Des morts avides de viande fraîches font règner la terreur dans la ville de Tokyo, pensez vous pouvoir survivre dans ce milieu hostile à toute forme de vie ou plus aucune loi n'as effet?



 
AccueilMembresCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum change d'adresse : http://rotd-rebirth.forumactif.com/ " Venez nombreux! "

Partagez | 
 

 On décolle ! [ PV : Kunio ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ray Hawkas
Survivant(e)
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2010

Feuille de personnage
Taille: 1m65
Date RP: Jour 1 : 12h
Arme(s) :: M4A1, Baretta 92FS, Couteau tactique

MessageSujet: On décolle ! [ PV : Kunio ]   Dim 23 Mai - 22:37

Topic Précédant

Après le briefing d'Alendo, les soldats durent se mettre en route vers la piste atterrissage, pour la décision qu'attendait leur supérieur, le haut commandement à décider d'y réfléchir plus tard . Ray, ayant plus réfléchit sur la présence anormale en question, avait alléger son barda ayant comprit que l'agilité allait être un atout crucial, il fallait éviter de se trimballer avec l'équipement de survie de l'Irak . Le gilet pare-balle n'étant pas forcément nécessaire, il l'échangea contre un autre qui laissé les épaule libre et les abdos se plier librement . Laissant deux chargeurs, il ne pensait pas encore qu'il allait peut-être resté lui et les autres pendant des heures et des heures dans l'enfer japonais . les SEALS étaient déjà sur la piste et manœuvré avec leur Hum-Vee pour le faire entrer dans le Chinook . Ordonnant aux RANGERS de se dépêcher, le chef d'escouade ajouta quelques instructions au lieutenant que lui avait transmit l'état-major .

Sergent Nikolaï : "Lieutenant ! Les officiers ont ajouté deux autres unités à notre mission, si on compte le tout, on sera 33 et répartit en équipe selon nos corps d'armée mais ceci, il n y'aura pas de chacun pour soi, la coopération sera de mise . On a les MARINES qui seront de la partie et seront majoritairement plus nombreux, ce qui est rassurant car je pense qu'on en aura besoin . Ah et encore, prenez ceci ." Lui tendit une sorte de télécommande "C'est une balise ! Si vous devez vous faire évacuer d'urgence, activez-la et une mission de sauvetage sera enclenché dans les plus bref délai ! Pour l'instant, nos hélicos font des allés-retours, comme vous le savez on a déjà des unités sur le terrain et faire jonction avec les forces japonaises ne seraient pas une mauvaise idée car je pense qu'on aura besoin de tout les hommes encore aptent au combat déjà qu'on nous a confirmé des pertes ou des disparus, apprêtez-vous à être livré à vous même et que votre instinct de survie sera de mise, j'espère pour vous que vous avez prit que le nécessaire dans vos sacs !"

Lieutenant Alendo : Oui sergent, On a bien fait notre matos et merci pour ce rappel . Prit la balise . Bon, allez Rangers ! On va se chercher un véhicule et on y va !

Tout les rangers : Ooowah !

Se rpécipitant sur un des hummers, Ray monta à la droite du chauffeur ayant avec lui la carte et la radio, Alendo lui était au volant et les autres se serraient un peu vu qu'ils étaient 6 . Alendo démarra et suivi le chemin que lui indiquer Nikolaï qui l'aida pour la marche arrière ensuite . Mettre les Hum-vees dans cette position pouvait bien les aider à gagner du temps de déploiement, par la fenêtre, Ray examina la piste, voyant les Marines en train de monter à leurs hélicos . Il fixa sa montre, il était 11h30 . Voyant cela, il serra fermement les dents, tout passait vite, il n y'a à peine que 3h d'écart entre son arrivé et maintenant, sentant la tention monter, les bruits des rotors des chinooks l'angoissaient de plus en plus les voyant tourner plus vite et aller il sait où . Le sergent des SEALS embarqua et donna le feu vert au pilote de décoller .

Pivot 1 : Ok ! Attention on y va ! QG ici Pivot 1, on décolle en tête .

QG : Bien reçu pivot 1, Pivot 2 et 3 vous suivront derrière, bonne chance messieurs, et dîtes à vos passagers qu'on compte les revoir d'ici 1h

Pivot : Bien reçu, je transmettrai, leur garder une place au chaud serait pas mal, terminé ! Se tourna vers les passagers . Ok les gars ! Le QG veut que se soit rapide, il veut revoir tout ces soldats rentrer au bercail avec de bonne nouvelle, alors faites de votre mieux et je reviendrai vous chercher .

Ray : "Ca, c'est rassurant ."

Lietenant : "Qu'est-ce qui vous arrive sergent ? On est pas rassuré avec toute la cavalerie qu'il y'a derrière ?"

Ray : "Non.....Et puis la quantité ne fait pas la qualité...."

Lieutenant Alendo : "Ouaip, mais plus on est de fou, plus on rit ."

Après cela, un long silence retentit, il n y'avait plus que le bruit des hélices qui dominés la sonorité . Sentant l'hélico décollé, tous respirèrent un grand coup, là c'était partit, plus de retour en arrière . Pour se réconforter ou plutôt d'essayer de mettre de côté sa peine, Ray n'avait plus qu'à parler, même si la communication n'était pas son point fort .

Ray : se tourna vers Alendo "Dîtes......Vous avez été dans quelle opération ?"

Lieutenant Alendo : "On dit lieutenant soldat, on ne vous l'a pas enseigné ?"

Ray : "Ok.....Vous avez été dans quels opérations lieutenant ?"

Lieutenant Alendo : "Secret Défense ."

Ray "Ok ! je vois ."

Là, il comprit que cela ne valait pas le coup, il hocha la tête la laissant se reposer sur son épaule et poussa un soupir, l'enfer ne faisait que commencer .


Dernière édition par Ray Hawkas le Lun 24 Mai - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kunio Harrison
Survivant(e)
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 33
Localisation : Lille

Feuille de personnage
Taille: 1m82
Date RP: jour 1, 12h
Arme(s) :: carbine M4, pistolet M9

MessageSujet: Re: On décolle ! [ PV : Kunio ]   Lun 24 Mai - 2:13

Pour ce qui précède, voir ici.

Lundi 13 novembre, 11h30


Il n'avait pas fallu une demi-heure aux marines pour être prêt à partir. Pas plus que pour tous les autres participants de la mission. C'était la moindre des choses pour des soldats aussi bien entraînés, dans une situation pareille. En fait le plus long avait été pour les gars des hélicos de sortir leur machines, de les ravitailler et de faire un check-up sommaire. Pas le temps de faire une vérification complète de ces oiseaux, qui n'avaient pourtant pas volé depuis un bon moment. Il faudrait faire confiance aux mécanos sur ce coup là. Sur la gauche, des équipes visiblement composées de SEALS et de rangers embarquaient leur hummers dans Pivot 1, l'un des trois chinooks qui emmèneraient tout ce beau monde dans la zone nord. De l'autre côté du tarmac attendait Pivot 3, le transport qu'il partagerait avec les gars de l'Army qui s'occupaient pour le moment d'arrimer les deux lourds 4x4 à l'intérieur.
Le sergent Jones, parti au rapport, revint en trottinant de Pivot 1.


Sgt Jones - "Bon, notre hélico est bien celui de droite. Notre opération en comprend trois, deux hummers dans chaque, soit deux équipes de cinq à six hommes. En tout nous serons une bonne trentaine, de quoi nous assurer une puissance de feu correcte et monter une résistance qui tienne le coup si jamais on se retrouve coupé des Japs. Le commandement direct sera assuré par le lieutenant Alendo, un ranger. Bien entendu je suis chef de notre équipe. On embarque immédiatement, on décollera dès que les autres seront prêts. La zone d'atterrissage n'est pas encore définie, on verra sur place où les pilotes peuvent poser leurs engins, sûrement un boulevard assez large et sans circulation ou véhicules abandonnés. Assurez-vous que tout soit OK, c'est pas dans cinq minutes qu'il sera temps de vous apercevoir que vous avez oublié votre gourde."

Le petit groupe se dirigea vers l rampe d'accès, échangeant quelques signes de tête avec les autres équipes et le personnel au sol qui leur souhaitait bonne chance. Deux minutes plus tard celle-ci se refermait et les transports prenaient leur envol. Coincé entre les hummers et la paroi, Harrison se fraya un chemin jusqu'au hublot le plus proche. Vu du ciel, Tokyo ne semblait pas tellement en proie au chaos. Pas d'incendie, pas de signes de combat comme il avait pu en voir dans quantité d'endroits, juste ce qui ressemblait à une manifestation qu'il avait entrevue brièvement dans une rue perpendiculaire à leur trajet. Sauf que ce n'était pas un manif'.
Tokyo était une grande ville, immense même, mais il ne leur faudrait pas plus de quelques minutes pour arriver sur zone. Harrison commença à se concentrer. Il inspirait et soufflait lentement, essayant de chasser les images qu'il avait pu voir à la télévision une heure plus tôt et surtout celles que son imagination lui fournissait avec un enthousiasme morbide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
On décolle ! [ PV : Kunio ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flip 7 ans1/2, adorable pot de colle - cani seniors - DECEDE
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Ça colle pas !!!
» Mister pot de colle :3 [V: Perle de Miel]
» Ça colle à la peau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: "Autres zones"-
Sauter vers: