Des morts avides de viande fraîches font règner la terreur dans la ville de Tokyo, pensez vous pouvoir survivre dans ce milieu hostile à toute forme de vie ou plus aucune loi n'as effet?



 
AccueilMembresCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum change d'adresse : http://rotd-rebirth.forumactif.com/ " Venez nombreux! "

Partagez | 
 

 Sur une route semée d'embuches [ouvert]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyle Leinoden
Lycéen/Narrateur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Taille: 182 cm
Date RP: Jour 1 - 23h
Arme(s) :: 2 Smith&Wesson / 2 houes

MessageSujet: Sur une route semée d'embuches [ouvert]   Dim 18 Avr - 2:06

{10h50
- 11h50}




Cela faisait 10 minutes
maintenant que Kyle venait de quitter le Lycée Sakura. De grosses
gouttes de sueur commençaient à ruisseler sur son front, la fatigue se
faisait sentir... Cependant il savait qu'il ne pouvait, non... ne devait
pas s'arrêter. Cependant, le besoin de respirer, de souffler un peu fut
le plus fort et il se risqua à s'arrêter. Après tout les rues étaient
désertes à cet endroit là. Il avait le droit à quelques minutes de
marche. Il pourrait ainsi se reposer tout en continuant à avancer.

Cette rue était étonnement déserte. Habituellement très fréquentée,
elle était ici vide, personne, pas même un zombie. Seul quelques
carcasses de voitures jonchaient le sol.


*Cela
est allé si vite...*
se rendit compte Kyle. Il n'avait pas
encore eu le temps de réaliser ce qui lui arrivait... Du jour au
lendemain il s'était retrouvé acteur de la fin du monde. La fin du monde
en direct, jamais il n'aurait pensé avoir à la vivre... Et bien il se
trompait... Soudain un fort sentiment s'alluma au fond de lui,
l'angoisse venait d'allumer un feu en lui, un feu ardent, puissant...
Sans attendre, il sortit son téléphone portable de la poche et composa
le numéro de sa maison.... Rien du tout... Le téléphone sonnait mais
personne ne répondait. Prit de panique, il se remit à courir le plus
vite qu'il put en direction de son chez lui.


*Pitié... Qu'il ne leur soit rien arrivé...* pensa-t-il...

Il connaissait le chemin par cœur, l'adolescent le prenait quand
il était au Lycée pour revenir. Sa maison était à environ 15 minutes de
marche, 10 en passant par les raccourcis, les petites ruelles etc... Il
n'aimait pas les prendre, autant le jour que le soir. Les bandits y
faisaient régner leurs lois... Cependant aujourd'hui seraient
l'exception. Il en avait que faire des bandits et autres crapules. Sa
famille était en danger, et c'était tout ce qui lui importait. Il tourna
donc dans une petite ruelle, en parallèle à la route principale qui
continuait tout droit. Alors qu'il courrait aussi vite qu'il put, une
main le retint par la capuche, manquant de peu de l'étouffer. Il fut
ensuite ramené en arrière avec force. Cette même force qui le fit tomber
une seconde plus tard.


- Hé toi petit!
Qu'est-ce que tu viens faire là?! dit une voix. Ici, c'est notre
territoire, pigé?!


Soudain trois personnes sortirent de
l'obscurité de la ruelle avec à leur tête, l'homme qui avait tenu
l'adolescent par la capuche. Il s'agissait de trois bandits, profitant
du chaos qu'avait engendré cet évènement pour faire régner leurs lois.
Le chef avait les cheveux rouges, coupés courts et une longue cicatrice
qui courrait le long de sa joue. Les trois autres avaient les cheveux
blonds et bruns. Ils regardaient l'adolescent avec un sourire sadique
qui ne présageait rien de bon...


- Je
veux juste traverser cette ruelle. Vous pouvez me laisser passer s'il
vous plait?

-Oh! Voyez vous ça?! Il veut
juste passer... Pas de bol! tu es tombé sur ceux qu'il ne fallait pas!


Il
sortit un couteau de son pantalon et le mit sous la gorge du jeune
garçon.


- Maintenant tu vas faire ce que
l'on veut okay?! Tu vas sagement nous conduire chez toi... On aura tout
le loisir de cambrioler ta maison.... Après on s'occupera de ton cas.


Les
acolytes se mirent alors à rire du même rire sadique qui avait
auparavant glacé le sang du jeune garçon. Les voyous profitaient de
l'anarchie pour dévaliser, piller et tuer, favorisant ainsi
l'accroissement de ce chaos. Soudain un petit bruit se fit entendre
derrière le groupe d'homme. Il provenait de poubelles.. Soudain deux
zombies firent leur apparition, prenant les bandits au dépourvu. Ils
furent alors obligés de lâcher Kyle qui profita de cet instant de
diversion pour fuir le plus vite possible.
Il ne se retourna qu'une
fois sorti de la ruelle. Les personnes ne l'avaient pas suivies, cela
signifiait peut-être qu'elles avaient étés tuées... Dans le doute, il
préféra ne pas s'attarder dans le coin et continua sa course.


Au bout de quelques minutes, il arriva finalement devant le portail de
sa maison, demeuré ouvert depuis son départ pour l'école. Pris de
panique, il se dépêcha, traversa le jardin et entra dans la maison,
déserte. Lorsqu'il appela ses parents, personne ne répondit à son appel.
S'attendant au pire, le jeune survivant monta et fit les pièces une par
une avant de finalement retrouver ses parents... Ils étaient morts,
tous les deux, allongés sur le lits, le visage figé. Non pas par une
expression de terreur, mais plutôt, figé par la sérénité... Ils étaient
partis sereins, fières de quitter ce monde en humain. Voyant l'horrible
spectacle, Kyle ne put s'empêcher de s'effondrer en sanglots,
s'agenouillant auprès du lit, tenant la main de sa mère, froide, entre
ses deux mains. Le père tenait entre ses mains une boite de somnifères,
puissants à forte dose. Il aurait tant aimé pouvoir leur parler une
dernière fois, pouvoir les serrer dans ses bras, rire avec eux... Mais
tout ça était révolu. Désormais ils n'étaient et ne seraient plus là.
Plus là pour l'aider, l'épauler, le corriger, le redresser dans les
moments difficiles. Il allait devoir passer le reste de sa vie sans eux
et ça Kyle avait beaucoup de mal à l'imaginer. C'était comme si une
partie de sa vie partait en fumée avec eux...

Non.
Kyle ne devait pas se laisser aller comme ça et il le savait.. Cette
épreuve pouvait être surmontée, elle le devait. Après tout, ses parents
n'avaient pas eu à subir une quelconque attaque des créatures ce qui
était un bon point. Ils étaient partis en temps qu'être humains et le
resteraient éternellement. Cette pensée fit sécher les larmes du jeune
garçon qui se redressa et, rabattit la couverture blanche sur le couple
décédé. Encore sous le choc il descendit à la cuisine et prit un petit
sac à dos qu'il remplit de boites de conserves, ce qui lui permettrait
de se nourrir durant un certains moment. Une fois le sac terminé, il le
mit sur son dos, repris ses deux "armes" et sorti de la maison, y
laissant ses parents, ses souvenirs ainsi que son enfance...


Triste de la perte de ses parents, le jeune garçon se réjouissait tout
de même d'une chose: avoir trouvé de la nourriture qu'il pourrait
conserver. Cela lui éviterait de mourir de faim... Ainsi, il reprit donc
son long chemin et, sans but précis, il se mit à arpenter les routes du
quartier Nord de Tokyo...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sato Akira
Survivant(e)
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 24
Localisation : Le havre

Feuille de personnage
Taille: 1m70
Date RP: 12h-13h
Arme(s) :: 1 batte de baseball 1 flingue avec 1 balle et de la nourriture et un sabre bleue

MessageSujet: Re: Sur une route semée d'embuches [ouvert]   Ven 4 Juin - 22:49

Aprés etre sorti du lycée,je me mis à la recherche du lycéen que j'avais vu car je ne voulais pas perdre le seul espoir que j'avais en moi.Mais je me rendis compte que
j'avais perdu sa trace alors je décidais de m'éloigner du lycée tout en continuant à chercher l'unique survivant que j'avais vu pour l'instant.Aprés avoir parcouru je ne sais combien de kilometres,je vis un camion passsé devant moi et je vis le conducteur se faire
attaquer par la passagére devenue zombie.Il perdit le contrôle et atteris dans l'enceinte de l'école.Je me mis à penser à 2 choses:la premiere était que cela faisait un énorme impact sur le taux de zombie et la deuxiéme chose était que j'esperais que cela
n'affecterais pas les survivants,encore s'il en restait.Soudain,quelque chose me fit interpeller:en effet,je vis le jeune lycéen sortir d'une ruelle et se mettre à courir.Je me mis à crier:


Hé attends,oh
attends mais putain tu vas m'attendre oui ou merde?


J'étais trop loin pour qu'il entende mes paroles et je vis des hommes se faire attaquer par des zombies.Je ne pouvais les laisser mourir alors je pris un sprint.Malheureusement,deux hommes étaient et un troisiéme était en train de lutter contre deux zombies.Je vis par terre un canif,je le prit et l'enfonça dans le crane d'un zombie puis je pus enfin reprendre mon souffle.En attendant,je regardais l'homme s'en sortir et aprés avoir tuée le zombie,il se dirigea vers moi avec un canif.Il me dit:

Maintenant,je vais m'occuper de toi.Je vais te faire souffrir comme tu as fait souffrir ma mére,Papa.

L'homme avait perdu la boule et je remarquais qu'un zombie n'était pas tout a fait mort.Le zombie se leva et se dirigea derriére l'homme mais l'homme voulait ma mort.Il m'attrapa par le col et essaya de me poignarder mais je l'envoyais un coup de genoux dans les boules qui le fit lacher son canif.Puis il reprit ses esprits,me mit à terre graçe à
un plaquage et commença à m'étrangler.J'essayais de me dégager mais j'y arrivais pas puis le zombie,orientés grace au combat,se pencha et dévora la gorge de l'homme.L'homme me regarda,comme pris d'une paralysie temporaire mais aprés il renversa le zombie en hurlant.Puis il se passa quelque chose de fou,l'homme mordit le zombie à la gorge puis je me levais.Je ne voulais plus voir cela alors je me mis à courir le plus loin de cette maudit ruelle.Je voulais revoir tant ma mére et mon pére alors je retournais chez moi.Je fus supris de voir la porte d'entrée entrouverte mais j'entrais comme méme chez moi.Je vis mes parents avec un grand trou à la place de la téte mais je ne pouvais pas m'empécher de pleurer.Alors,tout en pleurant,je pris des nourritures et pris un sac rouge.Puis j'essayais de trouver des armes pour me défendre puis je trouvais un sabre bleu et un pistolet ou il avait qu'une balle.Puis je fermais la porte et m'en alla.Puis au passage d'une rue,je vis mon ami inssisisable alors je me mis à courir pour le rattraper.Des que je l'ai rattrapé,je me présenta:


Salut,je m'appelle Sato Akira,on s'est peut-étre déjà vu dans la cour du lycée ou peut etre pas.Cela fait trois fois que je te vois.Je voudrais savoir si tu serais d'accord pour qu'on reste tous les deux dans cette ville de fous?

En attendant que le lycéen réponde,je me reposais assis par terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Leinoden
Lycéen/Narrateur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Taille: 182 cm
Date RP: Jour 1 - 23h
Arme(s) :: 2 Smith&Wesson / 2 houes

MessageSujet: Re: Sur une route semée d'embuches [ouvert]   Ven 4 Juin - 23:09

Kyle marchait, descendant la rue de son quartier d'un pas non rassuré. Il était presque au bout de la rue lorsqu'il entendit une voix au loin, qui semblait l'appeler:

Salut,je m'appelle Sato Akira,on s'est
peut-étre déjà vu dans la cour du

lycée ou peut être pas.Cela fait
trois que je te vois.Je voudrais

savoir si tu serais d'accord pour
qu'on reste tous les deux dans

cette ville de fous?

L'adolescent regarda un long moment le jeune homme, le toisant de la tête au pied. Il ne souhaitait pas embarquer un boulet, quelqu'un qui pourrait le ralentir. Une inspection en ces temps était, selon lui, cruciale. Après l'avoir longuement observé, il planta ses yeux dans ceux du garçon qui s'était entre temps assis.

Tu fais comme tu veux. Si tu veux me suivre, tu me suis, si tu ne le veux pas, ne le fait pas.. Moi ça m'est égal. Tant que tu ne me ralentie pas.

Il tourna alors la tête et, juste avant de reprendre sa route, il pivota une seconde fois pour faire face un instant de plus au garçon:

Saches aussi que si tu venais à te faire mordre, je te tuerai sur le champs...

Il se doutait de la réponse du jeune garçon qui, indigné, répondrait surement quelque chose de la sorte: "Bien sur! Moi aussi je ferais de même!". Ainsi, ne désirant point entendre de répliques, il se contenta de reprendre sa route.
Il ne savait pas encore si il devait lui faire, si il pouvait lui faire confiance. L'entente et la réserve étaient de choses qui permettraient à Kyle de rester en vie. Cependant en chemin, afin de briser le silence, il dit au garçon:

Je m'appelle Kyle.

La rue dans laquelle ils marchaient était plutôt grande et large. On pouvait aisément voir que avant cette épidémie, il s'agissait probablement de l'une des rues les plus fréquentées de Tokyo, ou du moins de Tokyo Nord.
Désormais, la rue était totalement déserte, des cadavres humains jonchaient le sols, d'autres zombies commençaient à se relever. Les carcasses des voitures rouillées parsemaient le sol. Soudain un zombie voulut, lorsque Kyle passa à coté, l'attraper par la jambe. Surpris, l'adolescent se retourna, se dégagea d'un coup sec du pied avant de planter son 'arme" au sommet du crane de la créature qui semblait à l'agonie au sol, dans une marre de sang.
Avant de reprendre, Kyle se retourna vers le Lycéen qui le suivait:

Tu as un endroit précis à atteindre?




[HRP: Désolé c'est un peu court ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sato Akira
Survivant(e)
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 24
Localisation : Le havre

Feuille de personnage
Taille: 1m70
Date RP: 12h-13h
Arme(s) :: 1 batte de baseball 1 flingue avec 1 balle et de la nourriture et un sabre bleue

MessageSujet: Re: Sur une route semée d'embuches [ouvert]   Dim 6 Juin - 21:01

Le lycéen me regarda,comme pour m'inspecter,cela ne me posait aucun probléme puis il me fit face et me dit:

Tu fais comme tu veux. Si tu veux me suivre, tu me suis, si tu ne le veux pas, ne le fait pas.. Moi ça m'est égal. Tant que tu ne me ralentie pas.

Je comprenais ce qu'il voulait dire mais je me sentais,comme même un peu perdu à cause de ses paroles.Puis je me dis que j'aurait agi comme ça en voyant un jeune foncer vers moi.Enfin,je répondis:

Je veux te suivre car je veux pas que des inncocents meurent à cause de ces monstres.Ne dis pas que cela t'es égal car des gens pourraient mal le prendre.Et j'espére que ça seras pas toi qui me ralentiras pas.Je plaisante bien sur.

Puis il se retourna encore et me dit d'un air sévére:

Saches aussi que si tu venais à te faire mordre, je te tuerai sur le champs...

Je venais juste de le rencontrer et lui pensait déjà au futur.Je n'y avais pas encore pensé et cela me fit réagir à ce qui allait se passer.Je ne pouvais m'empecher de répondre à sa phrase:

A vrai dire,je n'y avait jamais pensé et je ne pense pas étre capable de te tuer si jamais tu te fais mordre.Mais bon,on verra à ce moment là

Puis le jeune homme se remit en marche en ignorant ma réponse qui me fit lever pour pouvoir le suivre.Pendant de nombreuses minutes,Il sembla perdu dans ses pensées et cela me laissa du temps pour regarder comme il était.Il avait un bonnet blanc et je voyais un peu ses cheveux blonds à l'arriére.Il portait un manteau vert et un tee shirt blanc qui me fit penser qu'il aimait le blanc.Je ne pus m'empecher de rire à cette conclusion.Puis il dit:

Je m'appelle Kyle.

Je venais d'apprendre son prénom et ç'était un debut à tout malgré tout.Puis j'essayais de repérer ou nous étions et nous étions proches plus proche du commissariat que de l'hopital.Nous devions étre lourdement armés pour réussir à sauver les gens dans
l'hopital.Pendant ce temps,Kyle avait tué un zombie avec son ''arme'' et se retourna pour la troisiéme fois consécutive et me demanda si j'avais un itinéraire précis.Alors je lui répondit:


Je n'ai pas vraiment d'itinéraire précis mais j'une suposition à te faire et si tu n'es pas d'accord,cela n'est pas grave.Il faudrait qu'on ait des armes meilleurs que ce que l'on a actuellement pour battre ces satanées zombies.On pourrait aller aussi dans l'hopital pour voir si il y a des survivants non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Leinoden
Lycéen/Narrateur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Taille: 182 cm
Date RP: Jour 1 - 23h
Arme(s) :: 2 Smith&Wesson / 2 houes

MessageSujet: Re: Sur une route semée d'embuches [ouvert]   Lun 7 Juin - 14:22

Je veux te suivre car je veux pas que des innocents meurent à cause de ces monstres.Ne dis pas que cela t'es égal
car des gens pourraient mal le prendre.Et j'espère que ça seras pas toi
qui me ralentiras pas.Je plaisante bien sur.

Que des innocents meurent à cause de ces monstres, ça ne m'est pas égal, d'autant plus si je les connais. Maintenant, on va pas aller chercher un paquet de monde à sauver de ces "monstres" comme tu dis, d'autant plus si ils nous ralentissent et se font décimer les uns après les autres. répondit Kyle.

Il se retourna ensuite et continua sa route à travers les routes apocalyptiques de la ville. Ils avaient empruntés une rue plutôt déserte. Hormis le zombie tué un peu plus tôt auparavant, elle était calme. Il ne semblait plus y avoir âme qui vive. Autant dans les carcasses des véhicules qui jonchaient le sol, que dans les grands bâtiments qui s'élevaient sur plusieurs mètres au dessus du sol.


A vrai dire,je n'y avait jamais pensé et je ne
pense pas être capable de te tuer si jamais tu te fais mordre.Mais
bon,on verra à ce moment là

Personnellement je préfère te tuer plutôt que me retrouver avec un cadavre ambulant de plus sur les bras...

Kyle voyait cela comme de la logique imparable. En effet, selon lui, il valait mieux qu'il tue cette personne si jamais cela devait arriver plutôt que d'attendre qu'elle se soit transformer. Et puis, il ne voulait pas le dire, mais il ne souhaitait à personne de mourir en tant que zombie. Mourir en humain était, selon lui, beaucoup plus digne...
Lorsque Kyle demanda, quelques minutes plus tard, à Sato si il avait une idée de l'endroit où aller, il lui répondit:


Je n'ai pas vraiment d'itinéraire précis mais
j'ai une supposition à te faire et si tu n'es pas d'accord,cela n'est pas
grave.Il faudrait qu'on ait de meilleures armes que ce que l'on a
actuellement pour battre ces satanées zombies.On pourrait aller aussi
dans l'hôpital pour voir si il y a des survivants non?

L'adolescent se retourna alors afin de répondre au jeune garçon qui le suivait:

Pour ce qui est des armes, je suis d'accord. On arrivera à rien face à une armée de zombie avec des outils de jardin dit-il en regardant ses deux "armes". Concernant l'hôpital, je vais être égoïste voire méchant, mais selon moi il en est hors de questions. Les personnes blessées ou handicapées que l'on trouvera là-bas seront comme ces tas de chair pourries que l'on a pu voir jusqu'à maintenant. On trouvera là-bas seulement des zombies... Et si par le plus pur hasard on arrivait à trouver quelqu'un, dans quel état serait-il.... Après je dis ça, mais si tu tiens vraiment à y aller, on peut aller voir... Mais saches que je t'aurais prévenu...

Il se retourna alors et se remit en marche avant d'ajouter.

Mais dans un premier temps, si on doit aller à l'hôpital, il vaut mieux aller chercher des armes d'abord..

Kyle ne dit rien mais supposa que le meilleur endroit pour trouver des armes seraient dans un Commissariat de Police. Maintenant, est-ce que ce dernier serait vide? Si non, est-ce que les flics leur laisseraient le droit de prendre une arme? A vrai dire, ils étaient assez jeune.
Cependant l'adolescent désirait un sabre comme arme, plus que tout autre arme à feu. Les films de samouraï qui avaient bercé sont enfance en étaient la cause. De plus, une arme blanche ne tombait jamais en panne de munitions et ne s'enrayait jamais. Maintenant, où pourrait-il en trouver une? Il ne le savais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sato Akira
Survivant(e)
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 24
Localisation : Le havre

Feuille de personnage
Taille: 1m70
Date RP: 12h-13h
Arme(s) :: 1 batte de baseball 1 flingue avec 1 balle et de la nourriture et un sabre bleue

MessageSujet: Re: Sur une route semée d'embuches [ouvert]   Lun 7 Juin - 20:58

Que des innocents meurent à cause de ces monstres, ça ne m'est pas égal, d'autant plus si je les connais. Maintenant, on va pas aller chercher un paquet de monde à sauver de ces "monstres" comme tu dis, d'autant plus si ils nous ralentissent et se font
décimer les uns après les autres. répondit Kyle.

Je me rendais compte que j'étais un peu brute,savant mieux que Kyle ses sentiments et je voulais m'excuser pour ce que j'avais dit:


Ecoute,je suis désolé pour ce que je t'ai dit mais j'ai subi des choses qui m'ont trautamisés comme jamais dans ma vie.Et en plus,aujourd'hui,c'est mon aniversaire alors imagine la galére.Et toi as-tu perdu des personnes chéres?Moi,je les ai tous perdu,tout ceux pour qui je comptais mais tu dois t'en moquer de ce que je te dis.




Je sentais des larmes coulait sur mon visage alors je cachais mon visage par mes cheveux.Puis il dit quelque chose que je n'entendis pas car un immense tremblement de terre me fit tomber à terre.Je me relevais et me demandais ce qui avait bien pu causer cela.J'essayais de repérer la cause et vit de la fumée au centre ville.Puis on prit une ruelle et on se repôsa un peu.l'adolescent me dit:

Pour ce qui est des armes, je suis d'accord. On arrivera à rien face à une armée de zombie avec des outils de jardin dit-il en regardant ses deux "armes". Concernant l'hôpital, je vais être égoïste voire méchant, mais selon moi il en est hors de questions.Les personnes blessées ou handicapées que l'on trouvera là-bas seront comme ces tas de chair pourries que l'on a pu voir jusqu'à maintenant. On trouvera là-bas seulement des zombies... Et si par le plus pur hasard on arrivait à trouver quelqu'un, dans quel état
serait-il.... Après je dis ça, mais si tu tiens vraiment à y aller, on peut aller voir... Mais saches que je t'aurais prévenu...


Puis il se leva,se retourna et continua à marcher et rajouta:

Mais dans un premier temps, si on doit aller à l'hôpital, il vaut mieux aller chercher des armes d'abord..

Je le regardais et me dit qu'il était vraiment d'un très secours.Il était vraiment d'un très grand secours et lui dit:

Hé,t'as vu?Il y a des fumées au centre ville.Je voudrais bien savoir ce qui s'est passé,pas toi?Puis,pour les armes,il faudrait faire un inventaire non?Moi,j'ai une batte en bois qui va pas tarder à casser,un flingue qui a juste une balle,un sabre de couleur bleue et de la
nourriture.Et toi?Moi je pense qu'on devrait aller,comme tu as dis,chercher des armes et on pourrait improviser aprés.Au fait,tu sais ou se situe le commissariat?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Leinoden
Lycéen/Narrateur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Taille: 182 cm
Date RP: Jour 1 - 23h
Arme(s) :: 2 Smith&Wesson / 2 houes

MessageSujet: Re: Sur une route semée d'embuches [ouvert]   Mar 8 Juin - 10:19

Écoute,je suis désolé pour ce que je t'ai dit
mais j'ai subi des choses qui m'ont traumatisés comme jamais dans ma
vie.Et en plus,aujourd'hui,c'est mon anniversaire alors imagine la galère.Et toi as-tu perdu des personnes chères?Moi,je les ai tous
perdu,tout ceux pour qui je comptais mais tu dois t'en moquer de ce que
je te dis...

Kyle s'arrêta alors et se retourna le temps de regarder la personne qui le suivait. Il avait dit qu'il avait perdu des êtres chers, de plus le jour de son anniversaire. Il pouvait tout à fait comprendre ce qu'il ressentait, lui même ayant perdu ses parents il y a peu de temps. Mais cela, il ne souhaitait pas encore le divulguer à qui que ce soit:


Je comprends tout à fait ce que tu ressens. Je ne veux pas t'enfoncer ni te faire peur, mais le monde que l'on a connu n'existe plus... Si tu veux survivre, il va falloir être fort et ne montrer aucune pitié... Je sais bien que c'est dur. Mais tu devras devenir plus fort mentalement... C'est ce que j'essaye de faire également. Si je devais tuer ma mère, alors je le ferais... Avec beaucoup de mal certes, mais je me dirais qu'elle n'est plus humaine, que ce n'est plus ma mère... Enfin, quoi qu'il en soit... bon anniversaire.

Il avait donné une petite tape amicale sur l'épaule du garçon avant de reprendre sa marche. Il ne savait pas si ce "bon anniversaire" n'allait pas irriter le garçon plus que le réconforter.
Après quelques minutes de marche, les deux adolescents furent tirés du silence qui les enveloppaient par un grand tremblement de terre, ainsi qu'un gros bruit sourd. Surpris et sur ses gardes, Kyle regarda en l'air afin de chercher d'où pouvait venir la cause du bruit. Il vit, plus loin, au centre ville, une immense fumée noire, intense.


*Qu'est-ce que ça peut être ça...* se demanda Kyle, inquiet...

Après quelques minutes d'inactivité, le regard plongé vers cette fumée noire, il reprit finalement sa route, plus méfiant que jamais. Afin d'éviter tout "problèmes" Kyle décida de tourner dans une petite ruelle. Ils avaient quittés le centre même de Tokyo Nord. Fourmillant d'immeubles et boutiques en tout genre, le paysage avait fait place ici à quelques espaces verts agréables à voir.

Hé,t'as vu?Il y a des fumées au centre ville.Je
voudrais bien savoir ce qui s'est passé,pas toi?Puis,pour les armes,il
faudrait faire un inventaire non?Moi,j'ai une batte en bois qui va pas
tarder à casser,un flingue qui a juste une balle,un sabre de couleur
bleue et de la
nourriture.Et toi?Moi je pense qu'on devrait
aller,comme tu as dis,chercher des armes et on pourrait improviser après.Au fait,tu sais ou se situe le commissariat?

Moi j'ai que deux outils de jardins, deux houes. Elles semblent encore de bonne facture, mais je me méfie tout de même, qu'elles ne me lâchent pas en plein combat ou quoi que ce soit d'autre...Pour ce qui est du commissariat, je ne suis pas sur, mais on m'a dit qu'il était presque entre Tokyo Nord et Sud. On a qu'à aller par là-bas et on verra bien... répondit Kyle.

Il savait bien que sa réponse était plutôt vague mais, il n'avait pas de meilleures réponses à fournir à Sato.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sato Akira
Survivant(e)
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 24
Localisation : Le havre

Feuille de personnage
Taille: 1m70
Date RP: 12h-13h
Arme(s) :: 1 batte de baseball 1 flingue avec 1 balle et de la nourriture et un sabre bleue

MessageSujet: Re: Sur une route semée d'embuches [ouvert]   Mar 8 Juin - 21:02

Je comprends tout à fait ce que tu ressens. Je ne veux pas t'enfoncer ni te faire peur, mais le monde que l'on a connu n'existe plus... Si tu veux survivre, il va falloir être fort et ne montrer aucune pitié... Je sais bien que c'est dur. Mais tu devras devenir plus fort mentalement... C'est ce que j'essaye de faire également. Si je devais tuer ma mère, alors je le ferais... Avec beaucoup de mal certes, mais je me dirais qu'elle n'est plus humaine, que ce n'est plus ma mère... Enfin, quoi qu'il en soit... bon anniversaire.


Donc il me disait qu'il comprenait tout à fait mes sentiments mais le monde que je connaissais.Alors,je devais etre aussi fort mentalement que physiquement et c'est que il essayer de faire également.Il me livra aussi que si il devait tuer sa mére,il le ferait avec beaucoup de mal et il me souhaita un bon aniversaire.Je lui répondis:

Si tu veux,on pourra essayer tous les deux à devenir tous les deux plus forts.Tu as de la chance d'avoir encore de la famille car moi,j'en ai plus.J'ai du les tuer pour ne pas les laisser comme cela.Si tu veux,je pourrais la tuer pour toi enfin je ne sais pas si ça se fait.Et merci pour m'avoir souhaiter mon aniversaire.Il me donna

Il me donna une tape amicale sur l'épaule et on reprit la marche.Il me dit aussi:


Moi j'ai que deux outils de jardins, deux houes. Elles semblent encore de bonne facture, mais je me méfie tout de même, qu'elles ne me lâchent pas en plein combat ou quoi que ce soit d'autre...Pour ce qui est du commissariat, je ne suis pas sur, mais on m'a dit qu'il
était presque entre Tokyo Nord et Sud. On a qu'à aller par là-bas et on verra bien... répondit Kyle.


Je me dis que l'on devait faire vite si on voulait sauver des innocents.Alors je me mis en téte et alluma mon pôrtable.Je pris google map et vis qu'on était qu'a 5 minutes.Je lui dis;

Bon,on a que 5 minutes de marche avant d'arriver au commissariat.Nous allons nous
préparer mentalement et physiquement pour affronter ce qui va peut-étre se trouver dans le commissariat.Bon allons-y.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Leinoden
Lycéen/Narrateur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Taille: 182 cm
Date RP: Jour 1 - 23h
Arme(s) :: 2 Smith&Wesson / 2 houes

MessageSujet: Re: Sur une route semée d'embuches [ouvert]   Mar 8 Juin - 21:59

Si tu veux,on pourra essayer tous les deux à
devenir tous les deux plus forts.Tu as de la chance d'avoir encore de la
famille car moi,j'en ai plus.J'ai du les tuer pour ne pas les laisser
comme cela.Si tu veux,je pourrais la tuer pour toi enfin je ne sais pas
si ça se fait.Et merci pour m'avoir souhaiter mon anniversaire.

Quand ais-je dit que j'avais encore une famille répondit Kyle, sans daigner se retourner ou quoi que ce soit. Agacé par la conversation, il continua sa route.

Je m'estime assez fort pour avoir à tuer ma mère tout seul si cela devait arriver.. répondit-il alors, quelques minutes plus tard.

Désormais la rue dans laquelle ils se trouvaient était plus large. Kyle pouvait alors observait au loin un grand bâtiment qui semblait détenir une plus grande importance que les autres. Le commissariat. Ils étaient tout près à présent. L'adolescent fronça les sourcils, l'air sérieux et dévisagea la bâtisse. Nul ne savait ce qu'ils allaient trouver à l'intérieur. Sato, qui semblait ne pas l'avoir remarqué avait sorti son téléphone portable afin de chercher sur google map l'endroit où se situait le Commissariat.

Bon,on a que 5 minutes de marche avant
d'arriver au commissariat.Nous allons nous
préparer mentalement et
physiquement pour affronter ce qui va peut-être se trouver dans le
commissariat.Bon allons-y.


Oh oui.. répondit Kyle, le regard sombre. Des horreurs, nous risquons d'en trouver autant aux alentours du commissariat qu'à l'intérieur... Il va falloir être très prudent. Et si jamais il devait m'arriver quelque chose tue moi, car je ferais la même chose pour toi... Je tenais à te prévenir, au risque de sembler désagréable...


Ils se remirent alors en marche en direction de l'Hôtel de Police. Ils ne croisèrent étrangement aucun zombies. Ces derniers se concentraient surement au coeur de la ville ou surement avaient-ils été attirés par le grand bruit de tout à l'heure qui avait surpris Kyle. L'adolescent n'en savait rien et s'en fichait un peu. Il était complètement concentré sur le commissariat, comment ils allaient devoir agir car, une seule fausse note dans ce monde pourrait leur couter la vie...

Au fait... il va nous falloir un plan je suppose pour rentrer dans le commissariat dit alors Kyle à son coéquipier. Je suppose qu'il n'est pas vide, cela m'étonnerai grandement...
Il
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur une route semée d'embuches [ouvert]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur une route semée d'embuches [ouvert]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En route pour Oméga [RP ouvert]
» Route nationale numéro 2 un tombeau à ciel ouvert
» La Vie est semée d'Embûches... En Parler est la meilleure des Solutions
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: "Routes"-
Sauter vers: