Des morts avides de viande fraîches font règner la terreur dans la ville de Tokyo, pensez vous pouvoir survivre dans ce milieu hostile à toute forme de vie ou plus aucune loi n'as effet?



 
AccueilMembresCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum change d'adresse : http://rotd-rebirth.forumactif.com/ " Venez nombreux! "

Partagez | 
 

 [OS] Bousculades dans les couloirs .

Aller en bas 
AuteurMessage
Shin Tsukushi
Survivant(e)
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 25
Localisation : Petite ville paumée en Lorraine

Feuille de personnage
Taille: 1m72
Date RP: 06h~12h
Arme(s) :: Paire de Ciseaux

MessageSujet: [OS] Bousculades dans les couloirs .   Mer 28 Avr - 11:57

Shin était dans la cage d'escaliers.
Les escaliers n'étaient pas vraiment encombrés, mais vraiment très sale: beaucoup de taches de sang et de substances aux couleurs variées coulaient depuis le haut de la cage.
L'homme grimpait les marches deux par deux, toujours avec son arme de fortune à la main, étrangement, il n'avait pas peur.
On pouvait encore entendre des cris si l'on tendait bien l'oreille, Shin était calme, concentré, et très sérieux.
Trop sérieux.
C'était comme cela qu'il manifestait ses inquiétudes, Shin d'habitude tellement drôle, n'était maintenant qu'un simple être humain aux sourcils tellement froncés qu'il risquait d'en avoir des rides à vie.

Un grognement qui venait du rez-de-chaussée ce fit entendre, agrippant fermement son arme, L'homme se retourna.

Plusieurs de ces créatures, peu importe ce que c'est, étaient en train de monter les escaliers, leurs vitesse était un, voir leurs points faible le plus important, Shin profita de cette occasion pour grimper les escaliers et fermer les portes coupes-feu, en plaçant sa seule arme entre les loquets de ces dernières.
Cela semblait solide, et cela allait les retenir un petit moment, mais il était maintenant vulnérable, sans arme pour se protéger de ces assaillants.

La salle de Chimie était à quelques pas, il allait enfin pouvoir se procurer un masque, pour plus de sécurité, on ne savait pas comment les morts revenait à la vie, si c'était quelque chose qui se baladait dans l'atmosphère, mieux valait-il être préparer .
Peut-être était-il déjà contaminé, qu'il allait devenir aussi violent que les types qui étaient en train de monter les marches des escaliers .
En parlant des escaliers, Shin entendit soudainement des bruits de pas, beaucoup plus rapides que ceux des assaillant.
On pouvait l'entendre essayer d'ouvrir, frapper, puis l'entendre pleurer, avant d'entendre un léger glissement contre la porte .
Shin était vraisemblablement chanceux, une sorte d'appât venait de se mettre devant la porte, qui allait ralentir encore plus ces créatures.
Tant pis pour ce type, Shin n'est pas un héros, et il ne le sera jamais, et de plus, ouvrir cette porte revenait à se mettre encore plus en danger.

Se dirigeant vers la salle de chimie, enjambant les corps et les chaises, il tomba nez à nez avec le professeur de chimie.
Ou même, ce qu'il en restait.
Une démarche titubante, un souffle rauque et des grognements semblables à des plaintes, ce mec venait de devenir un taré à son tour.

Avançant dangereusement vers Shin, ce dernier sprinta vers le fond de la salle, esquivant gracieusement les tables et les chaises, il finit par jeter sur son adversaire tout ce qui lui tombait sous la main.
Compas, ciseaux, chaises, tables, sacs...

Cela ne semblait pas avoir d'effet sur son adversaire, qui continuait tout de même à avancer vers lui.
Saisissant son dernier ciseaux, il le jeta directement vers le front de son adversaire, ce dernier coup fit mouche, et l'on pouvait entendre l'impact dans un bruit glauque, suivit de la chute du professeur.

Plusieurs instruments avaient blesser le professeur, mais il semblait qu'il ne sentait pas la douleur au niveau du torse, alors qu'un coup à la tête l'avait stopper net.

Sans doute était-il plus faible à ce niveau de leurs anatomie.
La place maintenant "sécurisée", le lycéen ferma la porte coulissante, plaçant plusieurs tables et chaises derrière, pour être tranquille le temps de chercher la pièce.
Il trouva ce qu'il cherchait, un masque à gaz qui pourrait être utile ou même son seul moyen de survie, il l'enfila, et repris ses recherches.
Il allait subir une contrainte de plus: respirer avec le masque à gaz est juste horrible, il fallait s'adapter, encore une fois...


" Genre, rends-moi ça...", Dit-il en ramassant le ciseau, proprement planter dans le crâne de son ancien professeur de chimie, " J'en ai encore besoin, mec..."
A l'extérieur de la salle, on pouvait entendre des coups très violents contre la porte coup-feu, qui n'allait pas tarder à céder...
Le fouille étant fini et les résultats étant maigres, Shin n'avait plus aucune raison de rester ici, il déblaya la porte des meubles qu'il avait préalablement installés et s'engouffra dans le couloir.

Les escaliers maintenant inutilisable, le seul autre moyen de descente était l'ascenseur, qui servait aux blessés.
Il eut la mauvaise surprise de voir que l'ascenseur était déjà occupé par un de ces types.
Tenant fermement le ciseau, il s'avança vers lui, la main tremblante.
Tremblante d'excitation.
L'adolescent fonça sur sa cible tel un joueur de rugby enragé courant vers le porteur de la balle adverse, planquant la créature contre le mur de l'ascenseur, il lui asséna plusieurs coups de ciseaux dans le crâne.
D'abord, il était content. Content d'avoir réussi à neutraliser la créature, mais ensuite, il ne put s'empêcher de vomir, en voyant les quatre murs de l'ascenseur tapissés de sang, et le reste du crâne de cette chose qui était autrefois un concierge respectable et respecté.
Un léger rictus s'empara de Shin, un rictus de peur.
L'être humain est faible, il est faible dans sa tête, Shin n'est pas une exception, le massacre de l'ascenseur était juste en train de lui faire péter les plombs.
Mais le mode automatique reprit le dessus, s'essuyant la visière du masque à gaz avec un chiffon qui était dans la poche de sa victime, il largua le cadavre hors de l'ascenseur, et enclencha le bouton...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicdrawz.cowblog.fr/
 
[OS] Bousculades dans les couloirs .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ça se bouscule dans les couloirs (PV Charlie)
» Bousculade dans les couloirs [LIBRE]
» Une rousse armurée flane dans les couloirs du Louvre
» Quand on flâne dans des couloirs désert ou presque
» Dans les couloirs du MNF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: " 1er étage "-
Sauter vers: