Des morts avides de viande fraîches font règner la terreur dans la ville de Tokyo, pensez vous pouvoir survivre dans ce milieu hostile à toute forme de vie ou plus aucune loi n'as effet?



 
AccueilMembresCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum change d'adresse : http://rotd-rebirth.forumactif.com/ " Venez nombreux! "

Partagez | 
 

 En route pour le garage

Aller en bas 
AuteurMessage
Xen Henuart
S.R.T/Narrateur
Xen Henuart

Messages : 49
Date d'inscription : 30/12/2009

Feuille de personnage
Taille: 1 m 62
Date RP: Jour 1 , Entre 12h et 13h
Arme(s) :: Couteau de Combat (1/0) , Berreta 92F/FS (15/27)

MessageSujet: En route pour le garage   Lun 1 Mar - 23:44

Tokyo Sud , 13 novembre
Rue Inconnue
Heure estimé : 12h30

Xen et ses compagnons se remirent en marche.Devant la ruelle, personne n’avait eu faim, si bien que Xen avait pressé le groupe vers le garage.

La sombre allée, recouverte de détritus et de boue, puait la mort et la pourriture. Ils froncèrent le nez devant l’odeur et avancèrent plus vite.Jakes poussait des soupirs de temps en temps, signe que sa bonne humeur était toujours morte et enterrée.

Les acolytes étaient dans un état lamentable.Xen était couvert de boue et de sang.Son uniforme était lacéré en plusieurs endroit.Le collègue de Xen était dans le même état.Il avait dût abandonner son gilet de combat, rompus à épaulière, si bien qu’il faisait une cible vulnérable en cas d’attaque.Jakes , lui, habillé de son uniforme kaki et d’un gilet pare-balle , tentait de faire tenir son béret , tombé dans la boue tout à l’heure.Pevenson n’était pas trop amoché, mis à part la longue éraflure sur sa joue, datant de l’acrobatie automobile d’il y a dix minutes.Enfin, Jacob, semblait en bon état.

Ils continuèrent d’avancer en silence dans la ruelle.Ils se raidirent quand ils entendirent des grognements sauvages.Xen alluma sa lampe torche et éclaira les coins sombre de la ruelle.Jakes, armé de son fusil à pompe, était devant Xen, le fusil braqué sur la sortie de la ruelle.

A mi-chemin, la ruelle se coupait en deux : un chemin menait à l’ouest, un autre au nord, leur destination.

Et c’est à cet instant précis que les ennuis s’amplifiérent .Pevenson se prit soudainement les pieds dans un vélo.En tombant, il fit sonner la sonnette .La note aiguë transperça le silence qui régnait dans la ruelle.

Jakes braqua son fusil avec plus d’entrain (
« Imbécile ! ») , tandis que Xen et son collégue surveillèrent chacun une entrée de rue.

« On se barre » conseilla Jakes « S’ils nous coincent ici… »

Mais c’était trop tard.Des deux cotés de la ruelle, les zombies arrivaient.Jakes proféra des jurons à voix haute, tandis que Xen
cherchait une voie d’issue.Il avisa la porte arriére du batîment ou ils se trouvaient.Mais cette derniére était barricadée par d’épaisse planches en bois.


« Là ! » cria Xen en montrant la porte.

Aussitôt, pendant que Jakes et Pevenson tentait de freiner l’avancée ennemi, , Xen, son collégue et Jacob tiraient de toutes leurs forces sur les planches.Quand les dernières planches sautèrent, Jakes et Pevenson devaient repousser les ennemis à coups de crosse et de pieds.Xen sortit son Berreta et défonça la serrure d’une balle.

Xen ouvrit la porte, repoussa un zombie d’un coup de pied et fit entrer son collègue.Jacob, lui, prêtait main-forte à Pevenson, qui reculait.Xen fit entrer Pevenson, et aida Jakes et Jacob à se replier.Alors que Jakes entrait dans le bâtiment, Jacob se fit happer par deux zombie.Les cris qui s’en suivirent furent terribles, si bien que Jakes ferma la porte d’un coup sec.

« C’est finit pour lui » fit’il d’une voix grave.Ceci dit, il se détourna, et poussa un réfrigérateur contre la porte,ce qui permis au collègue de Xen de quitter la porte qu'il tenait.Ils se trouvaient apparemment dans une cuisine de restaurant.Jakes condamna l'autre porte avec un meuble.

Pevenson, livide, s’appuya contre le mur et se laissa glisser jusqu’au sol.Doutant que la mort de Jacob le touche si profondément,
Xen se dirigea vers lui.Jakes derrière lui, fit un mouvement que Xen n’identifia pas, mais le collègue de Xen semblait nerveux et regardait Jakes, furieux.


« Hé, qu’est ce qu’il se passe ? »

Pevenson avait les lèvres bleues.Il tremblait, et quand il regarda Xen, ses yeux semblaient fous.Il fit d’une voix tremblante, tout en
montrant son bras.


« Ils m’ont eux »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Kennedy
Survivant(e)
Alicia Kennedy

Messages : 13
Date d'inscription : 02/03/2010

Feuille de personnage
Taille: 1m70
Date RP: 1 jour => 13h - 14h
Arme(s) :: Glock 17 + couteau de combat + une chaîne

MessageSujet: Re: En route pour le garage   Ven 5 Mar - 15:48

Etant toujours dans la pièce principale du restaurant, elle se dirigeât vers les cuisines, pour y retrouver un des cuisiniers, dans un coin de la pièce, recroquevillé sur lui-même. Il pleurait ? En effet, on aurait bien dit. Alicia s’approcha alors discrètement de l’individu, restant tout de même sur ses gardes, son couteau de combat toujours en main. Elle poussa un peu l’homme avec son pied, qui sursauta sur place, avant de regarder avec des yeux terrifier la scientifique. Cette dernière remarqua alors que le cuisinier avait été mordu à la main. D’après ce qu’elle avait remarqué toit à l’heure en observant le carnage depuis le balcon, ceux qui étaient mordu, devenaient des créatures aussi. Mais elle n’en était pas tout à fait certaine. Donc, il fallait l’éliminer au plus vite ou pas… Il s’agissait là d’un spécimen vivant ayant été mordu. Cela pourrait être une bonne idée d’attendre de voir comme sa transformation allait se dérouler. Elle attrapa l’homme, et le força à s’asseoir sur une chaise, avant de l’attacher avec une chaine qu’elle trouva dans la cuisine, après avoir cherché dans toute la pièce. Aller savoir pouvoir il y avait cela dans cette pièce, mais bon, puisque c’était ici, alors autant s’en servir. Toute fois, il n’y en avait pas qu’une seule, mais encore deux ou trois autres. L’individu ne s’était pas vraiment débattu, car étant toujours sous le choc, il ne pouvait pas vraiment faire de choses. La jeune femme alla ensuite chercher l’extincteur qui se trouvait dans la cuisine, et une autre chaine, qu’elle utilisa pour accrocher l’extincteur à son dos. Cela pouvait en effet être utile. Elle alla ensuite se mettre en face du cuisinier, pour l’observer.

Alicia resta sans bouger, durant plusieurs minutes, fixant le cuisinier qui la supplier de le laisser. Malheureusement, pour lui, elle ignorait totalement ses paroles, et attendait patiemment un changement quelconque. C’est alors que l’homme commença à cracher du sang, abondamment, pour ensuite mourir. Toute fois, la jeune femme aux yeux bleus se doutait bien que ce n’était pas encore finit, alors elle attendit encore. Quelques secondes après, le cuisinier releva la tête, mais l’expression de son visage avait changé. En effet, il avait l’air plutôt zombifier maintenant. D’ailleurs il ne tarda pas à essayer de se débattre, voulant briser la chaine pour se jeter sur la demoiselle, tout en poussant des gémissements. Alicia gardait son couteau de combat à la main, se demandant si la créature pourrait être capable de se libérer. Elle attendit quelques minutes, pour voir finalement la chaine cédait, et le mort-vivant se jeter sur elle. La jeune femme activa alors l’extincteur, projetant le CO² de -78°C, sur son agresseur. La créature fut ensuite geler. Satisfaite, la scientifique alla enfermer le zombie dans le réfrigérateur, pour ensuite couper l’alimentation de celui-ci. Oui, il s’agissait encore d’une de ses expériences.

La scientifique alla ensuite chercher une autre chaine, qu’elle utiliserait avec ses mains, pour ses futurs combats. Elle possédait donc un couteau de combat, un flingue, un extincteur, et une chaine. Cette panoplie allait sans doute pouvoir lui servir. C’est alors qu’elle entendit des coups de feu, venant de l’extérieur. La jeune femme regarda alors dans tous les coins de la cuisine, pour finalement décider de grimper dans les conduits d’aération. Cependant, l’extincteur allait être gênant si elle voulait vite monter dans les conduits. Alors elle l’enleva de son dos, pour aller le mettre dans un coin, pour ensuite grimper dans les conduits. Rapidement, elle arriva en haut, et enleva une des grilles du conduit d’aération, pour observer, et voir trois hommes pénétrer en trombe à l’intérieur. Apparemment, ils venaient de perdre un de leur compagnon, puisqu’on pouvait entendre des hurlements a l’extérieur. Ces trois gars semblaient bien armés en tout cas. Ils seraient un sacré atout pour Alicia. Et s’ils l’abattaient dès son entrée en scène ? L’un d’eux semblait avoir était blessé par un des zombies. En effet, il s’était adosser contre un mur, pour ensuite déclarer « Ils m’ont eux ». Il fallait donc le tuer… ou pas ? Cela serait intéressant de voir comment agirait ses collègues, face à cette situation. Mais en même temps, il fallait qu’elle se fasse voir à eux, si elle voulait une escorte armée. Finalement, elle descendit de son perchoir, pour atterrir juste devant le réfrigérateur, levant ses mains en l’air, pour montrer qu’elle ne leur voulait pas de mal. Elle avait toute fois gardé sa chaine dans la main.


- Euh… salut, est-ce que je pourrai faire la route avec vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xen Henuart
S.R.T/Narrateur
Xen Henuart

Messages : 49
Date d'inscription : 30/12/2009

Feuille de personnage
Taille: 1 m 62
Date RP: Jour 1 , Entre 12h et 13h
Arme(s) :: Couteau de Combat (1/0) , Berreta 92F/FS (15/27)

MessageSujet: Re: En route pour le garage   Ven 5 Mar - 16:50

L'état de Pevenson ne s'améliorait pas.Il se mettait à baver et dardait son regard maintenant rêveur sur les 3 compagnons.Xen se retourna pour avoir l'avis des autres et vit Jakes, son Benelli M3 pointé sur Pevenson.Voilà pourquoi le collègue de Xen paraissait perplexe.

Soudainement quelqu'un tomba du plafond et atterit devant le réfrigérateur, les mains levés.
La situation se figea pendant quelques secondes, Jakes,prêt de la porte, pointant maintenant son M3 sur la jeune femme qui venait d'arriver.Xen se trouvait à deux mètres de la femme, et juste à cotés de Pevenson.Le collègue de Xen, Berreta pointé lui aussi sur l'arrivante, semblait un peu perdue.

Ce fut Pevenson qui brisa le calme, quand il poussa un cri rauque et s'affaissa sur le coté.Ses yeux se révulsèrent soudainement, et il fonça délibérément sur la personne la plus proche....Xen.

Jakes tira du calibre 16 en hurlant sur Pevenson.Le tir le propulsa en arrière.Malheureusement, le zombie se retrouva prés de la femme.Changeant de cible, le zombie fonça sur la jeune arrivante.
Xen ajusta son tir.La balle de Berreta perfora la tête de Pevenson.

L'ancien soldat s'écroula sur le sol carrelé de la cuisine.Le sang de Pevenson coula le long des rainures.

Jakes, impassible, prit les plaques de Pevenson, en murmurant "Adieu, soldat"
Le collègue de Xen prit le corps de Pevenson et l'emmena dans le fond de la cuisine.

Xen, lui se tourna vers la jeune femme.Elle n'avait pas l'air d'être contaminée.

"Qui êtes vous?" fit'il à la jeune femme?

Jakes s'approcha de Xen et lui fourra le fusil de Pevenson dans les mains.C'était un H&K, un fusil de précision de l'armée américaine.

"Il te seras plus utile qu'a Pevenson" fit Jakes d'une voix sombre avant de se détourner vers les armoires de la cuisine,sans accorder un regard à Xen.
Même s'il ne voulait pas le montrer, la mort de Pevenson l'avait affecter.
Xen quand à lui, regrettait la mort du jeune soldat.Il leur avait été d'une grande aide.Mais le laisser en vie aurait été dangereux.
Pevenson n'aurait pas voulut rester un zombie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Kennedy
Survivant(e)
Alicia Kennedy

Messages : 13
Date d'inscription : 02/03/2010

Feuille de personnage
Taille: 1m70
Date RP: 1 jour => 13h - 14h
Arme(s) :: Glock 17 + couteau de combat + une chaîne

MessageSujet: Re: En route pour le garage   Ven 5 Mar - 20:37

Bien évidemment, dès son entrée en scène, Alicia fut braqué par deux des quatre hommes, avec leur puissante arme à feu. La jeune femme les fixait de son seul œil qui n’était pas caché par sa chevelure, quand soudainement, le gars qui avait été contaminé, hurla. Il était en train de devenir l’une de ses horribles créatures. Ce dernier se releva et fonça ensuite sur l’un des hommes qui lui tira dessus, le renvoyant en arrière, prêt de la scientifique, qui s’apprêta à éliminer le monstre. Toute fois, l’un des gars lui tira une balle dans la tête, ce qui arrêta définitivement le mort-vivant. Celui qui avait abattu la créature, demanda à la jeune femme qui elle était. Il fallait bien faire attention à ce qu’elle allait répondre. Il ne fallait pas qu’elle révèle son statue de scientifique. Elle devait se faire passer pour une simple civil. Et pourquoi pas un professeur de physique ? D’un air impassible, elle répondit alors :

- Alicia Kennedy, professeur de physique au lycée Sakura.

Sur ces mots, elle se tue, pour ensuite aller chercher l’extincteur qu’elle avait quitté sous peu, pendant qu’un des hommes ramassa l’arme de leur camarade maintenant mort, pour la donner à celui qui avait posé la question à Alicia. Cette dernière remit l’extincteur dans son dos, toujours à l’accrochant grâce à une chaîne. Elle retourna ensuite prêt du réfrigérateur, où se trouvait toujours l’homme qui l’avait questionné, pour alors lui demander :

- Et vous ? Qui êtes-vous ? Je remarque que vous n’êtes pas de simple civile.

La scientifique fixait l’homme de son œil bleu, non cacher par ses cheveux. A vu d’œil, il semblait plus sympathique que ses compagnons. En ce qui concerne le zombie qu’elle avait placé dans le réfrigérateur tout à l’heure, elle se demandait quand il allait être réchauffé, et surtout, quand il allait défoncer la porte pour se jeter sur les survivants. C’est pour cela que la jeune femme décida de s’éloigner de l’appareil électroménager, mais juste à ce moment là, des bruits de frappent se firent entendre dans ce même appareil. Puis, la porte s’ouvrit soudainement, laissant s’échapper un mort-vivant qui avait des mouvements plus longs que d’habitude, vu qu’il avait été touché par le produit de l’extincteur, un peu plus tôt. Alicia décida donc de s’en occuper, en utilisant la chaîne qu’elle avait entre les mains, comme d’un lasso. Elle entoura donc le cou du zombie avec, pour le plaquer violemment au sol, de prendre rapidement une poêle, poser sur un meuble de cuisine, pour donner un grand coup sur le crâne de la créature, puis un second par précaution, même s’il ne bougeait plus. Bien entendu, elle nierait que ce soit elle qui est enfermer le mort-vivant dans le réfrigérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Kennedy
Survivant(e)
Alicia Kennedy

Messages : 13
Date d'inscription : 02/03/2010

Feuille de personnage
Taille: 1m70
Date RP: 1 jour => 13h - 14h
Arme(s) :: Glock 17 + couteau de combat + une chaîne

MessageSujet: Re: En route pour le garage   Lun 22 Mar - 1:13

C'est alors, avant que l'homme ne réponde, que du bruit se fit entendre à la porte par laquelle le groupe d'homme était entré. Elle s'approcha alors par l'entrée où elle était passé, et entendu du bruit. Ils étaient en train de se faire encercler. La scientifique enroula la chaine autour de son bras gauche, afin de tenir une longueur raisonnable à une seule main, la gauche. Les morts-vivants qui les avaient suivit été maintenant là, et Alicia se mit alors à réfléchir rapidement. Si elle restait là, elle allait sans doute périr, alors autant abandonner ces gars, même s'ils étaient armés. Elle se sentait plus à l'aise en solo en plus. Donc, sans perdre une seconde de plus, elle fonça vers la porte, et dégageât avec violence la barricade qui avait été installé, pour ensuite ouvrir la porte violemment, frappant de plein fouet un zombie qui était derrière, avant de lui planter son couteau de combat dans le crâne, pour ensuite continuer sa route, vers l'étage du restaurant. Avec sa chaine dans la main gauche et son couteau de combat dans la main droite, elle chercha rapidement une échelle qui la mènerait jusqu’au toit du restaurant, et par chance, elle trouva celle-ci dans le couloir. Elle s’y dirigeât rapidement, pour ensuite y grimper, et ouvrir la trappe qui se trouvait entre elle et l’extérieur. La demoiselle l’ouvrit donc, et grimpa sur le toit, avant de refermer la trappe derrière elle.

La demoiselle s’approcha alors du bord du toit, pour observer les environs. Il y avait quelques zombies qui trainaient par ci par là, mais aucun n’était une menace directe pour elle, puisqu’elle était sur le toit. Ensuite, elle regarda les autres toits aux alentours, et vit l’aéroport qui n’était pas très loin. De toute façon, elle n’avait pas vraiment de destination précise, alors pourquoi ne pas y aller faire un tour ? Peut-être trouverait-elle quelque d’intéressant ? Ensuite, si jamais elle survivait jusque là, elle pourrait aller à l’hôpital par exemple. Alicia avança donc en direction de l’aéroport tout en restant sur les toits, qui étaient tout de même assez proche pour pouvoir y sauter de l’un à l’autre. Malheureusement, cela n’allait pas duré éternellement, et elle devrait finir par descendre au bout d’un moment, pour pouvoir continuer. Elle continua à marcher sur les toits, faisant parfois quelques pauses pour analysé ce qui se passait en bas.
Parfois, elle voyait quelques survivants qui se faisait poursuivre par les créatures, et qui se faisait ensuite attraper, et dévorer, pour après devenir des leurs. La jeune femme aux yeux bleus observait tout cela très attentivement, analysant tout de A à Z. La scientifique trouvait tout ça très intéressant et distrayant. Finalement, elle arriva à un toit, où elle serait obligée de descendre si elle voulait continuer vers l’aéroport. Toute fois, elle devait tout d’abord trouver le moyen le plus facile et le moins dangereux pour retourner en bas. Soit elle descendait en prenant la trappe qui menait à l’intérieur du bâtiment, soit elle descendait par l’échelle qui était à l’extérieur. Le choix était évident, non ? Mais tout d’abord, il fallait s’assurer que la voie était libre en bas. Alicia jeta donc un coup d’œil dans la ruelle où menait l’échelle, pour y voir un cadavre, allongé par terre. Elle décida donc de descendre prudemment, en regardant le cadavre, pour voir s’il ne se relevait pas.

Alors qu’elle arrivait presque en bas de l’échelle, le cadavre commença à bouger. Mais elle continua tout de même à descendre, sautant carrément sur le mort-vivant, pour lui planter profondément son couteau dans le crâne, ce qui le neutralisa sur le coup. Ensuite, elle sortie de la ruelle, avançant rapidement vers l’aéroport, alors que quelques zombies avaient commencé à la suivre, d’un pas lent. C’est alors qu’elle croisa une voiture, pour le moins suspecte, qui était à l’arrêt, au milieu de la route, comme tant d’autre. En effet, elle venait d’entendre du bruit à l’intérieur, alors elle regarda dedans, mais il n’y avait personne. Alors elle alla devant le coffre du véhicule, et vit qu’il était à peine entre ouvert. Elle l’ouvrit donc rapidement, pour y découvrir deux enfants. Une jeune fille qui devait avoir 16 ans, et un petit garçon qui devait en avoir 11. Les deux gamins regardèrent terrifier, la jeune femme, qui ferma aussitôt complètement le coffre, ne leur donnant ainsi aucune chance de sortir d’eux même. Allait-elle réellement les laisser moisir là ? Leur mort serait plutôt atroce, vu qu’au bout d’un moment, ils n’auraient plus d’oxygène. D’ailleurs, ils avaient commencé à taper, en hurlant pour qu’on vienne leur ouvrir. C’est alors qu’Alicia aperçut un des zombies qui l’avait suivit, arriver vers elle. Les autres étaient plus ou moins bloquer entre toutes les voitures qui se trouvaient sur la route. La scientifique avança rapidement vers le mort-vivant pour lui donner un coup de pied dans la tête, pour ensuite lui planter le couteau la gorge, à trois reprises, en coupant bien à l’intérieur au passage. A la fin, sa tête ne tenait plus qu’à un fil, et un simple coup de pied aurait pu l’envoyer loin. Mais il était complètement mort, et c’était suffisant pour la demoiselle, qui retourna devant le coffre. Les gamins cognaient toujours en hurlant, jusqu’à ce que la scientifique ne leur ouvre. Là, ils s’arrêtèrent, et regardèrent la jeune femme avec des yeux terroriser, se demandant sans doute si ils pouvaient sortir ou pas. Alicia déclara donc, d’un ton nonchalant :

- Vous pouvez sortir…

Désormais, elle allait sans doute devoir se coltiner ces gamins, puisqu’ils allaient certainement la suivre. D’ailleurs, ces derniers quittèrent le coffre, pour ensuite regarder de tous les côtés, avant que la jeune fille ne demande, en tremblant un peu, alors que le petit garçon s’accrochait aux vêtements de cette fille :

- Euh… cela vous dérangerez t-il si on restait avec vous ?

Alicia les regarda pendant un moment, tous les deux, sans répondre, avant de leur tourné le dos, et leur faire signe de la suivre. Passant au milieu des voitures accidentées, la scientifique et les deux enfants continuaient leur progression vers l’aéroport.

[ Suite => http://rise-of-dead.forumactif.com/exterieur-les-pistes-f36/moment-de-repit-avant-la-tempete-t229.htm ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En route pour le garage   

Revenir en haut Aller en bas
 
En route pour le garage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 09 juin... En route pour les plaquettes...
» En route pour la gloire (sujet fini)
» En route pour Dur'Zork
» En route pour la capital! [Blackhost]
» [EGA] Où l'on prend la route pour trouver une Déesse.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: "Bâtiments et maisons"-
Sauter vers: