Des morts avides de viande fraîches font règner la terreur dans la ville de Tokyo, pensez vous pouvoir survivre dans ce milieu hostile à toute forme de vie ou plus aucune loi n'as effet?



 
AccueilMembresCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum change d'adresse : http://rotd-rebirth.forumactif.com/ " Venez nombreux! "

Partagez | 
 

 Mort en sursis

Aller en bas 
AuteurMessage
Jake Bloom
Adulte/Narrateur
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 30
Localisation : Reims

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1 : 17h/Minuit
Arme(s) :: Katana (Makina)

MessageSujet: Mort en sursis   Ven 15 Jan - 13:29

"Pourquoi tu l'as tuée?"

"La ferme."

"Tu ne peux pas le nier, tu es fou, et moi aussi."

"La ferme, j'ai dit."

"Assassin..."

"LA FERME!!!"

Jake ouvrit les yeux. Il observa son environnement. Il prit une profonde inspiration, se calma et fit le point sur la situation : il était seul, barricadé comme il avait pût dans un magasin de parfum.
Crrr.. Crrrrrrr... Crrrr....
Ils grattaient le rideau de fer, tellement fort que leurs ongles en tombaient.
Jake réflechit à la situation, et fit le topo de tout ce qu'il savait.



FLASHBACK

Lundi 13 Novembre

L'énorme structure moderne faite de métal et de verre surplombait tout les immeubles avoisinnant, comme s'il elle voulait que tout le monde la remarque. Le centre commercial était déjà noir de monde à cette heure-ci, pourtant pas en période de soldes, et Jake était pressé de découvrir ce qu'on pouvait trouver dans cet endroit. En homme d'affaire, il aimait ramener des souvenirs de ses voyages, et n'importe quoi, de la simple babiole jusqu'au nouvel engin hight-tech. Il entra.
Il eut à cet instant une petite pensée pour sa femme et ses enfants et se dit qu'il exagérait : ce n'était pas la façon d'agir d'un père. Même en détestant les parcs d'attraction, il aurait pût se forcer, pour leurs faire plaisir. *Allez, un petit tour seulement et j'irai les rejoindre*, se dit t'il.
Pendant un petit bout de temps, Jake fouilla et s'émerveilla du moindre équipement hi-tech, puis en plein milieux d'un rayon des nouveaux écran LCD, une troupe de personnes se mirent à courir dans tout les sens, cherchant à fuir à quelque chose.
C'est idiot, mais la première pensée que Jake ait eut était qu'ils avaient à faire à des terroristes, Et comme la plupart des personnes surprises par ce déplacement massif de foule, Jake resta immobile jusqu'à ce qu'il comprenne pourquoi tout le monde courraient. Les fuyards poussaient, hurlaient, pleuraient, sans faire attention à ce qu'ils heurtaient ou faisaient tomber. La meute dépassa l'homme d'affaire s'étant plaqué contre le rayon, et tout le monde pût observer la raison de la fuite. C'est là que Jake Bloom les vit pour la première fois.
Rouge. Si on lui demandait ce qu'il avait vu à ce moment là, il aurait répondu "Rouge".
Le sang jaillissaient de partout, une vraie boucherie. Ce qu'ils fuyaient, c'était ces "choses". On aurait pût croire que c'était juste une bande de cannibales, mais Jake sut, il ne sait comment, qu'il n'y avait plus de vie dans ces corps.
Les "choses" dévoraient tout sur leur passage, le moindre être vivant, aussi bien humain qu'animal. Ils étaient une bonne cinquantaine, étripant, arrachant membres et organes, assaillant les pauvres infortunés, détruisant tout sur leur passage.
Jake était terrorisé, un noeud lui nouait l'estomac, et il ne put bouger.
Une des créatures se précipita sur lui, près à l'assaillir, toutes dents dehors, des morceaux de chairs encore pendu à son visage. Jake tomba en arrière, paniqua et hurla :


"Noonnnnn!"

A cet instant, quelque chose s'éteignit en lui, comme une déconnexion.


Dernière édition par Jake Bloom le Dim 17 Jan - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Bloom
Adulte/Narrateur
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 30
Localisation : Reims

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1 : 17h/Minuit
Arme(s) :: Katana (Makina)

MessageSujet: Re: Mort en sursis   Ven 15 Jan - 14:30

Mais quelque chose d'autre, au plus profond de lui même, enfouit, remonta à la surface.

Avec sang froid, Jake attrappa son attaché-case et fit un mouvement violent en direction de la tête de son agresseur. Le coup fit mouche. Le reste d'être humain tomba violement à teere et y resta... du moins pour un temps. Il se releva péniblement et lentement, les tripes à l'air et se remit debout. Jake en fit de même.


-"On dirait que tu n'as pas envie de crever."

Pendant que la créature se remettais sur ses pieds, Jake avait déjà remarqué le pilier en fer surmonté d'une pencarte de publicité d'une énième chaîne hi-fi. Jake s'en saisit, et retira la pancarte, ne lui restant en main que le pilier de fer.
Il prit position, leva les bras en l'air, son arme de fortune prête à s'abattre sur le crâne putride de la chose qui se relevait en face de lui.
Mais quelque chose vint arrêter son geste : une femme de forte corpulence l'avait violement poussé au moment où il s'apprêtait à frapper.


-Femme forte : "C'est mon Danny, ne le tuez pas ! La femme était en pleurs."

-"Tu vois pas qu'il est un peu mort ton Danny ?"

Sur ces mots, il leva les bras, son arme bien enpoignée, et fit un mouvement en arc de cercle vers le bas et le métal rentra en collision avec la chair.
Le dénommé Danny s'écroula à terre dans une pluie de sang et de restes ensanglantés.


-Femme forte : "Dannnnnnyyyyyy !"

Elle s'accroupit à côté du corps désormais sans vie et pleura à chaudes larmes.
Jake esquissa un sourire et, ne comptant pas s'éterniser dans le coin, pris la fuite dans la direction opposée.
Il se retourna pendant sa course et vit que la désormais veuve faisait un succulent repas à la horde grandissante d'êtres décomposés.
La panique était grandissante dans le centre, tout le monde couraient partout, s'afollaient, et hurlaient.
Jake était calme.
Il aperçu une vendeuse de parfum, paniquée. Il s'approcha d'elle.


-"Vous avez la clé pour la fermeture du store ?"

Elle semblait tétanisé, prêt à s'évanouir.

-"Hé ! Tu vas le bouger ton cul, oui ? Elle est où cette putain de clé ?"

Elle repris ses esprit immédiatement et s'adressa avec une voix tremblante :

-Vendeuse de parfum : "Oui.. oui... la clé ! Suivez moi !"

Elle inséra la clé dans la serrure et la tourna. Le store automatique se referma lentement. Jake passa par dessous et se glissa dans le magasin de parfum. La vendeuse n'eut pas autant de chance : au moment de passer en dessous, elle fut saisit par les pieds et entraîné vers l'arrière. Elle tenta de s'agripper au sol avec ses mains, mais ce n'eut pour effet que d'arracher ses ongles.
Le store se ferma complétement.
Jake se placa assis contre un mur et soupira.


-"Je suis crevé. Je te laisse guider la marche!"


Dernière édition par Jake Bloom le Sam 16 Jan - 18:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Bloom
Adulte/Narrateur
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 30
Localisation : Reims

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1 : 17h/Minuit
Arme(s) :: Katana (Makina)

MessageSujet: Re: Mort en sursis   Lun 18 Jan - 0:11

Jake chercha au fin fond de sa mémoire, mais il ne parvint pas à se rappeller ce qui c'était passé après l'attaque du monstre. Il avait foncé sur lui, puis plus rien. Sans doute s'était t'il évanouit et quelqu'un l'avait traîner jusqu'ici. Non, ça ne collait pas, sinon pourquoi se serait t'il retrouvé seul ici, et en plus enfermé, car ne possédant pas la clé.
Il secoua la tête et tâcha de se concentrer sur le problème de ces choses.


"Brrrrrr .... Officier ... Brrrrrrr ... sur place .. Frrrrr ... situa... Frrrrr..."

Le talkie-walkie d'un garde de la sécurité émettait un signal faible et brouillé. Le corps du garde gisait à terre, séparé en deux au niveau de la taille dans une mare de sang.
Enfermé. Jake devait sortir d'ici. Il se leva, regarda dans l'arrière boutique, examina le moindre recoin et finit par trouver une grille d'aération. Il s'approcha, testa la solidité du métal, jugea qu'elle pouvait être facilement cassable et la fractura en quelques coups de pieds bien placés. Il y avait assez de place pour s'y faufiler à plat ventre, mais c'était serré. Jake avait, depuis tout petit, une peur bleue des espaces étroits. Il scruta le conduit, et sa claustrophobie l'emporta sur son instinct de survie.
Il regagna le magasin lentement et il sentit un frisson lui parcourir le dos : un trou avait été creusé par les créatures et leurs bras, à travers le trou, cherchaient desespérément à attraper quelque chose, et remuaient comme des vers sur un cadavre. Son sang se glaça, ce n'était qu'une question de temps avant que leur envie de se nourir ne l'emporte sur le rideau de fer.

-"Saloperies!"

Il se décida pour le conduit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Bloom
Adulte/Narrateur
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 30
Localisation : Reims

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1 : 17h/Minuit
Arme(s) :: Katana (Makina)

MessageSujet: Re: Mort en sursis   Mar 19 Jan - 13:14

Avant de se décider de prendre le conduit, il remarqua une carte du centre, du moins du rez-de-chaussée, encadré et accroché au mur. Après avoir brisé le cadre, il se saisit de la carte.
Au moment de monter dans le conduit, il hésita, pas encore prêt à affronter sa phobie. Il n'était pas sûr de vouloir se lancer, mais quelque chose le décida pour lui.
Un choc bruyant de métal broyé et des râles rauques se firent entendre dans la boutique : l'ultime défense de Jake venait de céder.
Sans demander son reste, il grimpa dans le conduit, et se hissa le plus loin possible de l'entrée. Il prit sa carte et constata avec désarroi que les conduits de ventilation n'étaient pas représentés.


-"Plus qu'à laisser le hasard faire, se dit-il à lui même, comme pour palier le manque de compagnie."

Il se mit à vaguer au hasard, espérant avoir de la chance. Il était à plat ventre, se hissant à l'aide des bras et poussant sur ce qu'il pouvait avec ses pieds. Il n'était pas à l'aise et une montée d'angoisse commença à le saisir. Il fallait qu'il pense à autre chose.
La première chose à la quelle il dût refléchir était ces choses qui avaient fait du centre commercial un immense chaos suintant la mort de tout les coins. Eviter de penser à un cauchemar pour en retrouver un autre...
Il fit le bilan de ce qu'il savait : les créatures étaient agressives, ça il le savait. Elle étaient aussi plus puissante qu'un homme moyen, le rideau de fer en était la preuve, et ils n'étaient pas très rapide : lors de la première attaque, le fait de courir de façon désordonnée n'as pas arrangé les choses, certes, mais les monstres étaient moins rapide que les fuyards, ça c'était évident.
Ensuite l'évidence même : ces monstres étaient autrefois des êtres humains, mais ils étaient désormais morts, ou plutôt morts-vivants. Jake n'était pas fan des films de Romero ou autre trucs fantastiques fait pour rassurer le public sur des craintes qu'il ne trouveront que dans les films, mais là, c'était différent : il y était.
Il devait sortir d'ici pour voir l'extérieur, si d'autres endroits avaient été touchés par des attaques, et surtout, pour retrouver sa famille et la mettre en sûreté.
Le centre commercial était assez loin du parc d'attraction, il y avait des chances pour qu'il ne soit pas atteint par ces "zombies", puisqu'il convenait de les appeller ainsi.
Jake se stoppa net. Le conduit offrait plusieurs possibilités : tourner à droite ou à gauche, ou continuer tout droit.
Il se lanca pour la gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Bloom
Adulte/Narrateur
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 30
Localisation : Reims

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1 : 17h/Minuit
Arme(s) :: Katana (Makina)

MessageSujet: Re: Mort en sursis   Jeu 21 Jan - 12:31

Après avoir tourné en rond pendant une bonne dizaine de minute, Jake se rendit à l'évidence : il ne savait pas où il allait.
Il se stoppa pour ne plus faire de bruit, et écouter si quelque chose pouvait lui indiquer vers où se diriger. Il entendit des cris au loin, sur la droite. Il se précipita tout droit en attendant de pouvoir bifurquer sur la droite. Il était exténué, mais l'instinct de survie l'emportait sur la fatigue et l'envie de voir que d'autres personnes s'en étaient sortis, rien que pour se rassurer. Au bout de plusieurs changements de direction, Jake déboucha sur une grille donnant sur un magasin de vêtements. Mais c'est là qu'il réalisa le problème : avec des coups de pieds, il aurait pût faire céder la grille, mais il était tête en avant !
Il paniqua, se sentant coincé, et se mit à se débattre.


-"A l'aide, au secours !"

Jake suffoquait, pris de terreur, et fut prit de stupeur quand il vit une tête apparaître derrière la grille.-

Homme : "Vous êtes coincé ? Je vais vous aider, mon vieux."

Sur ces mots, l'inconnu prit son arme de fortune se trouvant être un pied de biche et l'encastra entre la grille et le mur pour faire levier. La grille céda.
L'homme hissa Jake au dehors et l'aida à se relever.


-"Merci, je ne sais p... "

-Homme : "Ne perdons pas de temps en discussion et hâtons nous !"

Il reprit son pied de biche posé à terre et fila en direction de la sortie du magasin. Jake le suivit.

-Homme : "On a monté des barricades dans une boutique du premier et certains d'entre nous partent chercher des survivants. Plus on est nombreux, plus on a de chances de survie."

-"On ? Il y a beaucoup de survivants ?"

Il se demanda s'il avait vraiment passé dix minutes dans les conduits ou bien plus.
Jake arriva à la sortie du magasin et pût constater le carnage teinté de rouge qui avait pris place dans le centre commercial. Des corps partout, des êtres déchiquetés, des organes par terre, et ces créatures qui se régalaient.


-Homme : "Nous ne sommes qu'une poignée. Pressez vous, les monstres sont trop occupés à bouffer nos semblables pour s'occuper de nous. Montons ! "

Jake ne se fit pas prier et resta sur les traces de l'homme.
En effet, les zombies dévoraient tout les corps dans le hall, sans s'occuper des survivants. Il fallait en profiter tant qu'ils avaient autre chose à manger. Bientôt ce serait leur tour d'être des proies.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mort en sursis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mort en sursis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: "Rez de chaussée"-
Sauter vers: