Des morts avides de viande fraîches font règner la terreur dans la ville de Tokyo, pensez vous pouvoir survivre dans ce milieu hostile à toute forme de vie ou plus aucune loi n'as effet?



 
AccueilMembresCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum change d'adresse : http://rotd-rebirth.forumactif.com/ " Venez nombreux! "

Partagez | 
 

 Une patrouille qui dégénère...

Aller en bas 
AuteurMessage
Jiro Namikaze
Survivant(e)
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 07/01/2010

Feuille de personnage
Taille: 1 mètre 69
Date RP:
Arme(s) :: S&W modèle 12[5/5], 8 chargeur pour S&W modèle 12, matraque, Radio de police.

MessageSujet: Une patrouille qui dégénère...   Jeu 7 Jan - 23:35

Jiro portait rarement l'uniforme, mais aujourd'hui était un de ces rare jours. Il avait eu l'ordre tôt ce matin de s'occuper du centre commercial, fléau pour tout policier car le vol a l'étalage était plus que fréquent. Il était arrivé a neuf heure trente au centre commercial afin de surveiller le plus vite possible les lieux, il se dirigea vers le bureau de la sécurité et y entra calmement. C'était la que il devait attendre, dans un petit bureau le trois quart du temps qu'un criminel soit apporté. À moins bien sur qu'il soit appelé, une fois dans son petit bureau il prépara ses feuilles de rapports qu'ils aurait à remplir durant la journée.

Cela fait, il leva la tête quand un des agents lui demanda de le remplacer au caméra pour allez aux toilettes, cela ne lui posait aucun problème. Car au moins il avait dans ce temps là les yeux du centre commercial à son service pour repérer les malfrats, il s'installa dans le siège de l'agent de sécurité et commença a fouiner un peu partout avec les caméra, il passait la ou les petits délits étaient les plus courants. Le temps passait mais il ne s'inquiétait pas, il arrivait aussi que les agents en profitent pour faire une patrouille dans le centre commercial après être allez aux toilettes. Choses qui avait surpris plus d'un pickpocket, Jiro lui, calmement, surveilla aussi le stationnement avec les caméras, au cas ou il y aurait un accident de voiture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zombies
Survivant(e)
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Une patrouille qui dégénère...   Ven 8 Jan - 14:24

Centre Commercial de Tokyo Nord
Lundi 13 Novembre, 10h15

En ce doux matin de novembre, le centre commercial était plein.Les Magasins, devant l’affluence des clients, avaient tous ouvert : Il comptait tous faire du bénéfice, aujourd’hui.

Dans le Hall vitré, certains prenait le petit déjeuner sur les nombreux cafés du centre. D’autres faisaient des va-et viens entre les boutiques, réparties sur le rés-de chaussé et l'étage. Il y avait également un parking , ou un nombre incroyable de voiture tentaient désespérément de se garer.

Dans cette ambiance folle, personne ne remarqua l’impitoyable et l’affreux spectacle qui allait bientôt se jouer.Personne, mis à part quelques clients, ne prirent consciences des informations du matin qui circulaient sur les écrans du centre commercial. Personne n’écouta ce que disait la radio, qui était diffusé dans l’édifice. Tous obsédés par leur petite vie, leurs petites affaires, n’écoutant pas ce qui se passait autour.

Quiconque aurait écouté serait partis.

Malgré les infos qui disaient que d’étranges attaques secouer des parties de Tokyo, les clients affluaient dans le centre.

C’est alors, qu’a 10h15, que tout commença. Dans le parking , quelque chose d’effroyable se passa. Quand les vigiles furent informés d’attaques dans le parking, ils envoyèrent 2-3 hommes, croyant qu’ils s’agissaient d’hommes ivres. « La routine » aurait dit n’importe quel vigile. Dix minutes après, ne voyant qu’ils ne revenaient pas, la direction se décida d’envoyer un vigile pour aller voir ce qui se passait. Mais les hommes disparut vinrent à eux. Et pas seuls.

L’apparition d’hommes à moitiés mangés, sanguinolents et agressifs créa une véritable atmosphère de panique. Les zombies, car s’en était, se précipitèrent sur les clients, dévastant tout sur leurs passage. En 5 minutes, la moitié du rez-de-chaussée était infestée. Les nombreux morts se relevaient….et tuaient à leur tour ! Les vigiles, totalement débordés, purent compter une quarantaine de morts-vivants, mais ils étaient impossible de compter tellement ils se « multipliaient » vite… Trés vite, les vigiles se mirent à prévenir la police.....Mais aucune force armée ne pourrait stopper un tel massacre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiro Namikaze
Survivant(e)
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 07/01/2010

Feuille de personnage
Taille: 1 mètre 69
Date RP:
Arme(s) :: S&W modèle 12[5/5], 8 chargeur pour S&W modèle 12, matraque, Radio de police.

MessageSujet: Re: Une patrouille qui dégénère...   Sam 9 Jan - 20:20

Jiro avait regardé les caméras avec attention, ces quand qu'il avait vue les gens commencer à dévorer les autres que il avait figé sur le coup. Mais il fini par ce ressaisir et il empoigna la radio des agents de sécurité et donna un ordre clair net et précis. Il ordonna aux agent de sécurité d'user de tout les moyen possible pour calmer la foule... Les lances a incendie incluse si il le fallait pour calmer tout le monde...

-Jiro: «Ici l'officier de police Jiro Namikaze, je me rend sur place constater la situation et tenter de ramener l'ordre!»

Jiro lui était plus que stupéfait pas la soudaine émeute, il avait à ces coté un agent de sécurité toujours sur place. Il pouvait voir que cette situation le dépassait totalement. Il prit sa radio et contacta ensuite son commissariat de police, il devait annoncer ce qui ce tramait.

-Jiro: «Ici l'agent Jiro Namikaze matricule 0908714 en patrouille au centre commercial, une émeute vient de ce déclencher qui fait de nombreux mort. Je répète une émeute qui cause de nombreux mort, j'ai besoin de renfort au centre commercial. Vous me recevez contrôle? J'ai besoin de renfort ici de toute urgence! D'après ce que je vois ces la folie sur les moniteurs, je vais tenter de calmer cela...»

Jiro espérait que il aurait un supérieur qui pourrait lui répondre et rapidement, parce que la situation était en train de lui échapper. Pas juste un peu, il sortit de la salle en prennant soin de vérouiller la porte en ayant sa matraque en main. Il ce dirigea vers le centre de cette folie du mieux qu'il pouvait, son uniforme lui permettait d'avancer plus facilement, il longeait les mur pour plus de facilité.


Dernière édition par Jiro Namikaze le Jeu 14 Jan - 2:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
Survivant(e)


Messages : 15
Date d'inscription : 17/12/2009

MessageSujet: Re: Une patrouille qui dégénère...   Mer 13 Jan - 22:11

Partie « Humains »

Par ce matin du 13 novembre, la police de Tokyo se mit à recevoir quelques appels dés 10h : tous des attaques violentes et sanguinaires, dignes de cannibales. Croyant d’abord à un canular téléphonique, les forces de l’ordre durent admettre la dure et frappante réalité de la situation quand les étranges agresseurs attaquèrent le centre commercial de la ville, 15 minutes plus tard.

L’officier en présence là-bas, Jiro Namikaze, appela le contrôle avec un ton tendu et apeuré. Il réclama des renforts immédiats et nombreux.La cause à une émeute sauvage et meurtriére.

« Capitaine, Jiro Namikaze demande des renforts d’urgence au Centre commercial » fit une des agents du contrôle.

Le capitaine, un homme aux années de service exemplaires, fit le lien avec les appels reçus précédemment .Il fronça les sourcils, grommela divers jurons japonais et tendit la main vers le casque micro.

« Passez le moi »

Il s’empara du casque et fit :

« Officier Namikaze, êtes vous là ? Rapport de
situation »


Partie « Zombies »

Les cris. Le sang. Ces deux choses, à 10h20 du matin, dominaient dans le contre commercial. Les zombies, souffrants d’une faim insatiable, tuaient tous les êtres vivants se trouvant sur leurs chemins. Les vigiles, surpassés et sans armes face à un tel fléau, recueillirent le maximum de civil possible et s’enfermèrent avec dans les bureaux. Inutile, car les zombies, à l’extérieur, cherchaient déjà un moyen d’entrer…..Les zombies plongeaient sur leurs innocentes victimes, les éviscérant vivant pour mieux manger leurs intestins

Le rez de chaussé, maintenant presque sans âmes qui vivent, était le théâtre d’une hécatombe : des corps, partout, certains trop hachés pour devenir des hacheurs. Les murs, recouverts de sang, brisés par endroit. Les
boutiques, dévastées, pleines de sang et recouverte de verre pillé.
Les zombies, tous éventrés en génèral, étaient recouverts de sang.Leurs yeux , blancs et morts, donnaient la chair de poules et incarnaient la sauvagerie naturelle des zombies.Poussant des cris ressemblant à ceux des barbares du IVéme siécles, en plus aigus, ils s'avançaient vers toutes formes de vie.


Une bonne centaine de zombie afflua dans les escaliers et escalators, créant un vive panique dans les embouteillages, tous les clients tentant de se réfugier à l’étage.Les cris, pleurs et larmes fusèrent, tandis que les zombies tuaient à coups de dents les clients.Les gens se bousculèrent, certains finissant morts écrasés et échappèrent donc à l'horrible semblant de vie qui aurait pus les atteindre....

Tandis que Jiro sortait de la salle de vidéo-surveillance, un zombie, un pseudo-homme agé d’une soixantaine d’année, sentit l’odeur de viande fraiche.Le Zombie se mit en route vers l’odeur accompagné d’un autre zombie, une jeune femme éventrée.
Jiro prit un couloir de service pour rejoindre plus rapidement le centre.C’est ce moment là que les deux zombies choisirent pour apparaîtrent et se ruer sur Jiro.Le couloir est vaste et faiblement éclairé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zombies
Survivant(e)
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Une patrouille qui dégénère...   Jeu 25 Fév - 20:24

Les deux créatures, visiblement attirées par Jiro, se dirigeaient en direction de leur proie. Jiro sentit un frisson le parcourir le long du dos lorsqu'il vit l'homme tendre ses bras dans sa direction, du moins ce qu'il en restait : l'un de ses bras était terriblement atrophié et mutilé et pendait au bout de son avant bras. La femme suivit bêtement son compagnon qui semblait avoir trouvé quelque chose à dévorer. Dans un râle, les monstruosités s'avançaient lentement mais avec hargne vers l'agent de sécurité, se rendant compte que celui ci ferait une proie simple et appétissante. Jiro, une fois les idées remisent en place, se saisit de son pistolet et l'extirpa tant bien que mal de son étui sous l'effet de la panique. Il le fit tomber par terre dans sa hâte et s'empressa de le ramasser pour le pointer dans la direction de ses assaillants.
Le couloir était large et laissait assez d'espace pour pouvoir s'échapper mais le manque de luminosité n'aidaient pas à la tâche. Le policier pressa la détente par trois fois et un seul coup fit mouche. La femme éventrée réceptionna la balle dans l'épaule gauche, ce qui eut pour effet de la faire vaciller avant de reprendre son chemin. Jiro constata avec horreur qu'il ne pouvait rivaliser avec ces choses qui semblaient insensibles à la moindre douleur et il perdit son sang froid.
Jiro se mit à paniquer et tira dans la direction des zombies jusqu'à ce que le "clic" de son arme lui rappela que son chargeur n'était pas infini. Il baissa la tête pour regarder son arme, et c'est pendant ce laps de temps qu'il aurait dût être aux aguets car c'est à cet instant que les créatures en profitèrent pour le saisir et agripper ses vêtements. Ils chutèrent tout les trois à terre, et Jiro fut rapidement submergé durant la lutte. L'un des zombie parvint à se saisir de ses jambes et y planta ses dents violemment. Jiro poussa un cri effroyable. Le second zombie s'attaqua à la partie supérieur de son corps et mordit la partie gauche du visage du policier. Jiro se débattait, faisait des moulinets avec ses bras, mais il n'y avait rien à faire : la mort se rapprochait à grand pas. Les dents des zombies s'enfonçaient partout dans son corps. C'est dans des effluves de sang et des lambeaux de chairs tombants que Jiro finit par se faire dévorer par ses attaquant.
Peu après, les créatures se désintéressèrent de leur proie car toute vie l'avait quittée et son sang n'était plus assez frais pour les satisfaire.


C'est dans un râle à faire froid dans le dos que le policier se releva, sans vie, sans âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une patrouille qui dégénère...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une patrouille qui dégénère...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» patrouille de griffe de panthère
» Patrouille en forêt [PV Aubé + Tarte aux Pommes + Soleil Couchant]
» [500 pts]Liste Patrouille 23 Octobre 2011 Mesnil st denis
» Liste kos pour de la patrouille en 500pts
» Une patrouille [Tempete de Pluie, Griffe de Nuit et Nuage Demoniaque]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: "Rez de chaussée"-
Sauter vers: