Des morts avides de viande fraîches font règner la terreur dans la ville de Tokyo, pensez vous pouvoir survivre dans ce milieu hostile à toute forme de vie ou plus aucune loi n'as effet?



 
AccueilMembresCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum change d'adresse : http://rotd-rebirth.forumactif.com/ " Venez nombreux! "

Partagez | 
 

 Mauvaise journée, décidément (Réservé à Hatsu et Sato)

Aller en bas 
AuteurMessage
Angel Lightflow
Survivant(e)
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 21/06/2010
Age : 24
Localisation : Drummondville

Feuille de personnage
Taille: 1m74
Date RP: Jour 1, 10h30/11h30
Arme(s) :: Batte de baseball trouvée dans le gymnase du lycée Sakura

MessageSujet: Mauvaise journée, décidément (Réservé à Hatsu et Sato)   Mar 20 Juil - 19:53

Tout avait pourtant bien commencé, cette journée-là. Il faisait beau, chaud et aucune mauvaise nouvelle ne venait gâcher ce jour presque parfait. Pourtant, en ce lundi trop beau pour être vrai, l’apocalypse était en train d’avoir lieu. Ou du moins, le plus grand massacre de tous les temps. Et cela se passait à Tokyo. Angel Lightflow, jeune et jolie étudiante Américaine et échange étudiant s’en rendait bien compte ce jour-là. Normalement, en quittant le lycée, elle n’avait rien d’autre à enjamber que des trottoirs et des clochards. Maintenant, il fallait aussi qu’elle enjambe les cadavres qui jonchaient le sol…

-Ah non, merde! Dit-elle, désespérée et affolée, en se prenant le pied dans la jambe d’un de ses anciens camarades de classe.

Ce dernier d’ailleurs commençait à se relever, une lueur animale éclairant son regard, n’ayant plus rien de lui au fond ce cette enveloppe vide d’émotions.

-Merde, merde, MEEERDE!!!

Elle se releva précipitemment et recommença à courir, se dirigeant maintenant vers la porte arrière du gymnase.

**Pitié, pitié, faites qu’il y ait de quoi se défendre dans ce foutu gymnase de merde! Pour une fois que les cours de gym auraient quelque chose d’utile!!**

Jamais elle n’aurait cru que sa propre vie aurait quoi que ce soit à voir avec ces nulités de films de zombies que l’on voyait à la télé. Car oui, elle avait effectivement compris par elle-même que ces immondes bestioles n’étaient pas des êtres humains (enfin… ne l’étaient PLUS), mais bien des zombies, des êtres affamés de sang et de chair humaine… Dans quoi s’était-elle fourrée? C’était la première fois qu’elle regrettait de s’être inscrite à ce stupide échange étudiant. Elle n’aurait pas été en danger de mort si elle était restée sagement étudier chez elle. À moins que…
Et si cette étrange épidémie ne s’en était pas seulement prise au Japon, mais à la Terre entière? Et si sa mère était devenue, de son côté de la planète, un monstre en train de dévorer quelconque enfant là-bas, en Amérique??? Angel préférait ne pas y penser…

Elle atteignit enfin les portes du gymnase. Priant pour qu’aucune créature ne l’ait suivie, elle s’engouffra dans la pièce qu’elle avait toujours détesté depuis qu’elle avait commencé le lycée. Car Angel aimait faire du sport, mais détestait le cours de gym. Elle ne trouvait rien de plus dégradant que de suer devant toute une classe d’élèves avec son maquillage mélangé à la sueur qui lui coulait dans les yeux… Enfin! Elle prit bien soin de refermer les portes du gymnase derrière elle, toutefois en tentant de faire le moins de bruit possible. Elle se retrouva finalement dans le noir le plus total, avec les cris de ses anciens camarades de classe comme bruit de fond. Charmant…

Elle commençait à disjoncter. Angel n’avait jamais apprécié le noir. Elle commençait à se faire des films dans sa tête. Du genre :

**Et si ces bêtes pouvaient voir dans le noir? Peut-être qu’il y en a en ce moment même, guettant mes moindres mouvements, et dès que je ferai un pas pour aller me cacher, me sautera dessus pour me dévorer et… **
Enfin, elle était en plein début de paranoïa intense. Prenant sur elle, elle se dirigea lentement vers ce qu’elle se rappelait être la direction du vestiaire des filles, pour finalement se diriger vers l’endroit où l’on rangeait les équipements de sport. Avec un peu de chance, elle y trouverait une quelconque crosse de hockey ou une batte de baseball qui lui permettrait temporairement de se défendre. Ses yeux commençant peu à peu à s’habituer à la noirceur totale, elle perçut un mouvement provenant de l’entrée principale du gymnase. Elle se retint de ne pas pousser un cri de totale frayeur et redoubla la vitesse de ses pas en tremblant néanmoins.

**Il faut que je me rende… il faut que je me rende… il faut que je me rende…**

Elle était terrorisée. Arrivée à destination, elle se cacha derrière l’armoire où l’on entreposait les raquettes de tennis (verrouillée, soit dit en passant, même si une raquette de tennis n’aurait guère eu grand effet sur un zombie affamé), puis agrippa l’une des battes de baseball, entreposées sur de simples petits supports au fond de la pièce. En songeant à la raison pour laquelle les raquettes de tennis étaient dans une armoire verrouillée alors que les bâtons de baseball étaient rangés sur des supports à la vue et à l’accès libre de quiconque, l’un étant beaucoup plus dangereux que l’autre question d’offensive, elle remercia feu son directeur de cette organisation de débile.

Perdue dans ses pensées, elle ne remarqua qu’à la dernière minute la personne qui s’était approchée jusqu’à l’entrée du local. C’est alors que la lumière s’alluma et qu’elle s’élança vers le nouveau venu en poussant le plus effrayant des cris de guerre jamais poussés :

-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsu Jin
Lycéen/Modérateur
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Taille: 172 cm
Date RP:
Arme(s) :: Batte de Cricket

MessageSujet: Re: Mauvaise journée, décidément (Réservé à Hatsu et Sato)   Jeu 22 Juil - 16:37

« Tu parle d'un merdier »

Tel fut la seule pensé émise par Daisan lorsque tout ce que nous voyons maintenant à débuté. Cette personnalité qui est en moi, celle-là même qui fit en sorte que ma mère est honte de moi, je la haïssais au plus haut point, mais le fait était que je n'aurais pas pu rester humain si elle n'était pas en moi. Enfin... Sa force et son instinct de survie sont ses meilleurs atout sans quoi... sans quoi je ne pourrais plus rien faire, a part, bien sûr, gémir et tituber après un humain ou quoi que se soit de vivant.
Comment ais-je fait pour me sortir de ce foutoir alors que je n'ai que 17 ans ? Honnêtement, vous pensez vraiment que cela va vous intéresser ? Enfin... Si vous insistez, je ne peux faire autrement.
C'était quand déjà ? Ce matin, ouais, ce matin vers dix heures et demi, un peu avant même. Bref, mes écouteurs m'avaient lâché la veille, du coup, il fallait que je me rende au centre commercial au petit matin, en général, à cette heure là il y avait moins de personnes qu'. J'étais arrivé au centre vers onze heures. Généralement, il commence à y avoir du monde, mais étrangement, aujourd'hui je ne voyais quasiment personne, si ce n'est un vigile caché derrière le bureau de l'accueil. C'est terrible ! Personne dans le magasin, le vigile n'était pas à son poste, les écouteurs ne me coûteraient pas chère...
Je zigzaguais entre les différents rayons, mais c'était un bordel monstre, la plupart des objets étaient sur le sol, certains rayons étaient même couchés. Ok, c'est bon, mes écouteurs étaient là.


Raaah !! 'Chier... Pourquoi à chaque fois que je veux un truc y'en a plus !


Aurais-je crier un peu trop fort à ce moment précis ? Surement... Enfin, tout ce que je sais, c'est que en fouillant sur le sol, j'ai réussit à trouvé une pari d'écouteur plutôt de bonne qualité... Mais une fois les écouteurs en ma possession, un hurlement se fit entendre à l'autre bout du magasin, et faites moi confiance, ce n'était pas à cause d'un manque de produit... Oh non, c'était plutôt un problème de santé... Enfaite, je ne savais pas trop, mais à l'écoute de se cri, je savais que je ne devais pas rester ici. Je ne sais pas trop pourquoi non plus, mais à se moment précis, je retenais mon souffle... Pourquoi ? Sans doute pour éviter de faire du bruit, mais je venais de gueuler une minute plutôt... J'avais déjà changé de rayon, j'étais à l'accueil, là où était le vigile quand je suis entré. Mais à la différence que cette fois, ce n'était pas le vigile qui était mais une énorme flaque de sang...

*Que ? Que se pa... ? Que se passe-t-il ?... Faut pas... que je reste ici, pourquoi sa tombe toujours sur moi...*

Que se passait-il réellement ? Des cris, du sang et maintenant j'entendais une foule de gémissement, quelques un venaient de derrière moi, à l'intérieur du magasin, d'autres des boutiques internes au magasin, et d'autres à l'extérieur. Il ne faisait pas bon à rester ici... Je sortis donc rapidement de se foutu centre commercial. Mais dehors c'était pire qu'à l'intérieur, en l'espace d'une dizaine de minutes, les rues étaient passées de normales, à jonchées de cadavres... De cadavres qui se déplaçaient... Je rêvais peut être, cela ressemblait tellement aux différents films d'horreurs que j'avais pu voir, mais cela semblait très réel...
Je n'avais qu'une chose à faire, regagner mon domicile en faisant le moins de bruit possible, il ne fallait pas attirer l'attention de ces êtres à la frontière entre la mort et la vie. Je me faufilais donc dans les étroites ruelles qui traversaient la ville, mais, alors que j'avais parcouru une vingtaine de mètre, je me souvins d'une chose : je suis seul chez moi, mes parents travaillent le lundi, alors que moi, je n'ai cours qu'a treize heures. Donc aller jusqu'à ma maison ne me servirait à rien... J'avais mon sac Eastpak sur le dos, mes affaires d'écoles dedans, je regardais si une chose pouvait me servir dans cette situation... Livre de maths, cahier d'anglais, trousse, ciseaux, stylos, bouteille d'eau... rien ne pouvait m'aider... Seulement le couteau papillon que j'avais toujours en poche.
J'étais arrêter derrière une sorte d'usine, une échelle était accroché au mur... Je montai à l'échelle, en haut de l'usine, je n'étais plus en vue de ces êtres assoiffés de sang. Je déballais mes écouteurs, les branchais, les plaçais correctement de sorte à ce qu'ils ne tombent pas, puis activais la musique. J'étais désormais dans mon monde, il ne manquait qu'une chose, je changeais maintenant mon cache œil de place, le mettant sur l'œil gauche. Niban avait prit la place, Hatsu était trop fragile pour ce genre d'actions. Je passais de toit en toit, m'agrippant à ce que je pouvais. Je me dirigeais vers le lycée, j'espérais pouvoir trouver une bonne batte de baseball dans le gymnase de l'école.

Le lycée Sakura... Un lycée banal, comme la plupart des autres lycée japonais, un uniforme basique, des bâtiments, un dojo, un gymnase... Bref, tout ce dont un lycéen a besoin pour s'épanouir dans sa vie d'étudiant. Même une petite zone de verdure, bien entretenue. Mais aujourd'hui tout était différent. Les fenêtres des bâtiments étaient ,pour la majeur partie, cassées. De la fumée s'échappait du dojo. Et le parc du lycée était en ruine, la verdure avait disparu. Seul le gymnase était presque intact, enfaite, je pense que c'était dû au fait qu'il soit verrouiller quand il n'y a pas cours. Mais aujourd'hui, je devais entrer dedans.
Je fis un tours discret du bâtiment... Des gémissements émanaient de la cour interne du lycée, mais il n'y en avait pas beaucoup autour du gymnase. J'étais maintenant devant la porte arrière du lycée, une pression sur la poignée et la porte s'ouvrit toute seule... Quelqu'un était déjà entré avant moi ? Étrange, je dégainai mon couteau et le gardai dans ma main. J'avançais doucement, évitant de faire du bruit... Mais je trébuchai sur un vieux débris faisant un bruit assez important.


*Et merde...*

Bon, plus la peine de se la jouer discret, j'avançais normalement maintenant. Il faisait assez sombre dans ce gymnase, et je n'avais rien pour m'éclairer... Que dis-je, l'éclairage était à porté de main. J'appuyai alors sur le bouton et la lumière fut... J'étais surpuissant ! Quoi qu'il en était, la lumière venait d'être allumée quand un énorme cri fut poussé dans ma direction. A peine eus-je le temps de tourner la tête vers le cri que je me pris un violent coup à la tête, ce qui me fit perdre connaissance... Je tombai à présent inerte sur le sol, aux pieds de la charmante demoiselle qui venait de m'assommer. Le dos contre le parquet du gymnase j'étais inconscient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lightflow
Survivant(e)
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 21/06/2010
Age : 24
Localisation : Drummondville

Feuille de personnage
Taille: 1m74
Date RP: Jour 1, 10h30/11h30
Arme(s) :: Batte de baseball trouvée dans le gymnase du lycée Sakura

MessageSujet: Re: Mauvaise journée, décidément (Réservé à Hatsu et Sato)   Ven 23 Juil - 20:39

-Nom de Dieu, c'est pas vrai!! s'écria Angel Lightflow au moment de lâcher son arme.

Cette dernière étant en effet efficace, quoi que sa cible n'ait pas été celle que la jeune fille aurait désiré. La batte de baseball avait bien percuté quelque chose, mais cette chose, c'était un jeune homme d'environ son âge et il n'avait guère l'air dangereux. Il tentait probablement lui aussi de se sortir de cet horrible merdier.

-Oh mon Dieu, ça va, tu n'as rien de cassé? Je suis terriblement désolée! Je pensais... enfin, tu vois, les monstres et... Oh mon Dieu!

Il bougeait à peine, sans doute sonné par le coup phénoménal qu'il avait reçu du bâton en alluminium. Se sentant terriblement mal, elle tenta prudemment de relever la tête du garçon pour constater les dégats qu'elle avait causé.

-Ne crains rien, ce n'est rien de trop grave, affirma-t-elle en essuyant délicatement le sang qui lui coulait sur la joue. D'après moi, tu ne risque aucune commotion...

Elle stoppa net, se disant que ces propos ne devaient pas vraiment avoir quoi que ce soit de rassurant, comparé à ce qui était en train de se produire à l'extérieur. Le garçon avait arrêté de saigner. Il n'avait pas de quoi s'inquiéter, ce n'était qu'une égratignure.

-Écoute, reprit-elle en écoutant les bruits provenant de la cour, je crois bien qu'il ne serait pas prudent de rester dans le coin. Je vais t'aider à te relever et nous partirons d'ici. Je crois que ma maison serait un endroit sûr...

Réfléchissant à ses dernières paroles, elle fit une pause. En fait, elle n'avait aucune idée de ce qu'était devenu la maison de madame Tanaka. Elle ne savait pas non plus si cette dernière était encore elle-même.

-Oublie ce que j'ai dit... Tout compte fait, nous devrions peut-être rester ici un moment. Le temps que tu reprennes tes esprits et tout... Je vais monter la garde, tu veux bien? L'important, c'est de rester calme. Surtout, ne pas paniquer. Enfin, je crois... Parce qu'il faut dire que je n'ai pas souvent été confrontée à une attaque de zombies affamés dans ma vie...

Elle rit d'un rire nerveux puis poursuivit sa tirade:

-En passant, moi c'est Angel. Angel Lightflow. Je suis de Hamilton... C'est dans l'Ohio, aux États-Unis. Désolée, je suis terrorisée et je dis n'importe quoi... N'empêche... C'est bien de parler à un vivant.

Elle le considéra un instant. Il l'écoutait mais avait l'air à se ficher de ce qu'elle disait. En fait, soit il s'en fichait, soit il était encore un peu sonné. Ou peut-être un peu des deux, ce qui serait bien probable. Il avait aussi un cache-oeil. L'oeil qui était visible était d'un brun très foncé. Presque noir. Très profond aussi. Légèrement mal à l'aise, elle fit un pas en arrière tout en se demandant qu'est-ce que pouvait bien cacher ce garçon derrière son cache-oeil. Était-il estropié? Lui manquait-il un oeil ou je ne sais quoi? Et si oui, comment l'avait-il perdu? Il était fort étrange qu'un garçon d'environ dix-sept ans (selon Angel, car le jeune homme n'avait toujours pas dit un mot) ait un oeil en moins. Fort improbable aussi. Ce n'était probablement pas pour cette raison qu'il arborait cette accessoire. Question mode, peut-être? Ah, et puis ce n'était pas de ses affaires! Une autre fois, les questions inutiles.

-Tout va bien? Demanda-t-elle d'un sourire gêné et inquiet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsu Jin
Lycéen/Modérateur
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Taille: 172 cm
Date RP:
Arme(s) :: Batte de Cricket

MessageSujet: Re: Mauvaise journée, décidément (Réservé à Hatsu et Sato)   Dim 25 Juil - 15:32

Cette fille... Cette fille venait de m'assommer à coup de batte de baseball ! Non mais je rêve, on est en galère, on essaie de survivre dans ce foutoir plein de sang, et sur quoi je tombe ?! Sur une fille qui m'éclate le crâne ! Non mais j'aurais mieux fait de tomber sur un zombie, au moins il aurait pas eu de batte de baseball... Le coup m'avait sonné et donc m'avait fait lâcher mon couteau... Mais à ce moment précis, vous savez, entre le moment où vous reprenez conscience et celui où vous ouvrez les yeux, et bien à ce moment précis, je n'avais qu'une seul envie en tête... Ramasser le couteau papillon et le planter dans cette garce ! Je sais très bien comment la scène se serait déroulé. J'aurais très certainement planté le couteau au niveau de sa carotide, le sang aurait giclé à flot, à cet instant j'aurais émis un large sourire sadique suivit d'un ricanement assez sordide. Ensuite, la jeune fille aurait perdu connaissance dû au manque de sang puis serait morte vidée... J'aurais les mains ensanglantées, baignant dans son sang, je serais presque devenu fou...
Mais je ne le fis pas... Je ne sais pas pourquoi, ni comment, mais une chose me retenu, Hatsu avait réussit à influer sur mon choix. La jeune fille pouvait s'estimer chanceuse, Hatsu l'avait prit à parti. Le fait était que j'étais à présent la tête dans ses mains, enfaite, c'était assez ironique, mais c'était ses mains qui étaient couvertes de sang, et non les miennes. J'étais entre deux mondes, le monde réel et le monde de Morphée, je me sentais bien comme ça.... J'avais totalement oublié nos amis les mort vivants, j'étais bien ici... Mais cela ne pouvait durer, ce n'était pas Hatsu qui dirigeait le corps mais bien Niban et lui ne se trouvait pas vraiment bien ici, être moitié assommé dans les bras d'une fille ne lui plaisait pas, oh non, il préférait de loin partir loin d'ici.

Elle parlait... Cette fille... Elle n'arrêtait pas de jacasser, je voyais ses lèvres bougeaient sans cesse, mais je n'entendais pas tout ce qu'elle me disait, ce devait être les effets du coup de batte qui agissait encore... Mais ses gestes étaient presque plus clairs que ses paroles... Elle me releva la tête, la garda dans ses mains, essuya une partie du sang que j'avais perdu, arrêta un instant, commença une autre phrase, s'arrêta de nouveau en regardant dans le vide... Elle était gênée de ce qu'il venait de se produire et n'avait pas la maitrise de ses paroles, elle doutait de ce qu'elle disait à chaque fin de phrase.
Mon ouïe revint peu à peu, j'entendis alors qu'elle voulait que j'oublie ce qu'elle venait de dire, mais je n'avais rien entendu... Elle avait l'envie de se sentir utile, elle voulait monter la garde... A quoi bon ? Ils ne sont pas très discrets dehors... Enfaite, elle ne savait pas trop quoi faire dans une telle situation... A vrai dire, qui savait ce qu'il fallait faire ? Si, peut être un geek des films de zombies, et encore...
Mais le plus inquiétant fut le rire qu'elle émit suite à ses paroles... Était-elle plus dérangée que moi ? Non, j'en doute... A mon avis, elle était juste terrifiée et ne savait pas quoi faire... Ce rire était impulsif. Puis au final, elle se présenta... Angel... Tu parle d'un ange toi... Elle venait des États-Unis... Le monde est petit... Il a suffit d'une attaque de zombie décharnés pour que je rencontre une autre américaine... L'Ohio, c'est à l'autre bout du continent ça...

En revanche, à la suite de sa présentation, elle me troubla au plus au point. Elle plongea son regard dans le mien et s'éloigna de moi de quelques centimètres... Je venais de remarquer que la jeune fille... Angel, qui venait de m'assommer était une des plus belles filles que j'avais rencontré jusque là... Ses yeux étaient plus beau que l'émeraude... Et ses cheveux avait l'air d'être des fibres de soie. Comment avais-je pu avoir eu envie de la tuer ? Mais elle ne cessait de me dévisager, n'arrivait-elle pas à sortir son regard de mon oeil ?
Je bougeai alors ma main droit, je la déposai sur le cache oeil que je déplaçai sur l'oeil droit, cachant alors celui qu'elle regardait. L'oeil qui fut dévoilé était complétement différent de l'autre, il était d'un vert tirant sur le jaune... Hatsu avait prit le contrôle du corps. Je lui souris alors et tentai de me redresser. Elle me demanda alors si tout allait bien.


Sa... salut...Ca... Ca va mieux...

Puis en la regardant dans les yeux, j'ajoutais d'une voix plus douce.

Merci...

La scène était assez ironique quand on y repense, un gymnase dans un lycée infesté de zombies, deux étudiants de ce lycée qui ne se connaissent pas mais qui possèdent la même origine, la fille qui assomme le jeune homme... Enfin bref, une série d'évènement qui font que cette scène pouvait être assez marrante vu de l'extérieur. Mais enfaite, je me rappelais que je ne m'étais même pas présenté à cette ravissante créature...

Hatsu... Hatsu Jin... Je suis originaire du Nevada, de Battle Mountain...

Je laissai un temps de pause, mon regard n'arrivait pas à se détacher de ses yeux... Mais un bruit effrayant vint de l'extérieur et me fit lâcher prise. Je me levais à présent et fouillais dans le local à équipement...

Balle... Ballon... Gant... Raquette...

Tout en continuant de chercher je m'adressais à Angel.


Faut pas qu'on reste là... C'est trop dangereux, et puis si on a réussit à survivre, on ne doit pas être les seuls... Toi t'as une batte...

Je continuais de fouiller, mais rien de bien concluant, sauf au fond d'un vieux carton, une batte de cricket.

*C'est pour quel sport ça ? On s'en fou, sa peut servir !*

Je me retournais enfin, fier d'avoir trouvé une chose utile, et tendis ma main vers la jeune demoiselle, afin de l'aider à la relever...

On fait quoi ? T'as une destination en vue ?

Je posais cette question armé d'un grand sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lightflow
Survivant(e)
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 21/06/2010
Age : 24
Localisation : Drummondville

Feuille de personnage
Taille: 1m74
Date RP: Jour 1, 10h30/11h30
Arme(s) :: Batte de baseball trouvée dans le gymnase du lycée Sakura

MessageSujet: Re: Mauvaise journée, décidément (Réservé à Hatsu et Sato)   Mer 28 Juil - 16:20

La jeune femme sursauta presque lorsque le garçon bougea pour déplacer son cache-oeil. Il avait donc ses deux yeux. Mais c'était tellement étrange... Jamais de sa vie Angel n'avait vu un oeil de cette couleur. Certes, c'était beau, mais ça avait quelque chose de... félin. Puis, il sourit et elle se rendit compte qu'il était agréable à regarder, malgré ce bout de tissu qui lui cachait l'autre oeil, le sombre. Elle ne fut pas sans remarquer qu'il la regardait intensément, ce qui la fit rougir un tant soit peu. Soulagée, elle l'entendit dire qu'il se sentait mieux. Sa voix était faible, mais grave et profonde. Elle ne savait pas ce qui lui prenait, elle qui n'avait pas l'habitude de ces choses là. En effet, elle avait l'habitude de se tenir loin des gens qu'elle ne connaissait pas. Mais dans ce cas-ci, elle avait plutôt envie d'en faire la connaissance.

-Merci...

-Euh... ce n'est... rien, bégaya-t-elle.

Se gifflant mentalement, elle reprit un minimum de constance, pour ne pas laisser voir au jeune homme son trouble évident.

-Je croyais vraiment que c'était un de ces monstres, dit-elle avec un sourire désolé.

Il s'appellait Hatsu Jin et était, comme elle, originaire des États-Unis. Pourtant, ce n'était pas un nom américain. Mais ça, Angel n'en tint pas compte, car elle connaissait des Abdul qui étaient plus américains qu'elle-même.
Un bruit horrible provint de l'extérieur, ce qui paralysa Angel. Quant à lui, le dénommé Hatsu se leva puis commença comme elle à chercher une quelconque arme offensive.


-Faut pas qu'on reste là... C'est trop dangereux, et puis si on a réussit à survivre, on ne doit pas être les seuls... Toi t'as une batte...

Angel se releva à son tour. Elle regarda la batte qui était maintenant à ses pieds puis la ramassa. Contrairement à elle, il avait l'air à savoir ce qu'il faisait. Et puis, elle lui faisait confiance. Elle se dit qu'il vaudrait mieux ne pas rester seule.

-Tu as raison. Et puis, c'est mieux d'être deux, tu sais, pour... veiller l'un sur l'autre. Je crois que tu as vu que je savais me servir de ce truc, dit-elle en pointant bêtement sa batte.

**Non mais quelle andouille** se réprimanda-t-elle mentalement. **Sérieux, si il y avait un prix pour la stupidité, je le remporterais haut la main!**

-Si j'ai une idée d'où on pourrait aller? répondit-elle en sortant de ses pensées. Pas pour le moment, non. Voyons voir... Au poste de police, il devrait y avoir des armes, non? L'important, c'est qu'on ait une arme à longue portée. Enfin, je crois. Comme ça, on éviterait le corps à corps. Tu crois pas?

Elle réfléchit un instant, repensant aux films qu'elle avait regardé sur le sujet, se demandant si ça pourrait marcher aussi dans la vraie vie.

-Dans les film, ils disent qu'il faut viser la tête.

En y pensant, elle eut un haut-le-coeur. Elle imagina les bouts de cervelle s'envoler dans tous les sens et tâcha d'effacer immédiatement cette image de son esprit.

-Dans quelle galère on est? dit-elle, un peu découragée. L'important, c'est de trouver une issue. Tu crois que c'est sûr de sortir par la porte de sortie? Ou il vaudrait mieux de passer par le lycée?

Elle finit par le regarder, elle qui avait gardé le regard sur le sol lors de sa tergiversation, puis contata qu'il le regardait encore avec ce magnifique sourire. Elle lui sourit en retour, se demandant même ce qui lui prenait de sourire dans une situation pareille, mais elle ne pouvait s'en empêcher.

-Qu'est-ce qu'il y a? Demanda-t-elle, comme hyptnotisée par son regard félin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsu Jin
Lycéen/Modérateur
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Taille: 172 cm
Date RP:
Arme(s) :: Batte de Cricket

MessageSujet: Re: Mauvaise journée, décidément (Réservé à Hatsu et Sato)   Lun 9 Aoû - 14:42

J'étais en train de fouiller dans le local à équipements sportifs, et je l'entendais déblatérer derrière moi. Elle ne cessait de parler, pour dire... Et bien pas grand chose d'utile... Si, elle venait de dire une chose quelque peu étrange... « c'est mieux d'être deux pour... », le blanc qu'elle avait laissé paraissait assez étrange... Pensait-elle à cela en cette situation ? Étrange... Après tout, cela ne me gênait pas vraiment, mais cela m'amusait quelque peu, et il ne fallait pas vraiment perdre son calme maintenant ! Mais je crois qu'elle l'avait déjà perdu depuis le coup de batte. Pour veiller l'un sur l'autre... Elle s'était bien rattrapé, à moins que c'était ce qu'elle voulait dire depuis le début... Aucun soucis, elle avait raison. Une batte pouvant servir d'arme trouvée, je me retournais et l'interrogeai en la fixant. Elle me répondis en réfléchissant que le commissariat était une solution intéressante... Bonne idée, des armes, peut être des survivants... Il fallait aller voir.
Et la voilà repartit... elle recommençait à parler, à raconter ses pensées... Pourquoi faisait-elle cela ? Pour éviter de laisser planer le silence ? Pour éviter de paraître inutile ? Pour essayer de créer un lien ? Aucune idée... Toutes ses hypothèses étaient possibles. Mais elle avait à peu près raison, les films étaient tous strictes à ce niveau... Il fallait viser la tête de ces monstres pour les crever !
Je m'étais retourner, et je la regardais désormais... Elle parlait pendant tout ce temps les yeux rivés vers le sol, et à aucun moment elle me regardait. Et elle recommençait, à me poser des questions auxquelles je ne répondais pas, mais la dernière question qu'elle posa était essentielle... Sortir par le lycée ou par derrière...


Par derrière... Le lycée grouille de moches...

Je continuais de la fixer. Elle était debout, le regard sur le sol, avec sa batte de baseball dans la main, elle finit par relever son regard et le plongea dans le miens. A ce moment précis, je fis un grand sourire et me rapprochai d'elle. Je la pris dans mes bras et lui fis une sorte de câlin, posant ma bouche près de son oreille je chuchottais.


T'inquiète pas... Détend toi... T'es plus seule...

Nous restâmes dans cette position un certain temps dont je ne pourrais vous décrire la durée... Mais j'avais l'impression que nous étions bien tout les deux dans cette position.
La sortie était derrière nous, nous passerons par ici, puis nous prendrons les différentes petites ruelles qui mènent au commissariat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lightflow
Survivant(e)
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 21/06/2010
Age : 24
Localisation : Drummondville

Feuille de personnage
Taille: 1m74
Date RP: Jour 1, 10h30/11h30
Arme(s) :: Batte de baseball trouvée dans le gymnase du lycée Sakura

MessageSujet: Re: Mauvaise journée, décidément (Réservé à Hatsu et Sato)   Mar 10 Aoû - 21:32

Angel n'avait jamais été aussi surprise qu'à ce moment-même, lorsqu'Hatsu la prit dans ses bras. D'abord paralysée, elle se laissa aller contre lui, car c'était la première fois depuis qu'elle était au Japon que quelqu'un lui témoignait une quelconque marque d'affection. Il fallait dire aussi qu'il était rare qu'un japonais ne témoignent de l'affection envers un inconnu, alors ce fût là la preuve qu'il était bel et bien Américain! De plus, elle était bien ainsi. Une nouvelle amitié était née, et ce n'était pas pour déplaire à la jeune femme qui apréciait drôlement cette étreinte innatendue, lui procurant une curieuse chaleur dans tout le corps.

-Merci, dit-elle lorsqu'ils se séparèrent, gardant une main sur son épaule, les yeux toujours fixés aux siens. Je crois que je me sens mieux. Et je sais que je suis une vraie pie, mais c'est ma façon d'évacuer le stress.

Elle sourit, oubliant presque qu'ils étaient entourés de monstres mangeurs de chair. Reprenant ses esprits durant un moment de lucidité, elle déclara:

-Je crois bien qu'il vaudrait mieux se mettre en route, avant que ces bêtes ne soient à cours de viande fraîche et ne décident de venir nous rendre une petite visite.

Elle se surprenait elle-même de plaisanter ainsi alors que ce n'était pas du tout le moment, mais se dit que ça aussi, c'était sûrement un exutoire de stress. Elle se dirigea vers la sortie du petit local d'équipement et jeta un coup d'oeil global, cherchant une quelconque source de mouvement. Ne voyant rien de suspect, elle s'aventura dans le gymnase, batte en main, restant tout de même sur ses gardes. Après tout, ce n'était pas parce qu'elle ne le voyait pas que le danger ne pouvait pas être présent. Il fallait garder un minimum de constance et de prudence face à une telle situation. Sinon, tous seraient perdus.

**Un pied devant l'autre**

C'était la seule chose à laquelle pensait la jeune femme en ce moment. Ça, et à la façon dont ils allaient sortir en vie de ce guêpier. Où même à celle dont ils allaient se rendre vivants au comissariat. Une chose était sûre: ça n'allait pas être une partie de plaisir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mauvaise journée, décidément (Réservé à Hatsu et Sato)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mauvaise journée, décidément (Réservé à Hatsu et Sato)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mauvaise journée... [PV Dorian!]
» Une très mauvaise journée...
» - Mauvaise Journée - [PV Kenza]
» Mauvaise journée... (Pv Evan Grant)
» Une tres mauvaise journée ... ft Plumia et Elpheus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: " Gymnase "-
Sauter vers: