Des morts avides de viande fraîches font règner la terreur dans la ville de Tokyo, pensez vous pouvoir survivre dans ce milieu hostile à toute forme de vie ou plus aucune loi n'as effet?



 
AccueilMembresCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum change d'adresse : http://rotd-rebirth.forumactif.com/ " Venez nombreux! "

Partagez | 
 

 Rencontre critique

Aller en bas 
AuteurMessage
Jake Bloom
Adulte/Narrateur
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 30
Localisation : Reims

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1 : 17h/Minuit
Arme(s) :: Katana (Makina)

MessageSujet: Rencontre critique   Jeu 24 Juin - 12:56

Quand on y reflechissait, Jake avait couru toute la journée. Entre les fuites haletantes pour échapper aux créatures qui semblaient ne pas vouloir mourir, ou encore les situations desespérée pour ne pas se faire dévorer par les mêmes saletés. Malgré ça, il avait encore du souffle et de l'endurance. Il le devait à son entraînement quotidien lorsqu'il faisait son jogging et qu'il allait en salle de sport pour maintenir sa santé et corps. Beaucoup de ses ex-collègues, qui étaient sûrement morts à l'heure qu'il est, étaient l'archétype de l'homme d'affaire : crâne dégarnis, lunettes en cul de bouteille, et un embonpoint prononcé. Jake s'étati promis de ne jamais ressemblait à ça...
Pour en revenir à notre histoire, Jake courait en direction du commissariat tout en prennant soin de contourner le groupe de créatures putrides par la gauche, en se maintenant éloignés pour ne pas attirer l'attention sur lui.
Bon, les créatures étant plutôt désordonnées, il y en avait un peu partout et il en rencontra plusieurs sur son chemin. Sabre en main, il esquiva la plupart et sectionna mortellement celles qui se trouvaient être les plus embêtantes.
La sirène de la voiture qu'il avait déclenché continuait à hurler et cela sembalit destabiliser la horde qui s'était stoppé, tiraillé entre les deux origines de vacarmes. La sirène semblait toutefois avoir du mal à fonctionner en continu. Jake espérait qu'elle tiendrai bon.
Espérances qui fûrent réduite en bouilli immédiatement : la sirène de la voiture s'était tût. L'accident avait dût l'endommager, sinon quoi d'autre.

Il était bientôt arrivé au niveau de l'entrée, il lui fallait passer devant la horde et il allait se faire remarquer, il le savait, mais il fallait être rapide.
Il courut avec toute l'énergie dont il était capable et passa devant le groupe important de zombies, se trouvant nez à nez avec les deux hommes, une meute de voraces à ses trousses.
Il hurla à pleins poumons :


-COUREZZZZ !!!

Il dépassa la porte d'entrée et passa entre les jeunes, leurs saisissant à chacun un bras pour qu'ils le suivent.
La situation était critique, il fallait faire vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sato Akira
Survivant(e)
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23
Localisation : Le havre

Feuille de personnage
Taille: 1m70
Date RP: 12h-13h
Arme(s) :: 1 batte de baseball 1 flingue avec 1 balle et de la nourriture et un sabre bleue

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Ven 25 Juin - 22:19

Kyle avait allongé facilement le dernier des zombies et grimaça en nettoyant son bras plein de sang et de salive.Puis il chercha quelque chose dans ses poches et en sortit des clés.Je me dis que cela pouvait étre les clés permettant de allumer la sonnerie qui se trouvait dans les véhicules et je n'avais pas tort.Il ne fit actionner que deux sonneries,peut-être qu'il pensait que cela pouvait être suffisant mais je n'en n'étais pas convaincu.Puis il me fit signe d'actionner les grandes portes du hangar et je le fis.Après,je me speedais pour
pouvoir vite rejoindre Kyle et j'entendis un cri derrière inhumain et des mains me prendre derrière moi.Je ne voulais pas mourir,pas comme ça.Mais heureusement,ma peur fut de courte durée car Kyle tua le zombie qui me retenais.En cachant mon visage,j'avançais d'un pas leste et nous rentrons en vitesse dans la pièce centrale du commissariat.J'aidais Kyle à faire à mettre des meubles en fermant la porte pour éviter que ces créatures ne pourraient rentrer dans le bâtiment.Puis Kyle,qui paraissait soulagé,dit:

Voilà!

Puis je me précipitais avec Kyle à l'entrée du commissariat et je déverrouillais la porte du commissariat pour laisser entrer l'individu.Kyle alla chercher l' homme mais il n'eut pas le temps d'y aller.L'homme coura vers nous à toute vitesse quand soudainement l'alarme qui venait du véhicule se mit à baisser jusqu'à s'éteindre totalement.Il était possible que les créatures se rendent compte du subterfuge alors Je dis:

Vite,monsieur,courez vers nous le plus vite possible.Puis prenons la porte au premier
étage.

Dés qu'il arriva et lança un énorme «COUREZZZZ !!!»,Je restais sur place et me demandais pourquoi ils voulaient que je cours.Enfin,je compris pourquoi,en effet,la horde commençait à
entrer dans le batiment.Je ne savais pas vraiment pas quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Leinoden
Lycéen/Narrateur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Taille: 182 cm
Date RP: Jour 1 - 23h
Arme(s) :: 2 Smith&Wesson / 2 houes

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Sam 26 Juin - 2:32

Voilà qui est fait dit alors Kyle, regardant la porte qui menait au garage, visiblement satisfait de son travail.

Une fois la porte barricadée comme ils avaient pu, les deux adolescents se dirigèrent vers la porte. Sato déverrouilla la porte d'entrée qui donnait sur une sorte de grande place. Habituellement occupée uniquement par les flics, elle était aujourd'hui infestée de morts-vivants. Il en venait de partout mais, heureusement pour Kyle, ces derniers semblaient beaucoup plus attirés par les alarmes provoquées par les véhicules.
Lorsque la horde pu se pousser, Kyle distingua la voiture, sans la personne à l'intérieur. C'est juste au moment où il allait s'élancer pour arriver au véhicule que l'homme se dressa devant lui, à quelques mètres, sabre en main, tranchant toutes les créatures qui barraient son chemin.
C'est alors que la horde sembla comprendre le subterfuge et porta à nouveau son attention sur Kyle et ses acolytes. L'homme s'écria alors:


«COUREZZZZ !!!»

Ne sachant quoi répondre, Kyle se contenta d'obéir et fonça, tenant Sato par le bras. Ce dernier semblait totalement désemparé. Lorsque l'homme fut dedans, Kyle et l'autre adolescent le suivirent. L'adolescent se risqua alors à un petit regard en arrière, histoire de voir où en était la progression de la horde de zombies. Ces derniers semblaient gagner à chaque instants davantage de terrain, de foulées. Ils devaient faire vite. Ils étaient poursuivit et, dans des situations dans ce genre, seul les personnes faisant preuve de froideur avaient une infime chance de s'en sortir. Il dit alors à Sato:

Dépêches toi, ils sont sur nos trousses.

Il n'avait pas besoin de le dire pensa alors Kyle de suite. Le stress semblait lui faire perdre ses moyens, il ne savait plus ce qu'il disait... Après tout c'était tout à fait normal et compréhensible, ça n'était pas tout les jours qu'un adolescent était confronté à une horde de créatures sanguinaires ayant pour seul et unique but de vous étriper sur place afin de vous manger.

Kyle continua donc à courir au sein du commissariat. Il ne savait pas où pouvait bien être la si fameuse sortie arrière. Il espérait grandement que l'homme le sache car, sinon, ils seraient vraiment dans de beaux draps....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Bloom
Adulte/Narrateur
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 30
Localisation : Reims

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1 : 17h/Minuit
Arme(s) :: Katana (Makina)

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Sam 26 Juin - 11:01

La nuée de créatures qui les porsuivaient se massaient pour passer dans l'entrebaîllement de la porte. L'entrée du poste de police vomissait les êtres décharnés et putride, les déversant dans le bâtiment. N'ayant visiblement pas assez d'intelligence pour entrer un par un, les zombies se poussaient et cherchaient à pénétrer la zone tout en même temps, ce qui rendait la tâche plus ardue. L'étroitesse du couloir donnait un certain avantage à Jake et ses deux nouveaux compagnons : les zombies devaient se serrer pour traverser le couloir et étaient obligés d'attaquer en colonne.
Pour l'instant, il fallait seulement courir. Ne penser à rien d'autre.

Jake n'en pouvait plus, son souffle manquait, ses muscles des jambes le brûlaient, sa poitrine était en feu, mais il fallait croire que l'instinct de survie était plus fort. Il courait, suivit des deux autres vers l'autre extrémité du commissariat.
Il espérait qu'il y avait une sortie à l'arrière. Sinon, ils n'auraient plus aucunes chances.
Le couloir semblait s'étendre sur des kilomètres et des kilomètres, la course poursuite semblait ne plus avoir de fin, et le temps semblait se figer.
Au bout d'un certains temps, Jake, en bout de file, entrevit une fenêtre. L'espoir qui l'envahit retomba soudain quand un policier à moitié mort, ou vivant se releva entre eux et la fenêtre dans un "huuuuuuu" ressemblant plus à une plainte qu'à autre chose.

Il ne semblait pas avoir remarqué leurs présence, et ce pour deux raison : il était tourné dans le sens de la fenêtre et la moitié de son visage était arrachée, l'oreille avec.
Jake saisit l'occasion pour prendre son katana à deux mains, et décrire un arc de cercle dans les airs, s'abattant en plein dans le crâne de la créature qui tomba à terre.
Il testa d'un coup de pied la fenêtre : c'était du double vitrage.


-"Il faut péter cette vitre, il va falloir une arme à feu, un truc du genre !"

N'ayant que son katana, il ne pourrait pas grand chose, mais il avait pût constater que ces deux compagnons avaient dût se servir dans le stock de la police.
Ne pouvant rien pour briser la vitre, Jake ramassa la sacoche marron qui traînait par terre et se mit à ramasser les trucs qui pouvaient être utiles. Autant mettre ce court laps de temps à profit. Un couple de talkie walkie, une matraque, deux paires de menottes. Il n'eut pas le temps de ramasser plus, les zombies étaient à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sato Akira
Survivant(e)
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23
Localisation : Le havre

Feuille de personnage
Taille: 1m70
Date RP: 12h-13h
Arme(s) :: 1 batte de baseball 1 flingue avec 1 balle et de la nourriture et un sabre bleue

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Sam 26 Juin - 22:35

J'étais totalement désemparé par
l'arrivée de tous ces zombies et je ne pouvais bouger car j'étais
assailli par la peur et la colére.Je me sentis attiré par une main
qui était,quand je me retournais,celle de Kyle et je vis qu'il avait
aussi peur que moi.Kyle me regarda et dis:


Dépêches toi,ils sont sur nos trousses.

Je n'en pouvais plus,je voulais que quelqu'un m'aide mais je ne pouvais me laisser aller comme ça.Je repris mes esprits et je me mis à rattraper Kyle et l'individu.A force de courir,je sentais mon corps qui voulait que je m'arrétes et se reposait un peu.Mais je ne pouvais le laisser faire une pause et je devais aller de plus en plus vite.Je dépassais Kyle au bout de quelques minutes et je m'approchais de l'individu.Je vis qu'il se tenait la poitrine et je me demandais si on avait encore longtemps pour courir.Soudain,l'individu s'arréta et alla jusqu'à une fenétre.Puis un zombie sorta de nulle part mais l'inconnu se
montra plus rapide que moi.Il fit un arc de cercle dans les airs et le zombie tomba à terre avec un bout de cervelle en moins.Aprés,il tapa d'un coup de pied sur la fenétre et dit:


-"Il faut péter cette vitre, il va falloir une arme à feu, un truc du genre !"

Il dit cela en regardant Kyle et moi et je sortis mon flingue.Je dus tirer deux ou trois fois et la vitre explosa en mille morceaux.En meme temps,l'individu ramassa les choses
qui se trouvaient dans une sacoche marron pouvant lui étre utile.Soudain,les zombies surgirent derriére et je me sentis mal,toutes les images tourbillonnaient autour de moi.Je mis mes genoux à terre tellement que j'avais mal et j'entendis une voix
familliére dans ma téte:


*Je vais te soulager de ta douleur,fréro.Repose-toi,ne t'inquiétes pas,je m'occupe de tout.

Je n'en croyais pas mes oreilles,c'était ma soeur qui était en train de me parler et elle voulait que je me repose.Je regardais Kyle et l'individu qui arrétaient de crier mais je n'entendais pas leurs paroles.Puis mes cils se referma sur mes yeux et mon autre
personnalité fit surface pour sa toute premiére fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Leinoden
Lycéen/Narrateur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Taille: 182 cm
Date RP: Jour 1 - 23h
Arme(s) :: 2 Smith&Wesson / 2 houes

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Dim 27 Juin - 0:43

Kyle s'était donc mis à courir avec ses deux compagnons d'infortune. L'homme courrait en tête, suivis de Kyle et Sato refermait la marche. Ce dernier semblait en effet avoir du mal à réaliser ce qui ce passait. Fallait bien avouer que tout ça est arrivé tellement vite. Mais ils devaient tous se concentrer si ils voulaient survivre car les zombies n'attendraient pas qu'ils se remettent de leurs émotions pour leur tomber dessus.
L'adolescent compris que Sato avait repris ses esprits lorsqu'il le vit le rattraper et même, le dépasser. Il esquissa un léger sourire mais une grimace apparue sur son visage lorsqu'il comprit qu'il était le dernier, ainsi, le premier à crever. Ne voulant pas se résigner à crever de cette manière, il sortit de sa poche son arme et vérifia le chargeur. Il ne lui restait que 3 balles. Autant les utiliser ici. De la même manière qu'il courrait il se retourna rapidement et tira dans le tas. Il n'avait pas eu le temps nécessaire pour viser, espérant avoir touché au bon endroit.
La balle parti donc et vint se planter dans l'épaule d'un des monstres qui fut ralentit, mais en aucun cas arrêté. Il fut cependant rapidement piétiné par ses semblables. Deux balles. Kyle tira la seconde balle qui vint se planter dans la jambe de l'un des monstres, ayant pour effet de le faire trébucher, et tomber, entrainant avec lui une demi douzaine de ses congénères. La troisième et dernière balle que Ryo tira vint se loger dans la poitrine de l'un des monstres qui s'arrêta le temps de quelques secondes. Il semblait surpris mais cela ne l'arrêta pas et il se remit en route de suite.
Le fait de se concentrer davantage sur le fait de tirer sur les zombies avait fortement réduit son allure et augmenté sa distance vis à vis du reste du groupe. A un tel point qu'un zombie s'agrippa à sa veste ce qui eut pour effet de booster le jeune garçon qui tenta une accélération, en vain. Il prit alors la crosse de son arme et frappa violemment le bras du zombie qui finit au bout de plusieurs coup par lâcher prise. Un autre faillit attraper le sac de l'adolescent mais celui-ci avait accéléré, probablement porté par la peur de mourir. La mort donnait des ailes, cela était bien connu, et l'expression prenait tout son sens dans des situations comme celle-ci.
Il rattrapa finalement les deux hommes qui avaient légèrement ralentis afin de rentrer dans une salle, assez exigüe. Un de ces monstres se tenait debout mais ne semblait pas les avoir remarqué, il se tenait droit, face à la fenêtre. L'homme en profita donc pour le trancher avec son katana, explosant sa cervelle au sol. Après s'être remplit les poches de tout ce qu'il pouvait trouver, il dit alors:


"Il faut péter cette vitre, il va falloir une
arme à feu, un truc du genre !"


C'est alors que Kyle vit Sato acquiescer et sortir son arme a feu avant de tirer trois coups dans la vitre qui finit par se briser en milles éclats. Kyle observa longuement l'extérieur. Aucun zombie à l'horizon. Il sortit alors ses deux armes afin de les recharger.


Maintenant on va se tirer vite fait bien fait! Sato fait passer l'homme en premier. On referme la marche. Des flingues seront toujours un peu plus efficace qu'un katana.

Il se doutait que l'homme allait contester mais ce dernier avait vécu de terribles choses, il méritait de sortir en premier. De plus, un assaut de face, seul contre une horde de zombie ne causerait rien d'autre que ça mort, tant dis que Kyle ou Sato, munis de flingues pouvaient au moins tenir l'ennemi à distance, le temps de permettre à l'homme de sortir et de protéger leurs arrières. Ils allaient devoir faire vite, très vite si ils voulaient survivre...
Soudain, avant même qu'il aie eu le temps de faire quoi que ce soit, Kyle vit Sato s'effondrer subitement, il venait de tomber dans les pommes.

Merde! C'est bien le moment dit-il en regardant, angoissé, la horde arriver. Tu penses pouvoir le prendre avec toi? Je peux essayer de les retenir le temps de quelques secondes pour vous laisser le temps de sortir.

Il ne comptait pas se sacrifier, ce n'était pas dans sa nature, juste retenir la horde, tirant sur quelques têtes, cela laisserait le temps à l'homme de sortir, emportant avec lui le jeune garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Bloom
Adulte/Narrateur
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 30
Localisation : Reims

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1 : 17h/Minuit
Arme(s) :: Katana (Makina)

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Dim 27 Juin - 14:02

Jake n'avait jamais fait la guerre et ne s'était donc jamais retrouvé sur un champ de bataille. Mais il pouvait s'en faire une idée avec ce qui se produisit. Tout était comme au ralenti autour de lui. La fatigue mélangé avec la peur rendait les idées troubles. La déflagration des coups de feu de Kyle retentissait dans ses tympans, et les zombies se rapprochaient des survivants, ce qui augmentait leur frénésie et les rendait plus agressif, sentant la proximité de la nourriture. Des cris, des râles, un tourbillon de bruits, des coups de feux, des bruits de chair explosée, l'odeur de la poudre, celle de la sueur.
Jake empoigna Sato et le hissa sur son épaule.
Laisser un adolescent s'occuper de retenir une horde de zombie ne faisait pas parti de ses principes, mais il avait lu quelque chose dans le regard du jeune homme. Il n'avait pas envie de crever ici et cela suffisait à Jake pour lui faire confiance. Toujours le corps quasi-inerte de l'autre adolescent en guise de bagage, Jake s'avançait vers la vitre désormais brisée. Il fit passer le garçon à demi conscient par la fenêtre, essayant de le déposer doucement sur le sol, de l'autre côté. Un coup de feu le ramena à la raison : il n'avait pas le temps de faire dans la délicatesse. Il relâcha le corps du jeune qui tomba à terre, dans la rue.


-"Désolé."

Jake enjamba la fenêtre et se retrouva côté rue. Il empoigna le garçon, le releva et se tourna vers Kyle.

-"Allez viens ! On y va !"

Jake regarda au dehors si le danger y était présent, mais ils se trouvaient dans une ruelle sombre et étroite longea le mur arrière du commissariat.
Il tendit la main en direction du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sato Akira
Survivant(e)
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23
Localisation : Le havre

Feuille de personnage
Taille: 1m70
Date RP: 12h-13h
Arme(s) :: 1 batte de baseball 1 flingue avec 1 balle et de la nourriture et un sabre bleue

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Dim 27 Juin - 19:24

1er rapport de ma deuxième
personnalité.

Ce qui me réveillais,c'était le soulèvement de mon corps sur des épaules.J'ouvris les yeux et découvris un homme magnifique.Brusquement,je me sentis envahir par des dizaines de souvenirs et d'émotions.Je vis mon frère en train de tuer plusieurs zombies,en train de parler avec son meilleur ami et enfin,je vis mon corps dévoré par un zombie.Aprés,mon frére a du me tuer car je m'étais transformé en l'un de ces créatures.Lorsque j'avais fini de voir toutes ces souvenirs,quelque chose me fit revenir à la réalité.C'était une voix masculine qui me fit revenir à la réalité:

-"Désolé."

Je compris que c'était l'homme qui me disait cela à moi mais je me demandais vraiment pourquoi il disait cela.Ce qui me réveillais,c'était l'arrivée au sol de mon corps.J'ouvris les yeux et découvris un ciel tellement bleu que cela en était magnifique.Je me relevais difficilement et regardais autour de moi.Il n'avait personne dans la ruelle mais il y avait du sang par terre.Je me demandais ce qu'il avait du se passer et je regardais mes
vetements.Mon petit frére avait du en vivre des aventures et quand je touchais mes cheveux,je vis que son bandeau était plein de sang.Soudain,je vis un homme,pas très loin de moi,se levait et se dirigeait vers moi.L'homme avait les tripes à l'air et un bout de
visage déchiré.Je ne savais pas quoi faire lorsque je sentis quelque chose dans ma poche arriére.Je fouillais et me trouvais avec un flingue dans les mains.Mes mains tremblaient à cause de ce que j'allais faire.Je fermais les yeux puis tirais.Quand je rouvris les yeux,le monstre se tenait à terre,je lui avais tiré dans la jambe qui craqua sur le coup.Il commença à ramper vers moi et mes mains tremblait de plus en plus à cause de la peur.Je devais faire honneur à mon frérot alors je me concentrais.Je pointais le canon du flingue sur la téte de la créature et tirais.La créature tomba à terre avec un trou dans la téte.Je regardais si l'homme était mort une fois pour toute.Puis je regardais dans le couloir pour voir si ils étaient toujours vivants.Je ne voyais rien alors je parlais de haute
voix:

Hé les mecs,dépéchez-vous de descendre car là,les créatures vont pas tarder à arriver.Et
aprés,on va jusqu'à chez moi parce que j'ai une de ces faims moi.

En les attendant,je regardais sur le portable de mon frère ou se trouvait ma maison.Elle se trouvait à 5 patés de la donc on allait devoir courir pour aller jusqu'à ma maison.Bien sur,ils fallaient qu'ils soit d'accord mais en y pensant,c'était moi qui devait protéger mon
petit frére,pas eux.Donc,meme si ils n'étaient pas d'accord,j'allais comme même à ma maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Leinoden
Lycéen/Narrateur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Taille: 182 cm
Date RP: Jour 1 - 23h
Arme(s) :: 2 Smith&Wesson / 2 houes

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Dim 27 Juin - 20:18

Kyle était encore à l'intérieur. Il attendait. Les zombies n'étaient pas encore visible. Seul leurs râles pouvait faire comprendre qu'ils étaient aux trousses du petit groupe. Lorsque le premier zombie arriva, Kyle ferma alors les yeux l'instant d'une seconde et se concentra. Lorsqu'il les rouvrit, son visage, son attitude semblait avoir changée. Kyle semblait différent. Pointant la créature avec son arme il plongea ses yeux bleus dérangeants dans ceux de la créatures dénuée de cette habituelle étincelle de vie.

Crève pourriture dit-il, doucement, trop doucement pour avoir été entendu.

Il appuya alors sur la gâchette et la balle vint se loger pile entre les deux yeux, provoquant ainsi la mort immédiate du monstre. Deux autres zombies apparurent alors. Visant les têtes il tira. La première balle atteignit l'œil de la créature qui s'effondra aussi rapidement que la première. La seconde balle explosa le reste du nez du zombie qui s'effondra sous le choc, mort. Un quatrième et un cinquième zombie apparurent alors, suivis de toute la troupe. Il visa alors, dans un premier temps les jambes des créatures qui étaient "en première ligne, lui permettant ainsi d'atteindre les créatures qui étaient derrière avant d'achever les zombies, amputés, qui étaient résignés à ramper.


*Je ne m'en sors pas trop mal* pensa alors Kyle, satisfait. Mais son sourire disparut très vite lorsqu'il vit le nombre absolument impressionnant de zombies qui rentraient en même temps. Après tout, ils voulaient tous leur part du butin. Ne se décourageant pas, Kyle continua, tirant dans le tas, comme il le pouvait. Ses balles étaient parfois meurtrières, parfois avaient-t-elle seulement l'effet de les ralentir.

"Allez viens ! On y va !"

La voix de l'homme fut comme une détonation, ou alors un bruit violent après plusieurs instant passés dans le silence le plus complet. Kyle se retourna alors et vit l'homme qui lui tendait la main.
Il paraissait aussi terrifié que lui, d'un certains coté, dans une telle situation, qui pourrait se venter de ne ressentir aucune peur. Ce phénomène était purement naturel, seul les zombies ne connaissaient pas la peur.


Ok! répondit Kyle, prenant la main tendue de l'homme.

Il passa alors la fenêtre. Il faillit être rattrapé par une de ces créatures, fou de rage de voir son repas s'envoler. Mais il l'avait échappé bel. Il avait eu énormément de chance depuis ce matin, il devait le reconnaitre, lui qui n'était pourtant absolument pas du genre chanceux.

*Comme quoi tout tourne* pensa-t-il, tentant tant bien que mal de se remonter le moral. Voir des morts dans tous les coins de rue pouvait épuiser, démoraliser... Il n'avait pas eu une réelle occasion de sourire depuis le début des évènements.

Hé les mecs,dépêchez-vous de descendre car là,les
créatures vont pas tarder à arriver.Et
après,on va jusqu'à chez moi
parce que j'ai une de ces faims moi.

Je ne sais pas, il faut voir avec l'homme. Pour l'instant, l'objectif principal est de se tirer d'ici et en vitesse! dit alors Kyle voyant que certains zombies essayaient même d'enjamber la fenêtre, afin de poursuivre leur repas sans relâche. Il planta une balle dans la créature qui s'empala sur un morceau de verre...

Qu'en pensez vous se risqua-t-il à dire à l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Bloom
Adulte/Narrateur
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 30
Localisation : Reims

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1 : 17h/Minuit
Arme(s) :: Katana (Makina)

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Dim 27 Juin - 22:00

La main du lycéen saisit la sienne. Après avoir dût repousser des cadavres en décomposition, le contact de la chaleur humaine, même minime, était un réconfort. Il tira pour le faire passer par la fenêtre.
Il fallait le reconnaître, le gamin ne se débrouillait pas trop mal avec une arme à feu.
Le groupe s'était un peu éloigné car les créatures n'avaient pas dût supporter l'idée de voir leur casse-croûte filer. La fenêtre était un peu en hauteur et, face à la stupidité des créatures, la partie du mur en dessous de l'encadrement de la fenêtre pouvait constituer un obstacle insurmontable pour eux. Une fois à l'abri dans la ruelle, les trois personnes prirent le temps de souffler. Jake pût observer ses sauveurs. Ils étaient jeunes, des lycéens visiblement, le visage marqué par les épreuves de la journée, exténués tout comme lui.


- Sato : "Hé les mecs,dépêchez-vous de descendre car là,les créatures vont pas tarder à arriver.Et après,on va jusqu'à chez moi parce que j'ai une de ces faims moi."

C'est ce que le jeune avait dit pendant que Jake et l'autre descendait. N'ayant pas vraiment eut le temps de répondre dans le bordel, Jake allait donner son avis quand l'autre se mit justement à parler :

-Kyle :"Je ne sais pas, il faut voir avec l'homme. Pour l'instant, l'objectif principal est de se tirer d'ici et en vitesse!"

Détonation. Corps inerte.

-Kyle : "Qu'en pensez-vous ?"

Dur de parler quand on est essouflé.

-"Si vous ... m'appeliez par ... mon prenom au ... moins ? Je pris quelques secondes pour me reprendre. Je m'appelle Jake. Et pour la proposition, désolé mais je dois retrouver quelqu'un.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sato Akira
Survivant(e)
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23
Localisation : Le havre

Feuille de personnage
Taille: 1m70
Date RP: 12h-13h
Arme(s) :: 1 batte de baseball 1 flingue avec 1 balle et de la nourriture et un sabre bleue

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Ven 2 Juil - 20:47

Ils finirent par descendre et Kyle donna son avis en premier:

"Je ne sais pas, il faut voir avec l'homme. Pour l'instant, l'objectif principal est de se tirer d'ici et en vitesse!"Puis il tira sur un zombie qui,en tombant,atterrit sur un bout de verre
pointu et repris la parole:
Qu'en pensez-vous ?"Je regardais L'homme qui semblait être essoufflé a force d'avoir couru et avait l'air de dire quelque chose.Cet homme avait quelque chose de bizarre mais je ne saurais dire quoi.Puis,je compris deux choses en même temps:ce qu'il disait et ce qu'il avait de bizarre chez lui mais je préférais
me taire.Puis j'écoutais ce qu'il disait:


-"Si vous ... m'appeliez par ... mon prénom au ... moins ?Je m'appelle Jake. Et pour la proposition, désolé , mais je dois retrouver quelqu'un.

Pendant quelques secondes,entre les deux paroles,il reprit sa respiration.Puis il dit qu'il devait retrouver quelqu'un et donc il ne pouvait pas venir avec nous.Hors,il était hors de question de laisser seul cet homme et je me dis que je pouvais protéger seul mon petit frère.Alors je dis:

Bon,j'ai réfléchis et je vous dis que que toi,Kyle,tu vas accompagner Jake qui veut chercher la mystérieuse personne.Pas question de ne pas vouloir que j'aille autre part sans toi,Kyle et vous,Jake,j'ai assez confiance en vous pour le confier et me décevez pas,OK?Bon,Kyle et Jake,je vous souhaite une bonne chance pour votre survie.Ne vous inquiétez pas,j'ai pris le numéro de portable de Kyle car je suis plutôt bon en hacker et......bon,bonne chance à vous,j'espère que vous allez sortir.

Je fis un signe avec ma main et je me mis à courir à pleine vitesse.Je me mis à pleurer sans savoir trop pourquoi.


[A modifier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Bloom
Adulte/Narrateur
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 30
Localisation : Reims

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1 : 17h/Minuit
Arme(s) :: Katana (Makina)

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Jeu 8 Juil - 12:01

Le jeune homme avait visiblement des choses à faire de son côté. Est-ce que le fait que Jake venait de prendre quelques talkie walkie était une coïncidence ? Jake avait pris tout ce qui lui tombait sous la main, mais malheureusement, les policiers laissaient rarement leurs armes sur leurs bureaux, et quelques talkie walkie, des menottes et une matraque faisait un bien maigre butin, mais il en était satisfait.
Il tandis un des appareils au jeune homme.


-"Tiens, prends ça avant de partir, comme ça on pourra rester en liaison radio au cas où l'un d'entre nous aurait un souci. Et, après avoir fait ce qu'on avait à faire chacun de notre côté, on pourra se retrouver, sans doute. Ces radios sont faites pour les très longues distances pour que les flics puissent se parler depuis l'autre bout de la ville. Ne dérègle pas la fréquence, on va rester sur le canal commun des fois que quelqu'un d'autre ai la même idée."

Le jeune homme saisit la radio, et parti dans la direction opposée à celle que Jake devait prendre, désormais seul avec l'autre garçon. Dans la hâte, il n'avait pas eut le temps de remercier les lycéens. Il se tourna alors vers son compagnon.

-"Merci pour le sauvetage chaotique, mais réussi. Ton nom, c'est ?"

Etonnament, depuis le matin de la catastrophe, Jake n'avait pas eut un seul vrai temps mort, il avait été poursuivis par des hordes de zombies, sans cesse. Mais là, les quelques créatures qui pululaient un peu partout étaient non seulement assez loin, mais ne semblaient pas avoir repéré les deux humains, et erraient sans but. Ce n'était pas non plus une raison pour rester planté dans une zone à découvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Leinoden
Lycéen/Narrateur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Taille: 182 cm
Date RP: Jour 1 - 23h
Arme(s) :: 2 Smith&Wesson / 2 houes

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Sam 10 Juil - 0:04

-"Merci pour le sauvetage chaotique, mais réussi.
Ton nom, c'est ?"

Kyle venait en effet de remarquer qu'il ne s'était pas présenté. Ou du moins, n'avait pas eu le temps de se présenter. Depuis leur rencontre, ils n'avaient pas eu le temps de s'arrêter pour pouvoir bien parler, faire connaissance. L'endroit n'était pas non plus approprié, quelques cadavres déambulaient dans les rues de la ville mais semblaient soit ne pas prêter attention aux deux hommes ce qui étonnait grandement le Lycéen, soit les morts ne les avaient pas remarqué, ce qui paraissait beaucoup plus crédible.
Ainsi, il tendit la main à l'homme qui lui faisait face, il semblait que cet individu allait être son nouveau compagnon:

De rien, c'est normal. Je m'appelle Kyle, Kyle Leinoden.

Il tourna la tête vers son autre compagnon qui venait de partir, emportant avec lui un talkie-walkie. Ainsi ils pourraient rester en contact, se tenir au courant. Kyle pensait que de laisser partir seul Sato n'était pas vraiment une bonne idée, certes il pourrait se débrouiller seul face à quelques zombies, mais si jamais une horde comme celle qu'ils venaient de passer survenait et l'attaquait, il n'aurait alors surement aucune chance. Enfin... C'était son choix. Le mieux pour eux était de rester groupé, du moins c'est ce que Kyle pensait.
L'adolescent tourna alors la tête, regardant les créatures à l'intérieur du bâtiment qu'ils venaient de quitter qui tournaient en rond, comme de véritable moutons, elles semblaient bloquées, heureusement pour eux... Il dévia alors le regard vers les autres zombies, plus bas dans la rue principale.

- Tu as une idée? Un plan? Ou un endroit où aller?

De toute manière, ils devaient bouger, quitte à aller n'importe où. Mais si les zombies en contrebas venaient à les repérer ils seraient surement fichu, ou devraient plutôt trouver une solution sur le tas. Quoi qu'il en était, ils devaient s'en aller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Bloom
Adulte/Narrateur
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 30
Localisation : Reims

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1 : 17h/Minuit
Arme(s) :: Katana (Makina)

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Dim 11 Juil - 22:23

Le jeune homme plogea les yeux dans ceux de Jake.

-"De rien, c'est normal. Je m'appelle Kyle, Kyle Leinoden."

Une poignée de mains s'ensuivit. Les deux personnes avaient fait connaissance. Kyle, Jake. Tiens, il réalisa qu'il ne connaissait pas le prénom de l'autre garçon.

-"Kyle ? Prénom américain, non ?"

Il risqua un coup d'oeil au garçon qui s'en était allé dans la ruelle : on ne le distinguais plus, il était hors de vue. Les créatures, plus bas dans la rue semblaient remuer un peu plus. Il fallait bouger avant de donner l'occasion aux choses de dégénérer. Avant de pouvoir placer un mot, Kyle parla en premier.

-"Tu as une idée? Un plan? Ou un endroit où aller?"

-"Alors je t'explique comment les choses vont se passer pour moi. Ma famille est partie tôt ce matin au parc d'attraction, j'ai trouvé une carte pour aller les chercher, mais je l'ai paumé en route. Objectif pour moi : Trouver une carte, aller au parc et m'en aller loin d'ici avec ma famille. Ca paraissait utopique, mais Jake n'avait que ça à quoi s'accrocher pour l'instant. Après, libre à toi de me suivre. Quel est ton but pour l'instant, à part survivre ?

Jake s'était mis à marcher, katana en main, en contournant les zombies, mais y allant à une allure calme. l'endroit n'était pas bondé de créatures. Sûrement s'étaient-elles toutes rassemblés dans le commissariat et étaient les même qui avaient failli lui ôter la vie à plusieurs reprises. Quand il était possible de les contourner, Jake ne se faisait pas prier. La ville ne ressemblait plus à rien, tout était détruit, en morceau, ou encore ensanglanté. La plus grosse crainte de Jake à ce moment là était la peur de se retrouver seul, perdu sans sa famille. Il allait tout donner pour les retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Leinoden
Lycéen/Narrateur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Taille: 182 cm
Date RP: Jour 1 - 23h
Arme(s) :: 2 Smith&Wesson / 2 houes

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Lun 12 Juil - 11:15

-"Kyle ? Prénom américain, non ?"

Bien vu. Mes parents sont Français mais ils sont parti vivre un moment aux Etats-Unis. C'est à l'age de 3 ans que je suis arrivé au Japon.

Kyle se rendait bien compte que sa situation familiale n'intéressait guère son interlocuteur. De plus, elle pouvait s'avérer être assez dur à suivre. Il était à la fois Français, Américain et Japonais. Mais en lui même, il se considérait plus comme Franco-Japonais, vis à vis de ses parents...
Le jeune garçon vit alors Jake regarder la rue par laquelle le jeune garçon était parti. Il devait apparemment retrouver quelqu'un. Mais toute tentatives étaient vaines selon Kyle, du moins une bonne partie. Le monde avait changé et ceux qui n'avaient pu s'adapter devaient en payer les conséquences par de leur vie. C'était ainsi...
L'adulte reprit alors la parole:

-"Alors je t'explique comment les choses vont se
passer pour moi. Ma famille est partie tôt ce matin au parc
d'attraction, j'ai trouvé une carte pour aller les chercher, mais je
l'ai paumé en route. Objectif pour moi : Trouver une carte, aller au
parc et m'en aller loin d'ici avec ma famille.
Après, libre à toi de me suivre. Quel est ton but pour
l'instant, à part survivre ?"


Je vois, répondit le jeune garçon. Je me permets d'émettre mon avis. En ce qui concerne ta famille, je ne vais pas te dire de l'oublier, ce serait inhumain. Je tenais simplement à te mettre en garde que le parc d'attraction est un endroit plutôt fréquenté par les "humains". Et si un zombie à réussit à mettre la pagaille là bas, je ne te dis pas le nombre d'infestés que l'on va trouver. Je ne veux pas te décourager, loin de là, je tenais juste à te prévenir qu'il faudra vraiment s'armer si l'on veut aller là bas...

"On"? Kyle se comptait-il dans le lot? Il marqua une brève pause, le temps de reprendre tranquillement son souffle et reprit:

Mon but? Je n'en ai pas. Enfin, je n'en ai plus... Donc si je peux te donner un coup de main, ce sera avec plaisir.

Il n'avait pas de but précis... Quitter la ville, pour aller où? Quitter le continent? Cela serait surement pareil dans le monde... Il n'avait nulle part où aller, autant rester groupé. Il aller donc partir avec Jake, c'était son choix.

Ils se mirent alors à avancer dans les rues. Évitant calmement les quelques zombies qui tentaient vainement de se jeter sur eux. Bien trop lents, bien trop bêtes... Étrangement, les infestés ne pullulaient pas dans cette rue. Peut-être à cause de l'incident du commissariat? Enfin il n'était pas sur... Cependant jusqu'à quand cette situation? Jusqu'à quand seraient-ils tranquilles? Ça il ne le savait pas...
Alors qu'ils marchaient, Kyle posa un oeil sur le katana de l'homme et flasha dessus:


Il est sympa ton Katana. Tu ne saurais pas où je pourrais en trouver un aussi? demanda le jeune garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Bloom
Adulte/Narrateur
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 30
Localisation : Reims

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1 : 17h/Minuit
Arme(s) :: Katana (Makina)

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Mar 13 Juil - 23:38

-Je vois, répondit le jeune garçon. Je me permets d'émettre mon avis. En ce qui concerne ta famille, je ne vais pas te dire de l'oublier, ce serait inhumain. Je tenais simplement à te mettre en garde que le parc d'attraction est un endroit plutôt fréquenté par les "humains". Et si un zombie à réussit à mettre la pagaille là bas, je ne te dis pas le nombre d'infestés que l'on va trouver. Je ne veux pas te décourager, loin de là, je tenais juste à te prévenir qu'il faudra vraiment s'armer si l'on veut aller là bas...

L'image du policier lui parlant tout en conduisant lui revint en tête ainsi que ses paroles.

-On m'as effectivement dis que le parc d'attraction a été ... dévasté depuis que les forces armées se sont pointées. Je ne compte pas y aller désarmé.

Le petit mot "on" n'avait pas échappé à l'oreille de Jake, mais il attendait de plus amples informations de la part de son nouveau compagnon qui semblait vouloir le suivre. Ce qui ne tarda pas à arriver :

-Mon but? Je n'en ai pas. Enfin, je n'en ai plus... Donc si je peux te donner un coup de main, ce sera avec plaisir.

-Tu es jeune et tu ne me parait pas bête. Alors j'imagine que je n'ai pas besoin de te dire que tu serais plus en sécurité ailleurs qu'avec moi allant dans un véritable nid de zombies.

Le mot "zombies" avait un goût étrange dans la bouche de Jake, tellement irréaliste, stupide et absurde. Pourtant ...
D'un accord tacite, le lycéen et l'adulte se comprirent et se mirent à avancer dans la rue.
Rompant le silence, Kyle dit :


-Il est sympa ton Katana. Tu ne saurais pas où je pourrais en trouver un aussi?

Marquant une légère pause, il ne tarda pas à lui répondre.

-Si tu veux vraiment savoir, j'ai récupéré ce katana lorsque la personne qui m'accompagnait ses faite mordre. Il marqua une autre pause, cette fois-ci à cause de la lourdeur de ses paroles. Cette arme lui appartenait. Réalisant que ses paroles ne redonnaient pas forcément espoir et courage, il changea de ton. Je ne sais pas où l'on peut en trouver. Mais ça doit être facile, on est au Japon, ces trucs là sont légions ici.

Il se stoppa, avança alors en direction de l'abri de bus le plus proche. Comme la première fois, il brisa la vitre renfermant la carte de la ville, la saisit et, après avoir vérifié qu'aucune créatures n'étaient dans les environs, la tendit pour observer leur position et leur trajet.

-Nous sommes ici et il nous faut aller ... là ! Ca va être long comme trajet et je préfère faire vite pour augmenter les chances de survie de ma famille, alors on devrait essayer de trouver une voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Leinoden
Lycéen/Narrateur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Taille: 182 cm
Date RP: Jour 1 - 23h
Arme(s) :: 2 Smith&Wesson / 2 houes

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Jeu 15 Juil - 13:12

-On m'as effectivement dis que le parc d'attraction a été ... dévasté depuis que les forces armées se sont pointées. Je ne compte pas y aller désarmé.

Cette réponse de la part de l'adulte entraina une nouvelle question de Kyle:

Dévasté...? Ils ont balancés quelques chose dessus? Ou ils ont tentés de rentrer pour en récupérer le contrôle? Si c'est le cas... On va bientôt être dans un gros foutoir sans nom... Au vu des cadavres qui, je pense, doivent être omniprésents là bas, si l'armée s'y est rajoutée...

Cependant il ne voulait pas perdre espoir, il voulait voir un lendemain à ce jour horrible. Même si il n'y croyait plus tellement, il voulait vraiment y croire, espérer. Songeur, les paroles de l'adulte eurent pour effet de le tirer de ses rêves:

Tu es jeune et tu ne me parait pas bête. Alors
j'imagine que je n'ai pas besoin de te dire que tu serais plus en
sécurité ailleurs qu'avec moi allant dans un véritable nid de zombies.

A ces mots il éclata de rire. Lorsqu'il eut reprit son calme, il répondit:

Je serais plus en sécurité ailleurs? Mais où ça? C'est le bordel dans tout Tokyo, il y a des zombies à chaque coins de rue... Alors que ce soit avec toi ou ailleurs, je risque partout de crever à chaque moment. On a ensuite plus de chance de s'en sortir à plusieurs plutôt que tout seul non? Ni toi ni moi arriverions à quelque chose en solitaire... Je te vois mal rentrer dans le parc et fendre la tête de milliers de zombies, probablement plus.

Lorsqu'il eut fini de répondre, ils se remirent tous les deux en routes, traversant les ruelles désertes de Tokyo. Des carcasses de voitures, des bouts de verres ainsi que des lampadaires jonchaient le sol, Tokyo Nord était vraiment à feu et à sang. Alors qu'ils marchaient, Kyle brisa le silence, de glace qui s'était installé depuis leur départ en demandant où il avait eu son katana. Etant depuis toujours fasciné par les armes blanches, Kyle avait toujours rêvé d'avoir un katana et de pouvoir le porter sur lui... Mais les lois l'en empêchait. Désormais, il pouvait le faire. En plus, il avait des "ennemis"...
Alors, l'homme lui répondit, d'un air grave:


Si tu veux vraiment savoir, j'ai récupéré ce katana
lorsque la personne qui m'accompagnait ses faite mordre...
Cette arme lui appartenait.

Alors Kyle s'arrêta et baissa la tête, comme en ayant dit une grosse bêtise, quelque chose qu'il aurait mieux fait d'enfouir et d'oublier.

Je suis désolé...

Lui aussi avait perdu quelqu'un de cher apparemment, tout comme Kyle. Étrange non? C'était avec des évènement comme ceux-ci que les gens prenaient conscience de ce qu'était vraiment la mort, qu'elle pouvait survenir n'importe quand, attraper n'importe qui... C'était une sensation étrange, dérangeante.. De ce dire qu'une épée de damoclès était sans cesse au dessus de leur tête pouvant tomber à n'importe quel moment, une épée qui avait aujourd'hui une forme, ces êtres cannibales mort et vivants, ces zombies...

Je ne sais pas où l'on peut en trouver. Mais ça doit
être facile, on est au Japon, ces trucs là sont légions ici.
Ces paroles avaient tiré Kyle de ses pensées une nouvelle fois. Il esquissa un petit sourire forcé car toutes cette réflexion était toujours présente en lui, et le serait jusqu'à sa mort... Il se devait d'oublier ça, il ne voulait pas se suicider pour accélérer le processus non plus, il tenait à la vie et se battrait pour la garder. Alors il répondit:

Oui je m'en doute... Ça ne te dérange pas que l'on essaye d'en trouver un? De toute manière on a tous les deux besoin d'une arme, j'aimerai vraiment avoir un katana...

Il avait demandé ça comme un enfant, quémandant un jouet à son père... Il espérait une réponse positive de l'adulte. Après tout, ils avaient besoin d'armes pour se défendre non?

Nous sommes ici et il nous faut aller ... là ! Ca va
être long comme trajet et je préfère faire vite pour augmenter les
chances de survie de ma famille, alors on devrait essayer de trouver une
voiture.

Oui bien sur c'est compréhensible... Maintenant ça risque d'être vraiment dur de trouver une voiture à peut près intact et en état de marche....

Il ne voulait pas perdre espoir, mais il savait pertinemment qu'il n'avait pas tord. Toutes les voitures présentes ici n'était que des carcasses qui seraient, en temps normal, bonnes pour la casse. Pour en trouver une, la banlieue de Tokyo semblait, selon Kyle l'endroit le plus approprié. Mais l'adulte disposait-il d'autant de temps? Après tout, sa famille était en danger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Bloom
Adulte/Narrateur
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 30
Localisation : Reims

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1 : 17h/Minuit
Arme(s) :: Katana (Makina)

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Ven 16 Juil - 20:36

-Oui bien sur c'est compréhensible... Maintenant ça risque d'être vraiment dur de trouver une voiture à peut près intact et en état de marche....

Le garçon n'avait pas tort. La plupart des voitures étaient bousillées, quand elle n'avaient pas les roues crevées ou encore leur ancien conducteur, devenu zombie entretemps, encore à l'intérieur, bloqué par sa stupidité à ne pas savoir détacher sa ceinture.

-Tu as raison, on va suivre ton idée, et on va ...

Jake se stoppa.

-Encore mieux.

Il tendit le doigt dans la direction d'un moto tâchée de sang. Tâchée de sang, mais en bon état. Jake jeta un coup d'oeil aux environs, constata qu'il n'y avait pas d'ennemis à proximité et se dirigea vers le véhicule. Il priai pour que les clés soient sur dessus. Mince ! Rien. On ne pouvait pas avoir autant de chance deux fois de suite.

-Merde ! Bon, la seule chance qu'on ait, c'est de trouver un ...

Jake se stoppa. Ca commençait à devenir une habitude.

-... Un zombie en tenue de motard.

Ce n'était pas comme ça qu'il comptat finir sa phrase mais c'était sans doute une meilleure solution. Le zombie en tenue de cuir errait du côté des poubelles et semblait ne plus bouger, assis par terre. Jake tendit le bras devant Kyle et dit :

-J'y vais. Il ne faut pas trop se faire remarquer, des coups de feu feraient trop de bruit.

Jake s'avança doucement vert l'ancien motard. Sabre en main, ses pas étaient prudent mais appuyés. Arrivant au niveau de la créature, il leva son arme, pour la rabaisser aussitôt. Quelqu'un avait déjà éclaté le crâne du motard. Ca facilitait les chose. Jake tapota quand même le corps du pied pour vérifier. OK. Il trifouilla ses poches et tomba sur un trousseau de clés. Aucune clés ne correspondaient à des clés de moto. Il fouilla d'autant plus. Rien.
Il revint vers Kyle.


-Comment on peut se balader en tenue de moto sans avoir de clés de moto ? Enfin ... On va se diriger vers la banlieue et suivre ton plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Leinoden
Lycéen/Narrateur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Taille: 182 cm
Date RP: Jour 1 - 23h
Arme(s) :: 2 Smith&Wesson / 2 houes

MessageSujet: Re: Rencontre critique   Ven 16 Juil - 22:59

Les deux hommes marchaient, Jake, sabre à la main, inspectait les environs, il semblait chercher quelque chose... Une voiture. Mais sa recherche s'annonçait, selon Kyle, d'ors et déjà vaine. Il ne fallait pas compter sur un coup de chance pour tomber sur une voiture en état de marche, il s'agissait plutôt ici du miracle.
Soudain, avec la lame de son sabre, Jake arrêta Kyle. Il regarda dans la même direction de l'adulte qui, résigné, prit la parole.


Tu as raison, on va suivre ton idée, et on va ...

L'adulte marqua alors un léger temps d'arrêt et Kyle, étonné, regarda dans la même direction que ce dernier et compris ce qu'il avait en tête.

Encore mieux.

Une moto... Jake venait de repérer une moto. Certes, tachée de sang, mais elle semblait encore en bon état de marche. Ils venaient d'avoir un énorme coup de chance. Trouver une moto dans ces environs, durant les temps qui courrait, était vraiment quelque chose d'inhabituel.. Au bon sens du terme.
Jake s'avança alors lentement vers le véhicule immaculé de sang. Kyle ne l'avait pas suivit, mais il pensait qu'il devait s'agir de quelque chose comme des clés. Pour démarrer l'engin, en effet, ce serait mieux. A la mine abattue de l'homme, l'adolescent compris qu'il n'allait pas être aisé de démarrer le véhicule. Lorsque Jake fut revenu vers lui, il lui dit alors:


Merde ! Bon, la seule chance qu'on ait, c'est de
trouver un ...

Une nouvelle fois Jake marqua un temps d'arrêt et tourna la tête en direction d'un homme, ou plutôt, ce qui fut un homme, allongé par terre, contre un mur, du sang tout autour de lui, une énorme plaie saignante dans son cou. Il était allongé à coté de trois poubelles renversées. Il semblait mort mais, mieux valait être prudent. Jake continua donc sa phrase:

... Un zombie en tenue de motard.

Alors que Kyle commençait à sortir son arme, l'homme l'arrêta d'un
signe de la main:


J'y vais. Il ne faut pas trop se faire remarquer,
des coups de feu feraient trop de bruit.


Okay, je t'attends là donc répondit Kyle, rangeant l'arme dans sa poche.

L'adolescent n'eut donc d'autres choix que de regarder Jake se diriger vers le zombie, sabre en main, prêt à l'attaque au cas où la créature aurait une subite envie de se relever et de sauter au cou de l'adulte.
Mais au bout de quelques minutes, Kyle compris que la créature était morte, quelque chose ou quelqu'un lui avait déjà fracassé le crane, d'où, probablement, la marre de sang qui s'étendait à ses pieds. Kyle vit donc Jake fouiller la créature à la recherche de l'objet tant convoité, une nouvelle fois, en vain. Il revint, une nouvelle fois déçue, ils ne pouvaient compter sur la moto. Quel gâchis... Cependant ils n'avaient pas d'autre choix, il fallait faire avec.


Comment on peut se balader en tenue de moto sans
avoir de clés de moto ? Enfin ... On va se diriger vers la banlieue et
suivre ton plan.

Je crois, en effet, que c'est la meilleure solution...

Ils se dirigèrent alors, en direction d'un endroit où ils pourraient trouver de quoi se munir avant de partir en direction du parc d'attraction...

Recherches (suite)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre critique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre critique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Critique de la raison pure [essai]
» Cap coup critique
» Brigade spéciale - Umberto Lenzi [Ciné/Critique]
» Truck Turner [Ciné/Critique]
» Dague et coup critique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: "Rez de chaussée"-
Sauter vers: