Des morts avides de viande fraîches font règner la terreur dans la ville de Tokyo, pensez vous pouvoir survivre dans ce milieu hostile à toute forme de vie ou plus aucune loi n'as effet?



 
AccueilMembresCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum change d'adresse : http://rotd-rebirth.forumactif.com/ " Venez nombreux! "

Partagez | 
 

 Un peu d'aide aux sans abris ... [suite] Route vers la maison de Dieu ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Gosselin
Survivant(e)
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 07/04/2010

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1, 11h00-12h00
Arme(s) :: Aucune

MessageSujet: Un peu d'aide aux sans abris ... [suite] Route vers la maison de Dieu ...   Sam 17 Avr - 0:05


[ 11h00 à 12h00 ]

Gabriel marchait déjà depuis une heure sur la route dans l'espoir de revenir à l'église où il aurait de quoi tenir et aider les autres pendant quelques jours. Pour l'instant il n'avait sur lui qu'une trousse de premiers soins, du pain ainsi que de l'eau. La trousse ne serait sûrement pas utile pour ceux qui avaient été blessés par les créatures. En effet les personnes mordus ou griffés par ces monstres devenaient l'un des leurs en peu de temps, mais il pouvait très bien se blesser autrement. En à peine une heure le chaos régnait dans cette grande ville qu'est Tokyo. Les policiers essayaient d'arrêter cette menace grandissante, mais ils étaient rapidement surpassés. La souffrance, la peur, le désespoir, cette scène était tout simplement horrible et incroyable. Qui aurait pu croire que cela arriverait un jour? Il était encore sous le choque ayant de la difficulté à croire qu'une telle catastrophe puisse se produire. Appelez comme vous le souhaitez, mais ce croyant avait devant ses yeux la fin du monde. Peut-être était-ce une façon du tout puissant de punir l'humanité de tout ces pêchés. Le prêtre continua de longer la route en essayant de rester à l'écart de tout danger. Sa conscience le tiraillait avec autant de personne qui appelait à l'aide autour de lui, mais son instinct de survie l'emportait. Il savait très bien que s'il essayait de s'aventurer parmi les voitures, il finirait sûrement comme eux. Il aurait beaucoup plus de chance de survivre en atteignant l'église et il aurait par la même occasion la chance de sauver des vies. Pour l'instant il était à la merci de tout les dangers qui l'entouraient. Il marcha pendant quelques minutes puis entendit une voix l'appeler. Il se retourna et aperçut une femme coincée dans les débris de sa voiture. Ces jambes étaient coincées entre son siège et le tableau de bord. Il releva la tête et aperçut des zombies marchaient vers le véhicule. Il se pencha vers la femme et agrippa ses bras puis tira dessus de toute sa force afin de la sortir de ce tas de boulon. Il y mit toute sa force et tomba sur le dos emportant la femme avec lui. Il jeta un regard rapide afin de connaître son état et remarqua aussitôt qu'elle s'était brisée la jambe et qu'un os en sortait. Il réprimanda son sentiment de dégoût et l'aida à se relever ainsi qu'à marcher sur sa jambe qui était toujours intact.

< Il faudra marcher plus vite madame si nous voulons atteindre un lieu sécuritaire. >

Il se mit à marcher un peu plus vite et la blessée semblait avoir de la difficulté à suivre le pas, mais elle savait très bien qu'elle n'avait autre choix que d'aller plus vite sous peine de finir dévorer. Tandis que tout semblait bien aller tout le monde entendit un bruit de klaxon. Il leva la tête et aperçut un véhicule venant à toute vitesse qui frappait tout ce qui était dans son chemin. Il finit sa course emboutit dans une voiture près de Gabriel qui se jeta sur le côté afin d'éviter de recevoir quoique ce soit. Il se releva lentement puis une seule chose lui vint en tête * la femme * Il se retourna et eut une vision cauchemardesque. Un véhicule avait été poussé par le chauffard et avait écrasé la blessé contre la paroi d'un autre véhicule. Le sang coulait abondamment de son corps et son regard était vide complètement vidé de sa vie. Il fit un signe de croix en voyant la pauvre femme et embrassa sa croix qu'il avait au cou puis se releva. Il aurait du suivre sa première idée qui était de rester dans sa petite paroisse sans histoire. Il n'aurait jamais eu de tels problèmes dans son village au Canada. Il continua sa marche en se secouant la tête et fermant les yeux. Une larme coula de ses yeux et tomba sur l'asphalte. Il ne pleurait que très rarement, mais ce malheur aurait fait pleurer n'importe quel homme qui avait un cœur. Il essuya ses larmes et fixa l'horizon droit devant lui en marchant le dos droit et se dit à lui même en chuchotant …

< Pourquoi? Pourquoi maintenant et pourquoi nous … >

Soudain il entendit un grand bruit venant du ciel et leva les yeux vers celui-ci. Un avion parcourait le ciel vers le centre ville. Le prêtre resta immobile quelques secondes afin de regarder ce qui se passait et l'oiseau de métal percuta les fenêtres des immeubles dans la ville où il finit tragiquement son trajet, tuant sûrement de ces monstres, mais aussi des innocents. Il soupira en regardant vers le sol puis reprit la route vers son lieu sacré. Chaque minutes comptaient et il ne voulait en gaspiller aucune. Il était devenu froid comme si tout ce qui l'entourait ne lui importer plus. Tout ce à quoi il pensait était de rejoindre un lieu où il serait en sécurité rendu à ce stade. Tout ce qu'il avait fait de bien en ce bas monde n'avait donc servi à rien. C'était ainsi que Dieu avait décidé de le remercier après toutes ces années de dévouement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Ayakashi
Survivant(e)
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Un peu d'aide aux sans abris ... [suite] Route vers la maison de Dieu ...   Sam 17 Avr - 15:46

Accompagnant sa petite sœur, Haru, au combini le plus proche du quartier général du clan Hayabusa, Takeshi avait préféré attendre dehors, devant la porte d’entrée. Il n’était pas du genre suivre sa frangine pendant qu’elle faisait ses courses, ou alors l’assister. Il préférait donc l’attendre bien sagement à l’entrée. Il était environs dix heures, et en regardant par la vitre du magasin, il pu voir la jeune femme qui faisait la queue à la caisse. C’est alors qu’il entendit des coups de feu au loin. Qu’est-ce qui se passait ? Sûrement une altercation entre clan, ou alors entre criminel et policier. Enfin peu importe, le jeune homme n’avait pas l’intention de partir voir, et ainsi laisser sa petite sœur, même s’il ne s’agissait que de quelques secondes. C’est alors qu’il vit un homme s’approcher de lui, avec un air étrange. De plus, il semblait blessé au bras, comme s’il avait été mordu. Fronçant les sourcils, le Yakuza déclara agressivement à l’homme qui s’approchait de lui :

- "Qu’est-ce que t’as toi ?!"

L’inconnu ne répondait pas, alors Takeshi lui donna un puissant coup de poing dans la figure, lorsqu’il fut à porter. L’homme tomba ensuite au sol, sous la puissance du coup, mais se releva peu de temps après. Comment ? Avec un coup pareil, il aurait du être sonner, ou alors mettre les mains sur son visage, à cause de la douleur. Enfin, il aurait au moins du montrer un signe de douleur, mais rien. C’était étrange, très étrange. Quoi qu’il en soit, l’homme continuait d’avancer vers le Yakuza, qui l’attrapa par le col pour lui donner deux coups de poings dans le ventre. Cependant, l’expression de l’homme ne changeât pas, et à la place, il essaya de mordre Takeshi, qui tenta de le repousser. Tout fois, l’inconnu agrippa fortement le Yakuza par les bras, avec une force incroyable. Le jeune homme sortie alors une de ses machettes qu’il avait sur lui, pour la planter dans le ventre de son agresseur. Mais rie n’y fit, ce dernier ne semblait pas avoir mal, alors le jeune homme aux cheveux bleus leva sa machette pour la planter violement dans le crâne de… cette chose qui ne semblait plus être humaine. L’inconnu tomba alors à terre.

Reprenant son souffle, Takeshi observa le cadavre, se demandant comment quelqu’un pouvait avoir une telle force, mais aussi une telle résistance à la douleur. C’est alors que Haru sortit enfin du combini, avec ses deux sacs de provision. La jeune femme à l’œil droit bandé, se figeât en voyant le cadavre à terre, puis elle regarda son grand frère, horrifié. Takeshi lui déclara alors :


- "Cet homme semblait avoir la rage et m’attaqué. Je n’ai fait que me défendre…"

Haru allait répondre, quand trois personnes, ayant la même démarche que celui qui avait agressé Takeshi, s’approchèrent d’eux. L’un d’eux avait une partie du visage manquante, et à un autre, il manquait un bras. Le jeune homme ordonna alors à sa petite sœur, qui tenait toujours ses sacs de nourriture :

- "Ne restons pas là, suis moi !"

Sans discuter, la jeune femme suivit son grand frère qui se dirigeât vers une autre rue. Là, le même phénomène se produisait. Mais en plus, ces choses dévorait d’autres personnes, qui étaient par terre, dont certaines qui hurlaient à la mort. Terrifier, Haru lâcha ses sacs de nourriture, pour s’agripper à son grand frère, qui sortit un flingue, équipé d’un silencieux, qu’il tendit à sa frangine, en disant :

- "Prends ça, et utilise-le en cas de besoin. "

La jeune femme prit l’arme, sans discuter, alors que Takeshi sortit ses deux machettes qu’il avait sous sa veste, avant de reprendre son chemin, avec sa sœur à ses côtés. En analysant la situation, il se rendit compte que ceux qui se faisaient dévorer, se relevait ensuite. Donc cela voulait dire qu’il s’agissait de zombie ? Comment était-ce possible ? On se serait cru dans un de ces films apocalyptiques. Pourtant, ce qui se passait en ce moment était bien réel, malheureusement.

Tentant d’éviter autant qu’ils le pouvaient ces monstres, Takeshi n’avait pas le choix que d’abattre ses monstres, à chaque fois qu’il ne pouvait faire autrement. Quand à Haru, elle était tellement sensible qu’elle ne pouvait pas faire une chose pareille. D’ailleurs, parfois il lui arrivait de vomir, en voyant ces horribles scènes. Finalement, ils trouvèrent une échelle qui menait sur un toit, qu’ils grimpèrent rapidement. Une fois en haut, le jeune homme examina la situation en bas. Puis, il se mit à réfléchir, maintenant qu’il en avait le temps. Apparemment, dès qu’on se faisait blessé par ces morts-vivants, on devenait comme eu ensuite, même si on ne se faisait pas tuer. Il avait pu remarquer cela, lorsqu’une personne qui avait été mordu, était venue lui demander de l’aide, pour ensuite essayer de le mordre.

Les deux Yakuza restèrent un moment sur le toit, avant de voir un avion qui s’écrasa dans le centre ville. Cela fit réagir Takeshi qui déclara à Haru qu’ils allaient repartir sur le champ. Comme à son habitude, la jeune femme le suivit, sans broncher. Sur le chemin, il semblait y avoir moins de zombie. Peut-être avaient-ils été attirés par l’appareil volant qui s’était écraser ? Mais dans tous les cas, le champ était libre pour avancer. C’est alors qu’ils arrivèrent sur la route, pour voir quelqu’un approcher. Apparemment, il s’agissait d’un prêtre. Cependant, était-il toujours vivant ? Après avoir attendu quelque secondes, les deux Yakuza se rendirent compte qu’il n’avait pas été contaminé.

Haru s’avança alors vers le prêtre, pour lui demander d’un air inquiet :


-" Vous allez bien monsieur ? Vous pouvez venir avec nous si vous le souhaiter. Mon grand frère vous protégera."

Takeshi regarda alors bizarrement sa petite sœur. Quand avait-il dit cela au juste ? Finalement, il soupira, puis déclara, suite au regard suppliant de la jeune femme :

- "Pfff… tant qu’il ne nous ralenti pas…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Gosselin
Survivant(e)
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 07/04/2010

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1, 11h00-12h00
Arme(s) :: Aucune

MessageSujet: Re: Un peu d'aide aux sans abris ... [suite] Route vers la maison de Dieu ...   Dim 18 Avr - 4:13


[ 12h00 à 12h15 ]

Avec tout ces événements tragiques en si peu de temps tout se bousculaient dans la tête de Gabriel puis il entendit une voix et releva la tête pour voir une jeune femme. Il ne comprenait pas un seul mot qui sortait de sa bouche, mais avec le ton de voix qu'elle utilisait ainsi que son langage corporel, il comprit qu'elle semblait s'inquiéter pour lui. Il aperçut ensuite un autre homme qui était resté un peu plus loin l'air retentissant à l'idée de devoir trainer une autre personne avec eux. Le prêtre se remit droit ne voulant pas démontrer qu'en fait il était bouleversé par tout ce qu'il venait de voir. Il tenta aussitôt d'engager la conversation avec la jeune femme qui semblait être plus prêt à l'écouter que l'homme.

[ENG] < Excusez-moi, mais je ne comprends pas le japonais … Je sais que c'est étrange, mais je ne crois pas avoir le temps de vous expliquer ça ici. Je me dirigeais vers ma chapelle puisque le métro est infesté par ces créatures. Si vous voulez venir avec moi, il y a de quoi boire et manger pendant des jours et nous pouvons barricader les portes. Elle est très solide ça m'étonnerait qu'ils réussissent à entrer dans la maison de Dieu! > [ENG]

Il continua son chemin et salua l'homme en passant à côté de lui puis prit les devants, s'ils voulaient le suivre bien sûr. Il restait encore une bonne heure de marche avant d'arriver à destination et ils auraient sûrement plus de chance d'y arriver en groupe que tout seul. Une fois arrivée, il n'aurait qu'à attendre quelques jours, quelques semaines ou même quelques mois afin que les urgences leur donne signe de vie. En cas contraire, ils devraient trouver une façon de s'en sortir seul et le père avait une idée afin de quitter ces lieux définitivement. S'il ne pouvait pas le quitter par les cieux, il pourrait toujours le quitter par la voie de l'eau. Ce n'était peut-être pas la façon la plus prudente, mais restait ici n'était pas une solution envisageable. Chaque minute passée ici était un véritable enfer pour lui. Il regardait ce qui l'entourait en marchant d'un pas plus lent afin d'atteindre ses nouveaux compagnons. Ils avaient eu plus de chance que cette pauvre femme qu'il avait tenté de sauver du mieux qu'il le pouvait.

...

Le soleil du midi se faisait de plus en plus chaud et le prêtre transpirait beaucoup sous cette chaleur cuisante. De plus une odeur pestilentiel se dégageait des monstres qui était en état de décomposition avancé. Il n'avait jamais senti quelque chose d'aussi terrible même les fermes auraient été réconfortantes à côté de ça. De plus l'idée que cela venait d'un être humain qui parcourait la route à la recherche d'une nouvelle victime le dégoûtait encore plus. Alors qu'il avançait Gabriel entendit un gémissement qui venait de la carcasse d'une voiture qui s'était retrouvé sur son toit. Il approcha lentement en pensant y trouver un rescapé, mais une main dégarnie de chaire en sortie. Il recula n'ayant rien afin de neutraliser cette menace. La main s'agrippa au bord de la porte et se tira de sa cachette. Il rampa vers le trio à moitié dévoilé maintenant par la lumière du jour. C'est au moment qu'il fut complètement exhibé que cela devint encore plus intéressant ... Les jambes de l'homme avait été rongé jusqu'aux os et il ne restait plus que la partie supérieur. Il avança lentement, mais sûrement vers eux laissant une trainée de sang derrière lui au fur et à mesure qu'il prenait du terrain vers ses futurs proies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Ayakashi
Survivant(e)
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Un peu d'aide aux sans abris ... [suite] Route vers la maison de Dieu ...   Ven 23 Avr - 18:33

Lorsque le prêtre répondit aux paroles d’Haru, Takeshi haussa un sourcil, car il ne comprenait absolument pas ce qu’il racontait. On aurait dit de l’anglais, mais le jeune homme n’en était pas sûr, et il espérait que sa petite sœur, qui avait été beaucoup plus attentive en cours d’anglais que lui, lui donne de plus ample information. Puis, rapidement, la jeune femme répondit à son interlocuteur, mais en anglais :

- "Nous allons vous aidez à rejoindre votre chapelle, mais je ne sais pas si nous allons rester avec vous..."

Par la suite, la demoiselle expliqua à son grand frère, en japonais, bien évidemment, ce que le prêtre lui avait dit, et ce qu’elle lui avait répondu. Le Yakuza soupira, se demandant pourquoi sa petite sœur avait autant de compassion pour les personnes, et surtout celles qui lui étaient inconnus. Toute fois, il déclara à l’attention d’Haru :

- "Je te préviens, dès qu’on arrive à la chapelle, on retourne immédiatement au quartier général…"

Acquiesçant, la demoiselle répéta ensuite en anglais, au prêtre, ce que lui avait dit Takeshi, tut en espérant, au fond d’elle, que le jeune homme change d’avis, pour qu’ils restent tout les deux avec ce prêtre, qui aurait sans doute besoin d’aide, par la suite. Bien sur, elle avait pensé à le ramener au quarter général. Cependant, il n’y aurait sans doute qu’elle qui serait d’accord. Après tout, ce n’était pas un refuge pour ces pauvres habitants poursuivit par les morts-vivants, mais un repaire de Yakuza, après tout.

Par la suite, le prêtre salua Takeshi, qui lui jeta un regard noir. Le jeune homme regarda sa petite sœur, puis ils suivirent tous les deux le prêtre. Un peu plus tard, alors qu’ils avançaient toujours, l’homme religieux se dirigeât vers la carcasse d’une voiture retourner sur elle-même, après qu’un gémissement c’était fait entendre. Les deux Yakuza regardèrent, celui qui ne parlait pas japonais, et Haru ne pu s’empêcher de s’approcher un peu, car elle avait peur pour le prêtre. C’est alors qu’une main se révéla de derrière la voiture, pour ensuite qu’un mort-vivant ayant perdu la moitié de son corps, apparaisse. Le zombie avança lentement vers les survivants, et Takeshi s’avança lui aussi, pour achever le cadavre d’un bon coup de machette dans le crâne, qui tua l’abomination pour de bon. Le jeune homme retira sa lame de la tête du défunt, pour ensuite attendre que le prêtre continue d’avancer. La jeune femme s’avança vers le prêtre pour lui demander, en anglais :

- "Ah au fait, je m’appelle Haru, et le jeune homme c’est mon grand frère, Takeshi. "

Elle lui avait parlé en lui adressant un sourire chaleureux. Tout le contraire de son frangin qui avait l’air d’être tout le temps de mauvais poil. Lorsqu’il entendit que sa petite sœur prononça son prénom, il regarda de travers les deux personnes qui étaient en train de discuter, mais se doutait un peu que sa sœur venait de faire les présentations, puisqu’elle avait dit son propre prénom aussi.
Sur le chemin, ils rencontrèrent quelques morts-vivants que les trois survivants évitèrent le plus de fois possible, ou que le Yakuza élimina avec ses machettes. Haru avait l’arme à feu de son frère, mais ne l’avait toujours pas utilisé depuis qu’elle l’avait entre les mains. A force, le jeune homme prenait l’habitude, et cela devenait comme une routine pour lui, alors que sa petite sœur, plus sensible, vomissait parfois, rien qu’à la vue de toutes ses abominations. C’est alors que des aboiements se firent entendre au loin. Takeshi regarda sa petite sœur, puis le prêtre, pensant qu’il valait mieux courir. La jeune femme aussi eu cette idée, et elle déclara à l’homme religieux, en anglais bien évidemment :

- "Je pense qu’on ferait mieux de courir…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Gosselin
Survivant(e)
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 07/04/2010

Feuille de personnage
Taille: 1m75
Date RP: Jour 1, 11h00-12h00
Arme(s) :: Aucune

MessageSujet: Re: Un peu d'aide aux sans abris ... [suite] Route vers la maison de Dieu ...   Lun 26 Avr - 19:16

HG: je poste aussitôt que j'en ai la chance et l'inspi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu d'aide aux sans abris ... [suite] Route vers la maison de Dieu ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu d'aide aux sans abris ... [suite] Route vers la maison de Dieu ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TAPEZ : sans papiers et la cgt sur : GOOGLE
» The Black and the Hood [PV Jason Todd]
» LYON : ville où je suis né........................
» « L’aventure est dans chaque souffle de vent. »
» [ Mission de rang C ] Déblayage de la route Nord [ Solo ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: "Routes"-
Sauter vers: