Des morts avides de viande fraîches font règner la terreur dans la ville de Tokyo, pensez vous pouvoir survivre dans ce milieu hostile à toute forme de vie ou plus aucune loi n'as effet?



 
AccueilMembresCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum change d'adresse : http://rotd-rebirth.forumactif.com/ " Venez nombreux! "

Partagez | 
 

 Mission 1 : La maternelle..[PV:Yamato,Kagouro,Fukuko,Saori&Vassili]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Yamato Reinhart
"L'eau qui dort"/Admin
avatar

Messages : 481
Date d'inscription : 23/10/2009

Feuille de personnage
Taille: 1m95
Date RP: Jour 1, 18h/21h
Arme(s) :: Cheytac/silencieux, couteau de combat, Beretta 92F/FS.

MessageSujet: Re: Mission 1 : La maternelle..[PV:Yamato,Kagouro,Fukuko,Saori&Vassili]   Dim 21 Fév - 0:03

- Franchissant les portes de la Maternelle, Yamato, Saori, Vassili, Kagouro et Fukuko étaient maintenant en complète sureté. En plus du fourgon qui servait de premier rempart contre l'ennemi, il avaient maintenant pour forteresse principale un bâtiment petit mais offrant de nombreuses possibilités de défenses, un rez de chaussée certes à la vue de dehors, mais cela avait au moins l'avantage de leur offrir une vue parfaite sur le portail, et leur assurait ainsi de remarquer la moindre intrusion mort-vivante.. En cas de problème, un étage dont le seul accès était un large escalier en bois qui traversait la salle principale, autant dire que même en cas de fuite ennemi, la configuration du bâtiment leur assurais une très bonne protection avec une bonne organisation...

- Après quelques pas à travers la petite nuée bruyante qui fourmillait dans la salle, certains enfants regardaient l'imposant sniper les yeux écarquillés, d'autres le regardaient en rougissant, certains se faisaient ils des films, le prince tenant une princesse endormie dans les bras, et un baiser innocent viendrais finalement réveiller la princesse, et ils finiraient heureux jusqu'à la fin de leur jours... Sauf que cette fois, l'histoire ne faisait que commencer, plus qu'une histoire, un cauchemar, et ce n'était pas un simple baiser qui allait éradiquer des millions d'êtres monstrueux et avides de sang..
Indifférent à ces regards portés sur lui, Yamato fini sa marche en face d'un pouf environnant, y déposant ensuite doucement la jeune femme qui sommeillait sans interruption pour le moment malgré l'agitation qui régnait.
Cela fait, Il chercha rapidement des yeux sa partenaire qui était alors entrain de s'entretenir avec la doyenne des enseignants. Mais avant même d'avoir le temps de reprendre sa route, il fut interpellé par un petit garçon qui tirait sur son pantalon.. Baissant à l'extrême sa tête pour réussir à apercevoir le morpion d'à peine 1m10.


- Gamin : " C'est un vrai pistolet que t'as? T'es un policier? Tu vas tuer des méchants avec? Tu... "

- En une fraction de seconde, le gamin avait littéralement mitrailler de questions toutes aussi simplistes les unes que les autres le Sniper qui ne réagit autrement que part un simple signe affirmatif de la tête, il été clair que Yamato était bien tout sauf communicatif avec les enfants.. Cherchant rapidement une quelconque aide extérieur alors que le garçon s'était déjà relancé dans une série de questions aussi inutiles que les premières, le silence du colosse afro fut briser par une dernière question aussi innocente que difficile à entendre...

- Gamin : " Il est où mon copain que vous avez emmener tout à l'heure? "

- Yamato : " ..... Il était malade.., on a dû l'emmener à l'hôpital.. "

- A quelques mètres de la scène, Les yeux de Momiji avaient finit par se poser sur son compère qui ne semblait pas vraiment apte à tenir compagnie à un simple enfant, la vieille enseignante, suivant le regard de celle-ci, finit par se diriger elle même vers le petit garçon, l'attrapant gentillement par les épaules pour enfin soulager le sniper d'un poids qui lui était intraitable.. D'un simple signe de tête en guise de remerciement, Yamato se dirigea donc vers sa partenaire qui maintenant l'attendait pour discuter de la suite des évènements.

- Momiji : " T'es vraiment pas fait pour t'occuper des gosses toi hein? " Lui fit-elle remarquer, un léger sourire se dessinant sur son visage fin, avant de reprendre la parole. " D'après la dame, la plupart des salles à l'étages sont des salles de classe ou de jeux, des sanitaires en haut et en bas, la cuisine à l'arrière du bâtiment, une petite zone à couvrir donc, je pense donc qu'on devrais se séparer en deux groupe, un à l'étage, un ici, et déblayer le bâtiment une bonne fois pour toute. "

- Yamato : " Simple et clair, y'a plus qu'à faire ce boulot et contacter le QG. " Conclue t-il simplement avant de se retourner pour chercher Kagouro des yeux.

- Momiji : " On devrais pouvoir boucler tout ca dans l'heure qui suis, ça nous laissera largement le temps de nous organiser après " Fit-elle remarquer alors que Yamato faisait signe de la main à Kagouro pour qu'il les rejoignent. " Tu crois qu'on va pouvoir les laisser tout les deux sans que ça parte en feux d'artifice..? " Demanda t-elle ensuite, une pointe d'ironisme dans la voix.

- Yamato : " Il va bien falloir, les deux sont sensés être des professionnels, mais personnellement j'aurais préféré faire cette mission en duo..., comme toujours.. "

- Momiji : " C'est que tu me ferais presque rougir tiens.. " Lui rétorqua t-elle sur le ton de l'amusement, avant de reprendre son sérieux alors que Kagouro arrivait à grand pas dans leur direction.

- Prenant la parole avant toute question de sa part, Yamato expliqua rapidement la situation à Kagouro qui se contentait simplement d'hocher la tête aux dires du sniper, sûrement la petite altercation avec le russe lui était encore restée en travers de la gorge, sa réaction fut d'autant plus compréhensible lorsqu'il comprit rapidement qu'il allait devoir faire équipe, même l'espace de quelques minutes avec ce même individu qu'il détestait déjà avant même de le connaitre réellement.

- Yamato : " ......., tu arriveras à faire ton boulot? "

- Kagouro : " .. Je ferais avec.. le temps qu'il faudra... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rise-of-dead.forumactif.com
Kagouro Ryûken
Survivant(e)
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 35

Feuille de personnage
Taille: 1 mètre 67
Date RP:
Arme(s) :: 2xBeretta PX4 : Balles 9x19mm Parabellum, 4 chargeurs de 17 balles, semi-automatique./ MP 5 avec 4 chargeur et un couteau de combat

MessageSujet: Re: Mission 1 : La maternelle..[PV:Yamato,Kagouro,Fukuko,Saori&Vassili]   Ven 5 Mar - 0:47

Locaux de la maternelle : Entre 13 heure et 17 heure...

- L'opération venait de débuter, et comme convenue, les S.R.T c'étaient scindés en deux groupes, au rez de chaussée c'étaient lancés Kagouro et Vassili, tandis qu'à l'étage, l'éternel duo Yamato/Momiji avait pris les choses en mains.

- Depuis qu'ils avaient débuté l'investigation du rez de chaussée, Kagouro et Vassili ne s'étaient pas adressé le moindre mot. En effet, la petite bagarre à l'arrivée du Russe hantait encore l'esprit de Kagouro alors qu'il longeait prudemment les murs des couloirs, ses deux glock en main, prêt à criblé de balles le premier fou qui tenterais de le becter. Quelques mètres plus loin, Vassili avançait, armé est prêt à faire feu sans scrupule...
Après quelques mètres parcourus, ils arrivèrent alors à un petit carrefour de couloirs, l'un donnait vers la droite, l'autre allait tout droit, à peine eut-il le temps de réfléchir à la question que Vassili le devança
:

- Vassili : " Ok supercop, toi tu vas à droite, moi je continu tout droit... " Lui lança t-il avant de rapidement disparaître.

- Vomissant déjà le caractère de cet homme, l'idée de se séparé de lui même pour un petit laps de temps allait parfaitement à Kagouro, qui finit par partir de son côté, ses deux armes pointées vers l'avant, jusqu'à finalement arriver à une porte boisée décorée de quelques dessins enfantin représentant...., un éléphant, ou peut être.. un oiseaux, selon l'angle par lequel on regardait l'image...
Prenant une longue inspiration, vérifiant rapidement le bonne état de fonctionnement de ses armes de services, Kagouro lança un violent coup de pied dans la porte qui s'ouvrit d'une traite en cassant la poignet, brauqant instantanément ses deux glock en avant, les doigts sur la gâchette, ses yeux faisant un rapide tour d'horizon, mais son investigation fut vite compromise lorsqu'il entendit de petits échos de pas qui se rapprochaient dans sa direction. Réagissant avec vitesse et précision, son canon directement pointé sur le crâne d'un petit maternel qui visiblement, avait réussi à déjouer la sécurité des enseignants débordés par la situation....
Rengainant rapidement ses armes pour ne pas brusqué le petit, Kagouro se rapprocha de lui avant de se baisser pour se mettre à sa hauteur
:

- Kagouro : " Qu'est ce que tu fais là petit, il faut vite retourné avec tes camarades, c'est très dangereux par ici tu sais? " Lui annonca t-il avec tact pour ne pas effrayer le petit garçon.

- Enfant : " Je voulais aller aux toilettes mais la maitresse voulait pas! Alors j'ai... "

- Il n'eut pas le temps de finir sa phrase, que le petit garçon écarquilla les yeux en dirigeant son regard derrière l'épaule de Kagouro qui, à la vue du regarde plonger dans l'effroi de l'enfant, ne mis pas longtemps à imaginer ce qui pouvait bien être tapis dans son dos...
Se relevant rapidement, le bras tendu et tournant rapidement vers l'arrière.. malheureusement pour lui, le monstre était déjà bien trop près de lui, et au moment même ou son arme allez atteindre l'angle optimale pour un éclatage de crâne gratuit, le zombie saisit rudement le bras de Kagouro pour aller y planter violemment ses crocs empoisonnés...
Hurlant d'une douleur intense, Kagouro prit tout de même la peine de se retourner l'espace d'une seconde pour crier un " Sauve toi ! " à l'enfant, tétanisé par la peur.., cela fait, le S.R.T se retourna à nouveau, et pointa à bout portant son arme sur le crâne du mort-vivant :


- Kagouro : " Crêve!! "

- Cette réplique fort philosophique lancée, Kagouro appuya sur la détente, éparpillant la cervelle du monstre dans
le couloir, qui tomba lourdement au sol en lâchant sa prise.. Se laissant tomber en arrière, le souffle court, une douleur atroce lui martyrisant le bras, Kagouro voulu se retourner, mais fut brusquement pris de spasmes indescriptibles rendant la scène absolument horrible à voir.. Le gamin, toujours fixé sur la scène, venait d'assister à un spectacle qui allait le traumatiser sûrement pour le reste de sa vie..
A peine quelques secondes plus tard, le russe, interpellé par le coup de feu retentissant, avait accouru, M4 pointé devant lui, pour enfin assister à l'ascension en enfer de Kagouro, qui venait de perdre son libre arbitre à cause d'une envie de pisser enfantine... Attrapant sans pincette le gosse par le colle, Vassili l'envoya boulet en arrière avant de pointé son arme sur le S.R.T, pour ensuite laisser retentir un deuxième coup de feu qui raisonna dans la maternelle...

Un premier S.R.T venait de perdre la vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamato Reinhart
"L'eau qui dort"/Admin
avatar

Messages : 481
Date d'inscription : 23/10/2009

Feuille de personnage
Taille: 1m95
Date RP: Jour 1, 18h/21h
Arme(s) :: Cheytac/silencieux, couteau de combat, Beretta 92F/FS.

MessageSujet: Re: Mission 1 : La maternelle..[PV:Yamato,Kagouro,Fukuko,Saori&Vassili]   Ven 5 Mar - 2:17

- Lancés depuis maintenant quelques minutes dans leur investigation de l'étage supérieur, il était facile de voir que Yamato est Momiji étaient un véritable tandem, opérant avec une coordination remarquable.
Pour l'occasion, Yamato avait laisser son sniper dans son dos, et dégainer son beretta, plus pratique pour viser dans des petits espaces évidemment, tandis que Momiji, elle, tenait son G36K pointer devant elle. Dos à dos, les deux équipiers tournaient sur eux même en synchronisation, protégeant les arrières de l'autre, faisant face aux différents carrefour de couloir qui se présentaient à eux au fur et à mesure de leur pas.


- Yamato : " On arrive aux salles de classe.. "

- Momiji : " Ok partenaire. "

- Allant se placé l'un l'autre de chaque cotés de la porte, Yamato fit signe de tête à Momiji, qui en fit de même dans sa direction, puis, agrippant la poignet de la porte, son beretta prêt à faire parler de lui, Momiji prête à prendre les devant, tel été sa spécialité.. Ouvrant la porte à la volée, Momiji pénétra rapidement dans la salle, suivie de prêt par Yamato qui continuait de protéger ses arrières, leurs yeux couvrant chacun une moitié de salle, constatant le vide officiel de la salle..

- Yamato : " R.A.S "

- Momiji : " R.A.S "

- L'atmosphère avait totalement changée, les deux S.R.T accomplissaient avec un sérieux remarquable leur mission, quittant la salle tout en gardant leur formation. On pouvait réellement sentir la relation de confiance qui relié les deux partenaires. Vérifiant chaque salles qui se présentais devant eux, ils avaient la chance de constater qu'en effet, aucun monstre n'avait pénétrer le bâtiment, le soulagement les gagnant à chaque nouvelle salle qu'ils ouvraient. Jusqu'à finalement n'avoir plus que les sanitaires au fond du couloir à vérifier, ce qu'il s'empressèrent de faire en gardant leur sang-froid jusqu'à la dernière seconde.
Le travail fait, Les deux S.R.T se relâchèrent enfin, la satisfaction du travail exécuté sans accro..., mais le silence fut vite brisé par un coup de feu tirer plus bas. Se jetant un rapide regard l'un l'autre, Yamato et Momiji se hâtèrent de rejoindre leurs coéquipiers pour se rendre compte de la situation.

- Descendant rapidement les escaliers de la salle principale, les enfants semblaient apeurés par ce qu'ils venaient d'entendre, les enseignants les contenants tant bien que mal de leur coté. Passant furtivement devant eux, Momiji se remis en position d'attaque alors qu'elle pénétrait le couloir, suis de prêt par Yamato qui avait repris position également, tournant rapidement de couloir en couloir, ils finirent finalement par tomber nez à nez avec un Vassili à moitié retourné qui les regardait arrivés, deux cadavres, dont celui de Kagouro à ses pieds, la gamin tomber sur les fesses quelques mètre devant lui.


- Momiji : " Qu'est ce qui c'est passé ?! "

- Vassili : " Il à dû se faire prendre par surprise pendant qu'il était occupé avec ce sale gosse.. " Montrant d'un simple signe de tête le gamin dont les yeux perlaient de larmes, en pleure.

- Yamato : " Bordel de merde.. Son séjour à Tokyo auras pas duré longtemps... " Constatant l'état de Kagouro qui avait la tête littéralement explosée alors que son bras montrait la preuve d'une forte blessure infligée par morsure.

- Momiji s'empressa de se diriger vers le gamin, essayant rapidement de le consoler avant de relever les yeux vers les deux hommes.

- Momiji : " Je vais ramener le gamin... Occupez vous du reste.., et faites gaffes... OK? "

- Yamato lui répondit d'un signe positif de la tête avant de faire signe à Vassili d'y aller.. et bifurqua dans le couloir suivant, suivi par Vassili...Quelques minutes plus tard, les deux refirent surface dans la salle principale, sans dommage apparent, le seul zombie présent ayant dû malheureusement être celui qui avait fait trépasser Kagouro. Un nouveau mort était à déploré dans la maternelle, mais également dans les rangs du S.R.T...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rise-of-dead.forumactif.com
Saori Aoki
Adulte/Modérateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 19/12/2009

Feuille de personnage
Taille: 1 mètre 52
Date RP: 2 jour, 6h/8h
Arme(s) :: Nada

MessageSujet: Re: Mission 1 : La maternelle..[PV:Yamato,Kagouro,Fukuko,Saori&Vassili]   Lun 8 Mar - 0:18

« BOOOM » Un bruit retentissait dans les ténèbres…

Sans crier gare, Saori sursauta dans un petit bruit de stupeur. Elle venait de faire le plus horrible des cauchemars, un cauchemars rempli de monstre et mort affamé de chair fraîche, un monde de chaos et de destruction comme seul environnement. Tokyo à feu et à sang. Mais toutes ses visions étaient maintenant loin et flou dans son esprit. Elle regarda incrédule ses mains moites et elles sentît son échine trembler sous les frissons qui l’assaillaient de toute part. Elle transpirait à grosses goutes et sa bouche était pâteuse. Elle ne se sentait pas au meilleur de sa forme et au fond d’elle-même elle savait que quelque chose de terrible venait de se passait mais son esprit se refusait à lui dire quoi. Elle avait beau y faire, réfléchir sur ses dernier actes, sur ce qu’elle aurait pu faire mais les informations étaient beaucoup trop disparates, flous et désordonné; elle ne pouvait plus distingué le rêve de la réalité; A moins que tout ses souvenirs ne soient réels? Si c’était le cas alors tout ce qui se tramait perdait encore plus son sens. Mais au fait pourquoi pensée que toutes ses pensée digne de science fiction soit vrai? Il était étrange que cette idée lui traverse l’esprit et il lui fallait avoir en le cœur net.

Elle entreprit enfin de regardé autour d’elle. Ses réflexions n’avaient pas vraiment duré longtemps, juste le temps de reprendre des esprit. Elle se trouva donc nez à nez avec une assemblée constituer de quelques adultes et d’une dizaines d’enfants, peut être plus, il est vrai qu’elle n’avait pas le cœurs à les compter. On aurait dit que son réveil bruyant avait attiré la majeur parti de l’attention de l’assemblée. Très vite certain petit enfants s’en désintéressèrent pour reprendre leurs maigres activité, d’autre la regardèrent avec insistance le regard plein de contemplation pour une raison que Saori ignorait totalement. Alors qu’elle subissait ces assauts visuels elle se mit inconsciemment à rougir.

C’est alors qu’une vielle dame se porta à son secours en l’aidant à se relevé et en lui demandant comment elle se sentait. Elle l’aida à se relevé sur ses frêle membres qui ne voulait visiblement pas porter le fardeau de son poids. Elle s’appuya un peu trop lourdement à son gout sur la vielle dame qui ne broncha pas un instant avant de retrouvé son équilibre d’antan. Elle arrivait à tenir sur ses deux jambes, mais quand à se mouvoir, c’était une autre histoire. Elle tremblotait toujours et elle ne savait pas vraiment quoi faire. Elle regarda la vielle dame et la remercia chaleureusement avant d’être interpelé par une petite fille le regard ingénue et l’air empli de curiosité.


[Petite Fille]: Dit mademoiselle! Le grand monsieur c’est ton amoureux?

Prise au dépourvu, Saori prît les couleur de la tomate, elle ne voyait pas de qui la petite fille parlait, elle ne savait même pas comment elle était arrivé là. Enfin les information fusèrent dans son esprit, parlait-elle de Vassili? L’avait-il conduite jusqu’ici, elle ne s’attendait pas à ça de sa part mais qui sait il avait vécu beaucoup en si peu de temps. Elle remarqua avec stupéfaction que cette simple question avait grandement mît de l’ordre dans son esprit; elle put donc répondre avec douceur et calme, et non sans quelque gêne.

[Saori]: « Non c’est juste un bon ami, il veille juste sur moi comme une ange gardien »

[Petite Fille]: «Mais … les amoureux aussi ils se protègent ! Et puis les anges ça existe pas! Mon papa …»

C’est alors que la vielle dame se porta à nouveau à son secours.

[Vielle Dame]: « Veux-tu bien la laisser tranquille !? Aller va chipie! »

[Saori]: « Merci. » dit-elle avec un petite pointe de fatigue.

Elle retrouvait peu à peu le fil des évènements, et cela ne lui faisait guère plaisir. Tout ce chaos était donc réel, et à partir de maintenant il leur faudrait vivre avec? Peut être que les secours allait venir? Peux être que quelqu’un pouvait arrêter tout ça? Elle ne pouvait rein faire d’autre que spéculer et elle sentit tout à coût le poids de son inutilité. Elle trouva donc un coin ou s’assoir, réfléchir et assimilé ce qui lui arrivait en attendant que revienne la troupe qui défendait cette place.[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamato Reinhart
"L'eau qui dort"/Admin
avatar

Messages : 481
Date d'inscription : 23/10/2009

Feuille de personnage
Taille: 1m95
Date RP: Jour 1, 18h/21h
Arme(s) :: Cheytac/silencieux, couteau de combat, Beretta 92F/FS.

MessageSujet: Re: Mission 1 : La maternelle..[PV:Yamato,Kagouro,Fukuko,Saori&Vassili]   Mer 10 Mar - 13:07

- Arrivant d'un pas lent mais certain, Yamato refaisait surface dans la salle principale, Momiji s'affairant d'hors et déjà à installer le matériel radio pour contacter le QG. Tous avaient déjà eu un sale début de journée, mais le bâtiment était désormais complètement sécurisé et chacun allaient pouvoir soufflé un bon coup et se remettre les idées en place.
Laissant le russe avec lui même sans vraiment se préoccuper de ce qu'il allait faire, le sniper se dirigea alors vers sa partenaire qui alors cherchait la bonne fréquence radio...


- Yamato : " On a mis les corps à l'écart pour éviter les mauvaises surprises, l'arrière du bâtiment est sécurisé, on aura plus de problème ici... "

- Momiji : " Parfait, quand à moi je devrais pouvoir contacter le chef sous peu...." Commenca t'elle avant d'enchainer rapidement alors qu'elle venait de trouver la bonne fréquence. " Ici Momiji au QG, je répète, ici Momiji au QG vous me recevez? "

- A peine quelques secondes plus tard, un voix grave, celle de leur chef, se fit entendre.

- Chef : " Ici le QG du S.R.T à Momiji..., on vous reçoit 5 sur 5..., quelle est votre situation? A vous. "

- Momiji : *dépliant rapidement une carte donnée par Yamato* " Nous sommes à l'école maternelle Usagi, à 1,5km nord/nord-est du QG, 20 rescapés avec nous, 3 adultes et 17 enfants, .... et 3 victimes à déploré chef.. "

- Chef : " Des pertes de notre côté ? "

- Momiji : " ...On a perdu la nouvelle recrues Kagouro chef, et.., on est entré en contact avec l'entraineur que vous aviez fait déplacé. "

- Chef : " Je vois..., mais ce qui est fait et fait, inutile de s'attarder sur le sujet, on fera rapatrier le corps pour lui offrir des funérailles dignes de ce nom. En attendant, vous avez bien bosser, vous êtes les premiers à me contacter, il y a assez de place pour faire envoyer un hélico? "

- A cette question, Momiji ne pu que se retourner vers Yamato afin de trouver une possible réponse à cette question. En effet jusqu'à maintenant, elle n'avait pas réellement fais attention à ce genre de détails tant ils n'avaient même pas eu le temps de le faire à cause de la menace.
Se penchant rapidement, Yamato prit ensuite à la parole en saisissant le micro.


- Yamato : " La voie est dégagée sur le toit du bâtiment chef, on peut y accueillir l'hélicoptère sans aucun soucis, par contre comme vous vous en doutez on vas devoir faire plusieurs allez-retour pour déplacer tout le monde..., et si possible préparer quelques vivres, les gamins n'ont pas encore pu manger, le livreur..., semble mettre plus de temps que prévu à venir si vous suivez ma pensée.. "

- Chef : " Aucun problème on vas faire ça, en attendant, préparez bien tout le monde à embarquer, l'hélico devrais arriver d'ici quelques minutes. Ce sera tout. Terminé. "

- Sur ces mots, le S.R.T expliqua rapidement la situation aux survivants, les enfants se réjouissants tous à l'idée de grimper dans un hélicoptère, les enseignants acquiescèrent, et se préparèrent pour la suite des évènements. Tout alla très vite, le premier convoi repartit, emmenant avec lui 14 enfants complètement excités, alors que le S.R.T retournait vers le fourgon pour récupérer leurs munitions, ne manquant pas d'apercevoir quelques bouffeurs de chair rôder devant le portail en attente de leur prochain repas, et retirèrent les clés du fourgon bloquant la porte afin d'éviter toute mauvaise surprise lors de leur prochaine venue sur le site...

Puis vint ensuite le retour de l'hélicoptère revenant rapatrier les derniers survivants de la maternelle, tous embarquèrent avec leur pensées qu'ils gardaient pour eux même, certains heureux de se rendre dans un endroit sur, d'autres se ressassant la sale journée qu'ils venaient de passé. Mais tout ceci n'était que le prélude d'une longue suite encore plus sanglante et incertaine...



Fin du chapitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rise-of-dead.forumactif.com
Yamato Reinhart
"L'eau qui dort"/Admin
avatar

Messages : 481
Date d'inscription : 23/10/2009

Feuille de personnage
Taille: 1m95
Date RP: Jour 1, 18h/21h
Arme(s) :: Cheytac/silencieux, couteau de combat, Beretta 92F/FS.

MessageSujet: Re: Mission 1 : La maternelle..[PV:Yamato,Kagouro,Fukuko,Saori&Vassili]   Dim 21 Mar - 19:26

Yamato =>Retour aux sources.(Suite...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rise-of-dead.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission 1 : La maternelle..[PV:Yamato,Kagouro,Fukuko,Saori&Vassili]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission 1 : La maternelle..[PV:Yamato,Kagouro,Fukuko,Saori&Vassili]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: "Bâtiments et maisons"-
Sauter vers: