Des morts avides de viande fraîches font règner la terreur dans la ville de Tokyo, pensez vous pouvoir survivre dans ce milieu hostile à toute forme de vie ou plus aucune loi n'as effet?



 
AccueilMembresCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum change d'adresse : http://rotd-rebirth.forumactif.com/ " Venez nombreux! "

Partagez | 
 

 Comme un avion tombé du ciel... [Site du crash du boeing] [ouvert]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mikail Edakrov
Survivant(e)
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 28
Localisation : Limoges

Feuille de personnage
Taille: 1m78
Date RP: Jour 1 : 12h-13h
Arme(s) ::

MessageSujet: Comme un avion tombé du ciel... [Site du crash du boeing] [ouvert]   Lun 7 Juin - 16:43

Mikail courait comme un fou, descendant les escaliers aussi vite qu'il le pouvait. Au fur et à mesure des étages qui défilaient, il se rendait compte à quel point il avait eu de la chance. Cet avion c'était crashé à moins de deux rues de son immeuble ; lui n'avait reçu « que » l'onde de choc... Il arriva dans le hall de l'immeuble. Une fois les portes en verres soufflées et brisées par les débris, rien n'avait empêché les gravats de s'engouffrer dans le large couloir jusqu'aux escaliers. Un épais nuage de poussière flottait, et Mikail ne parvenait qu'à distinguer l'entrée grâce au faible halo lumineux qu'elle exaltait.

« Il y a quelqu'un ? »

Aucun bruit.

« HEY OH ! YA QUELQU'UN ? »

Toujours rien. Bizarre. Enfin, il n'allait quand même pas se plaindre que personne ne soit blessé ici ; des blessés il y en aurait surement tout plein à l'extérieur, alors qu'ici, qui était un endroit difficile d'accès, il n'y en avait aucun ; tout baignait ! Une silhouette se découpa dans la lumière de la porte.

« Ah, enfin quelqu'un ! Restez à l'entrée ! Je suis le seul encore en état de parler je pense, je vous rejoins ! »

Le plafond s'effondra à mi chemin, couvrant la réponse de l'inconnu.

« J'arrive, j'arrive... »

Il progressait avec peine dans les décombres. Il était presque arrivé à la moitié quand il se rendit compte que la personne se dirigeait vers lui, et que d'autres silhouette étaient apparues. Etrange...

« Ne bougez pas, je n'ai rien, c'est moi qui viens vers vous ! »

La poussière commençait à se dissiper, il distinguait 5 silhouette, plus la première qu'il avait vu, qui était plus avancée que les autres. Ils marchaient tous bizarrement, et n'avait pas l'air d'être équipés pour ce genre d'opération.

*Ce n'est surement pas des pompiers. Peut-être des survivants des immeubles voisins*

La première personne était à 10 mètres de lui désormais, et il voyait nettement qu'elle avait l'air blessée : son visage était maculé de sang et de poussière. Malgré son état, elle semblait courir vers lui, trébuchant de temps en temps mais se rattrapant toujours avant de tomber. Elle était à 3 mètres de lui désormais...

« Madame, je vous avez dit que j'arrivais ! En plus regardez vous, vous êtes blessée. Moi je vais bien, j'aurais très bien pu-aouch ! »

La femme (qui ne devait pas avoir plus de 5 ans de plus que lui) s'était jetée sur lui, le plaquant dans les gravats et la poussière.

« Hey ! Qu'est-ce qui vous prends ? »

Elle leva vers lui un visage effrayé (même pas apeuré, vraiment effrayé) et ruisselant de larmes et de sang, le tout mêlé à la poussière.

« Ils veulent me manger ! ! ! ! »

Ne comprenant rien à la situation, Mikail tenta de paraitre rassurant et la prit dans ses bras.

« Voyons madame, ça va aller, ça va aller... »
*Surement un délire post-traumatique, voyons ça avec les autres...*
« Personne ne veut vous manger madame, tout va bien, venez avec n... Ah, monsieur ! Venez nous aider s'il vous plait, elle délire un peu... »


Un des autres apprenti secouriste était parvenu à 5 mètres d'eux...

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHH ! »

La jeune femme poussa un cri perçant, et tous les autres se retournèrent tout à coup vers elle.

« Fuyez ! »

Elle prit Mikail par la main et se dirigea vers les escaliers au fond du hall.

« Mais, mais, mais enfin ! Madame, ces gens veulent nous aider ! Qu'est-ce qu'il se passe à la fin, vous êtes malade ? »

Elle l'entraina dans un appartement dont la porte c'était dégondée sous l'effet de l'explosion, l'amena dans la chambre et ferma la porte à clé. Mikail eut à peine le temps de remarquer que le sol de la chambre était en parti effondré que la jeune fille fondit en larme.

« Ils ont mangé ma sœur ! Ils l'on mangée ! Ces monstres l'ont mangée ! »

Mikail ne comprenait plus rien. Il vint s'assoir près de la fille et tenta de passer son bras autour de ses épaules.

« Voyons, voyons, qu'est-ce que vous racontez ? Qu'est-il arrivé à votre soeur ? »

La fille le repoussa, alla s'assoir dans un coin et continua à pleurer. Mikail regarda par le trou dans le sol. Les secouristes déambulait maladroitement dans les décombres. Il était tenté de leur signaler leur présence, mais il voulait parler avec la jeune fille avant. Il s'assit sur le lit et attendit. Ce fut elle qui entama la conversation, une fois ses sanglots calmés.

« Je m'appelle Saya. Je fuis ces créatures depuis ce matin et... »

« Wowowo ! Quelles créatures ? De quoi vous me parlez depuis tout à l'heure ? »

Elle le dévisagea comme s'il était fou à lier

« Mais... Vous étiez où toute la matinée vous ? »

« Ben je dormais figurez-vous ! Pourquoi c'est interdit ? »

Elle le regarda comme s'il venait d'une autre planète ; s'assit à côté de lui sur le lit, pris ses mains dans les siennes et lui expliqua toute l'histoire, tous les évènements de la matinée.

« Non, non, non, c'est pas possible ! La seule chose bizarre qu'il y ait là, c'est le crash d'un avion, il n'y a pas de zombies, ou quoique se soit qui y ressemble, on est dans la vie réelle Saya ! Ces gens ne sont pas des zombies mais des civils qui recherchent des survivants, Regardez ! »

Il lui montra le trou par lequel on apercevait une partie du hall et de l'équipe de secouristes.

« Bon, d'accord ils sont maladroits et trébuchent pas mal. Bon okay lui sa jambe fait un angle bizarre, mais ce ne sont pas des zombies Saya ! »

Elle lui en montra un qui avait un trou béant dans la poitrine.

« Et lui ? »

Ce n'était pas possible ! Ça ne pouvait pas être possible !

« C'est quoi ce merdier ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Comme un avion tombé du ciel... [Site du crash du boeing] [ouvert]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un ange tombé du ciel ? Soft Fury présentation
» une plume tombe du ciel....
» Un ange tombé du ciel
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]
» "Quelqu'un comme toi n'est pas tombé du ciel..." [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Site du crash de l'avion-
Sauter vers: