâcha un soupir de soulagement en voyant qu’il c’était arrêté. Miruku arriva à sa suite, se mit elle aussi à glisser alors que elle, ayant des yeux, aurait put voir facilement la flaque de sang. Alistair l’attrapa par le poignet ce qui lui permit de se stabiliser. Elle remercia son sensei en se redressa sans s’aider de ses mains pour ne pas toucher le sol plein de sang.

Alistair avait toujours le regard en direction de la fenêtre. Il passa sa main dessus, dessinant quelque traces de doigt à la surface. Il sentait les petites fêlures qui c’étaient formées à la surface de la vitre et hausse les épaules, se disant qu’elle était quand même solide pour une fenêtre. Il tourna ensuite son regard à droite, puis à gauche, n’entendant ni bruit suspect et ne sentant aucune odeur dégoûtante, il tapota quand même l’épaule de Miruku et lui susurra à l’oreille.


« Tu vois quelque chose ? »

Elle tourna vivement la tête à droite puis à gauche, ayant pensé que Alistair est sentit une présence dont il ignorait la direction mais voyant que ce n’était pas la cas, elle souffla un léger soupir de soulagement et répondit.

« Non, rien du tout à l’horizon professeur. Nous pouvons continuer à avancer. »

Le groupe de trois s’approcha alors de l’escalier qui avançait tout droit avant de tourné sur le coté pour continuer à descendre au rez-de-chaussée. Alors qu’ils pivotèrent sur le coté, Alistair sentit une odeur encore plus atroce que tout à l’heure. Il savait que la vision qui se trouvait en face de lui devait être horrible et que pour une fois, sa cécité lui servait beaucoup. Mais Miruku, qui se trouvait être voyante, se mit à hurler. Il plaqua sa main sur la bouche de son élève, à une vitesse hallucinante, quasi surnaturelle. Mais ce ne fut malheureusement pas assez rapide pour empêcher les zombies de les entendre. Une armada de au moins une dizaine de zombies laissèrent échapper des gémissements plaintifs et roques avant de s’avancer vers eux. Alistair, en pleine possession de ses moyens, attrapa la main de Miruku qui était toujours tétanisée par la peur et remonta l’escalier en trombe. Sans attendre une seconde, il rentra dans la classe la plus proche pour attraper une chaise. Il s’approcha de la vitre en fessant par la même occasion reculer Miruku et tapota celle-ci du pied de la chaise pour être sûr d’être en face. Il recula ensuite un peu et balança la chaise de toute ses forces. La vitre se brisa dans une gros fracas. Alistair attrapa ensuite son briquet et alla titiller le détecteur de fumée avec sa flamme histoire de faire un maximum de bruit pour déstabiliser les zombies. Le résultat ne se fit pas attendre, une sonnerie infernal retentit dans tout le lycée. Alistait sourit et attrapa son chien, se disant qu’il n’allait peut-être pas le suivre dans sa folie. Miruku, qui avait retrouver ses esprits par le bruit assourdissant bredouilla.

« Pro… professeur, que faites vous ? »

« J’essaye de nous sauvez la vie figure toi. »

Et sans attendre plus longtemps il sauta du première étage. Il se réceptionna plutôt bien mais son chien ne semblait pas avoir apprécié, il grogna et secoua ses pattes pour qu’on le lâche, ce que fit Alistair. Il n’entendit par de seconde chute et s’inquiéta. Il regardait droit devant lui.

« Miruku ? Qu’est-ce que tu fais ? »

« J’ai peur ! »

« Allons, il ne faut pas. Je suis là. »

Il s’avança dans la direction de la voix et tendit ses bras en formant un creux pour réceptionné Miruku. Ne sachant pas quand elle allait sauter, il contracta ses bras en permanence et lui dit à travers le bruit de l’alarme incendie.

« Saute ! »

Alors, Miruku se jeta de toute ses forces, pas car les paroles du professeur lui avait redonnée confiance mais part ce que les zombies étaient tout proches et qu’elle avait sautée dans un élan de peur. Alistair l ‘attrapa, un peu étonner qu’elle soit si légère mais sachant pertinemment que si il n’avait pas contracté un minimum les bras, il aurait était emporté en avant. Il ne savait pas trop où il avait atterrit et balaya les environs avec un regard désespéré, ne sachant trop que faire, son élève toujours dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zombies
Survivant(e)
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Descente infernal.   Mer 14 Avr - 19:55

Attaque surprise

Les silhouettes de trois personnes se discernaient par terre, en position accroupie, la tête penchée en avant. Une femme, et deux hommes, en état de zombification, les tripes à l'air, le sang encore frais tout autour de leurs mâchoires, se partageaient et s'acharnaient sur un corps encore sanguinolent dont le thorax était pourfendu. Le corps en question était un ancien étudiant du lycée qui avait eut la malchance de se casser une jambe dans sa fuite, laissant l'occasion aux monstres de le saisir et de le tuer. Pour les trois zombies, le problème était le suivant : cela faisait pas mal de temps qu'ils dévoraient la même victime et le sang ainsi que la chair n'étaient plus très frais. Il fallait donc qu'il se mettent à chercher d'autres victimes qui pourraient satisfaire leurs soif insatiable de sang.
Un bruit sourd se fit entendre. Un des zombies releva la tête et tourna sa tête dans la direction du son qui venait de se manifester. Le bruit avait cessé.

« Miruku ? Qu’est-ce que tu fais ? »

Ils l'avaient tout les trois entendu : c'était bien un humain entrain de parler à voix haute. Leur envie constante de nourriture eut raison de leur repas et il se relevèrent doucement. La femme zombie prit la tête du groupe et commença à s'avancer en direction de la voix, les deux hommes derrière elle. D'un pas traînant, ils se dirigeaient à l'angle du mur pour se rapprocher et localiser leur cible.

« Saute ! »

La voix se faisait plus nette et s'ensuivit un autre bruit sourd. Un bruit qui venait probablement d'une chute.
Un fois tourné le coin du mur, la source de tout ce bruit leur étaient visible : un professeur et une élève se tenaient debout avec un chien près d'eux. S'avançant lentement, les bras tendus en avant, le groupe de zombies s'approchèrent sans bruit vers leurs prochaines proies, la bave commençant à couler le long de leur bouche.
La femme émit un cri, ou plutôt essaya : sa gorge était arrachée et un son ressemblant à des gargouillis se fit entendre. Il continuèrent tout de même à s'approcher, mais dans leur hâte, un des zombies trébucha et tomba lourdement à terre, soulevant à l'occasion un petit nuage de fumée.
C'est à ce moment là que les proies prirent conscience de la présence des créatures, se retournant pour leurs faire face.
Il se releva péniblement en poussant des râles et reprit sa route en direction des deux humains et de l'animal. Les animaux étaient en général moins fournis en matière de chair et de sang mais constituaient finalement un encas non négligeable. Leur avancée continua vers leurs victimes jusqu'à arriver à quelques mètres d'eux.

La férocité de ces trois zombies en faisaient des adversaires coriace et le fait qu'ils attaquèrent en groupe ne faciliterait pas les choses pour les trois humains ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Descente infernal.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arceus le légendaire infernal
» Trio Infernal [ END ]
» ANIMATION SPECIALE || Le chaudron infernal ▲ JANUARY&SOLOMONIA
» Le quatuor infernal
» Baie-de-Henne : la descente aux enfers(a MEDITER)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: " 1er étage "-
Sauter vers: